• Pour la première fois j'ai planté un rosier en motte. Je vais vous expliquer comment.

    D'abord, je vous présente un des rosiers que j'ai planté. Il s'agit de "Le Baiser de l'Opéra" un nouveau hybride de moschata créé par Jean Lin Lebrun (MelaRosa). Ce joli couvre sol sera parfait pour mon petit jardin.

    Planter un rosier en motte

    Qu'est-ce qu'une motte ?

    Ce n'est ni un rosier en racine nue qui peut faire peur aux débutants, ni en pot en plastique pas très écologique. 

    Voilà à quoi cela ressemble

    Planter un rosier en motte

     Je reprends les termes de Jean-Lin dans ses conseils de plantation : La motte de rosier comprend du terreau pressé entouré d'une feuille de papier puis d'une tontine de jute. Le tout est maintenu par un élastique. Elle se plante tout au long de l'année. C'est une présentation sûre et écologique".

    Planter un rosier en motte

    Franchement j'ai trouvé cela super simple. J'ai fait un trou de la grandeur de la motte, puis je l'ai planté toute droite en veillant à mettre le point de greffe à ras du sol, (à peu près car ma terre est très dur à creuser et il y a plein de petites racines partout, la concurrence est rude)

    Planter un rosier en motte

     Il ne faut pas oublier de retirer l'élastique qui lui ne se dégrade pas contrairement au papier et à la toile.

    Ensuite on rebouche le trou avec uniquement et uniquement de la terre de jardin sans rien d'autre et on tasse avec la main (pas le pied, trop violent, un jardinier doit être doux)

    Ensuite il faut bien arroser en une seule fois pour chasser les bulles d'air

    Planter un rosier en motte

    Il faut ensuite disperser du compost (moi j'ai mis du tonnerre d'engrais, mon compost n'est pas prêt), dispenser c'est à dire pas en paquet sur le rosier mais bien tout autour puis pailler (j'ai mis du fibralgo)

    Planter un rosier en motte

    Planter un rosier en motte

    et je n'ai plus qu'à attendre la première rose... 

    Vous voyez c'est vraiment facile


    3 commentaires
  • Bon il faut bien le dire, j'avais fait une liste mais elle est restée au fond de ma poche. La journée se prêtait aux petites folies, aux surprises. A part pour les rosiers, mes achats ne sont que des coups de coeur du moment.

    Cet hiver, le catalogue de Jean-Lin Lebrun pour MelaRosa était devenu mon livre de chevet. La poésie qui se dégage de ces créations me fait complètement craquer. Mon jardin est désormais parsemé de bisous et d'amour rien qu'avec le nom de ces petites merveilles de délicatesse.

    Jean-Lin m'a ainsi apporté Jade de France, Bisous d'Amour, Lili d'Amour et un nouveau qui n'est pas dans le catalogue Le baiser de l'Opéra qui a lui seul évoque la jolie histoire d'un couple d'amoureux rencontré sur le stand par hasard, parrains du rosier. Je vous montrerai leurs premières roses, comptez sur moi.

    Mes petits craquages à St Jean de B. Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    oups ! elle est carrément floue cette photo mais bon j'ai déjà tout planté je ne peux pas la refaire

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    Dans mon panier sont tombés :

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    Mes petits craquages à St Jean de B.

    Mes petits craquages à St Jean de B.

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    décidément j'ai un souci entre ma vue de loin et de près

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    et également une astilbe, un delphinium flamenco offert par Ingrid de Promesse de Fleurs, un sphaeralcea childerley et viburnum farrerri Fioretta et un green man de la brocante anglaise

    Egalement deux petits phlox déjà planté

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    j'ai reçu aussi des cadeaux précieux, une pulmonaire, un disporopsis pernyi, des anémones du japon, un héllebore et un très joli marque page offert par Charlotte

    Mes petits craquages à St Jean de B.

     

    Je ferai des photos de mes trésors lorsqu'ils seront en fleurs au jardin


    13 commentaires
  • Je vais essayer de vous raconter depuis son début la merveilleuse journée passée avec mes amis à St Jean de Beauregard.

    Chaque année cette belle fête des plantes est le lieu de notre première rencontre de la saison entre jardiniers doux dingues (pour reprendre l'expression de Lydie).

