• Rose Blush, un rosier obtenu pour les Roses Anciennes et Nouvelles d'André Eve, est un joli bijou mais pour l'instant il est encore très jeune au jardin et surtout il est placé très à l'ombre. Ainsi il n'est pas encore très florifère donc dès que les fleurs s'ouvrent je les coupe systématiquement pour la maison pour ne pas fatiguer mon arbuste.

    C'est l'occasion de faire des bouquets. J'ai accompagné ces trois roses (c'est sa deuxième floraison de la saison) par des jeunes fleurs d'hortensia. J'aime beaucoup ces nuances de rose et de vert.

    Rose Blush bien entouré

    Rose Blush bien entouré

     

    Rose Blush bien entouré

    Bon dimanche


    4 commentaires
  • Je vous présente aujourd'hui la plus pourpre de mes roses. En fait c'est la seule pourpre du jardin. C’est ‘Reine des Violettes’. Sa belle couleur pourpre violacé tranche avec les autres rosiers du massif car je voulais y apporter un petit contraste pour éviter l’ennui. 

    L’hybride remontant ‘Reine des Violettes’ a été obtenu par Millet-Malet en 1860. Il peut aller jusqu’à 1,50m et il a un port relaché.

    Il faut bien l'avouer, même si sa rose est somptueuse, les feuilles de cette reine posent problème chez moi. Soit elles sont boulottées, piquées ou roulottées, bref, très rapidement il n'y a plus que des roses sur des tiges sans feuilles. Ainsi même si j'ai une jeune persicaire et des géraniums à son pied, cela ne suffit pas. Aussi j'ai décidé de lui trouver un autre rosier pour l'accompagner. Il faut donc que je choississe un rosier qui, lui, a un joli feuillage et qui mette en valeur les roses sublimes de ma Reine des Violettes.

    Vous voyez les feuilles, toutes roulottées

    Un jour, une rose : Reine des Violettes

     

    Un jour, une rose : Reine des Violettes Un jour, une rose : Reine des Violettes

     

    Un jour, une rose : Reine des Violettes

    Même si ces feuilles sont moches, Reine des Violettes est chaque année plus florifère.

    et sa rose est si merveilleusement belle

    Un jour, une rose : Reine des Violettes

     

    Qu'en pensez