    Cette année en plus de l'excitation que je ressentais à l'idée de revoir mes amis, c'est rajouté une petite surprise grâce à Momo (Maurice Laurent) que l'on ne présente plus.

    Le jeudi avant la fête il m'adresse un petit mot en mp sur facebook

    "je viens d'avoir un coup de fil à l'instant du secrétariat de St jean, ils cherchent quelques blogueuses pour être filmées par M6 en train de faire leurs achats ou discuter avec des pro sur les stands et après en train de planter leurs fleurettes dans leurs jardins et il fallait que je conseille quelques filles et , la première qui m'est venue à l'esprit, c'est... devine ? Patou, et voui. La secrétaire va t'envoyer un mp.

    oups ! dis-je 

    Ne t'inquiète pas, elle va te contacter et vous vous débrouillerez. Elle me disait que ça pourrait être rigolo si vous étiez plusieurs à papoter autour d'un exposant ou un autre. Vous savez bien faire ça, j'ai vu déjà, j'ai des preuves"

    Et j'ai accepté la proposition de Cécilia, la responsable de la communication de St Jean de B.

    Thierry Pasquier, journaliste de M6 pour le magazine 66 minutes m'a ensuite contacté et voilà !

    J'ai demandé à Cécilia de nous accorder un espace sur le parking pour pouvoir nous retrouver et la fête a pu commencer par nos échanges et nos bisous.

    Je vous présente donc Thierry et son assistant dont j'ai oublié le nom (pardon !) et Cécilia

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne ! et je peux vous dire que du silence il n'y en a pas eu beaucoup. Par contre, des cris, des exclamations, des rires, des chants, il y en a eu. Je pense que Thierry a dû baisser le son pour ne pas que ses tympans explosent, lol !

    Silence on tourne à St Jean de B.  Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. 

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    les paniers étaient pleins bien avant d'entrer dans le parc du château

    Silence on tourne à St Jean de B.

    A 10h c'est le départ, nous nous dispersons dans le parc à la recherche des merveilles proposées par nos pépiniéristes préférés

    Silence on tourne à St Jean de B.

     Charlotte a craqué devant un clair de Lune (une très belle pivoine), elle est heureuse et ce moment est capté par Thierry

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Thierry rit-il des bêtises qu'il entend dans son oreillette.

    Comme nous en avions convenu il nous a suivi Lo, Charlotte, Sylvaine, Lydie et moi dans la fête mais il  faut que je vous raconte tout. Il m'a posé un micro sous ma veste que j'ai bien vite oublié. Il a dû en entendre des éclats de rire et pas seulement. Imaginez que nous nous sommes rendus toutes joyeuses et un peu pressées aux toilettes, nous avons chanté, nous avons ri et.... j'espère qu'il a coupé le son. Lol !

    La décence m'empêche de vous donner les paroles revisitées de la chanson "libérée, délivrée" par mes deux complices Lo et Charlotte.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Bien entendu nous sommes allés voir Momo, ici en grande conversation avec un monsieur qui vient de Corrèze où il a un très beau jardin. Il est reparti avec deux magnifiques viburnum.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B.  Silence on tourne à St Jean de B.

    Momo avec son épouse et Eliane et Alain

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Momo avec la bella Maria venue d'Italie

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Lydie et Charlotte suivies par Thierry

    Silence on tourne à St Jean de B.

     Lo a trouvé le plus beau coeur de Marie de St Jean chez Promesse de Fleurs.

    Je remercie Ingrid de nous avoir accueilli si gentiment sur le stand.

    Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    le tournage continue

    Silence on tourne à St Jean de B.

    J'adore toujours autant la brocante anglaise

    Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    le stand de Jean-Lin et Monique Lebrun (MelaRosa) aurait mérité un prix.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    une belle idée de Esprit Vert

    Silence on tourne à St Jean de B.

     Thierry nous a laissé le temps de notre pique-nique traditionnel et de la photo des jardiniers dingues

    Silence on tourne à St Jean de B.

     Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

     

    Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B.  Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

     Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    le verger était magnifique

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Des merveilles nous attendent, c'est reparti !

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B. Silence on tourne à St Jean de B.

    Des sourires, du bonheur et des chants

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Thierry s'est éclipsé pour se rapprocher de quelques fleurettes moins remuantes et moins bruyantes sans doute

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Silence on tourne à St Jean de B.

    La journée se termine, les plantes sont dans la voiture

    Silence on tourne à St Jean de B.

    Je ressens encore beaucoup d'émotions et j'ai eu beaucoup de mal à m'endormir le soir venu.

    Les images ont défilées dans ma tête, j'entends encore nos rires.

    Vendredi j'ai croisé Catherine Deneuve et Marianne Chazel mais Samedi j'ai passé ma journée avec mes stars préférés 

    Silence on tourne à St Jean de B.

    le lendemain Thierry a continué son tournage dans mon jardin de poche, Lydie et Sylvaine m'ont aidé à planter mes merveilles. Je n'ai qu'une seule photo de ces instants.

    Silence on tourne à St Jean de B. 

    Je vous tiendrai informé du jour du reportage.

    Nous n'aurons sans doute que quelques minutes mais qu'importe c'était très amusant.

    A suivre.... mon butin

     

    Voici de très beaux reportages  :

    cuvée de printemps par Lo

    le regard de Charlotte sur mon jardin

    d'exposant en exposant par Charlotte

    une journée mémorable selon Valérie

     

     


    17 commentaires
  • Celles ci sont plus tardives et me permette de profiter encore un peu de leur beauté

     tulipe dentelée 'Cuban night'

    Dernières tulipes

    Tulipe botanique clusiana lady jane

    Dernières tulipes


    votre commentaire
  • L'euphorbe, voici ce qu'en dit wikipédia, car je ne suis pas savante (hop copier/coller)

    "Les euphorbes (Euphorbia L.), nom féminin, sont des plantes dicotylédones de la famille des Euphorbiacées. Elles possèdent des inflorescences particulières nommées cyathes, particularité que les euphorbes partagent seulement avec quelques genres voisins. Comme toutes les Euphorbiaceae, ce sont des plantes toxiques, qui possèdent un latex parfois très irritant. Il s'agit d'un genre extrêmement polymorphe, possédant des espèces aux tiges nues et plus ou moins fines et aux feuilles normalement développées et à développement rapide (sous-genre Esula et Chamaesyce ) ; d'autres sont, à l'opposé, succulentes, similaires aux cactus, avec des feuilles souvent très réduites et possédant de puissantes épines ou non (sous-genre Athymalus (ex Rhizanthium) et sous-genre Euphorbia). Elles sont herbacées ou ligneuses selon les espèces."

    Au départ le fait que l'euphorbe soit toxique me gênait et puis finalement cette drôle de plante a attiré mon attention car elle supporte l'ombre sèche et ce n'est pas si courant. En fait, toutes les expositions lui conviennent du moment qu'elles sont au sec. J'ai donc maintenant une petite collection.

    Je vous les présente.

    euphorbia efanthia

    C'est la plus ancienne au jardin elle est sous le pêcher depuis septembre 2009. C'est une des premières plantes du jardin avant même que la passion naisse. J'avais lu qu'elle pouvait supporter l'ombre des conifères

    collection d'euphorbe

    collection d'euphorbe

    euphorbia martinii baby charm

    Celle-ci est en double sur une plate-bande devant la maison très au sec et le soleil le matin

    collection d'euphorbe

    euphorbia silver edge

    plantée au printemps 2016 très à l'ombre, elle n'a pas encore fleurie mais j'aime son feuillage

    collection d'euphorbe

    euphorbia amygodzloides purpurea

    elle aussi plantée au printemps 2016 et n'a pas encore fleurie. Elle a beaucoup de concurrence et elle a du soleil

    collection d'euphorbe

    Ces deux là je ne connais pas leur nom, elles se ressemblent mais pourtant j'ai l'impression qu'elles sont différentes, pas sûre

    la première est planté sous le pêcher dont on voit le joli tronc en compagnie de l'ephantia

    et l'autre à côté de la pourpre près aussi des oreilles d'ours

     collection d'euphorbe collection d'euphorbe

    euphorbe petit cyprès

    elle est à plusieurs endroits du jardin, elle adore le très sec et l'ombre aussi

    collection d'euphorbe

     Avez vous quelques euphorbes au jardin ?

    les miennes ne sont pas très imposantes mais elles semblent à pousse lente.

    Comment se comportent les vôtres ?


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires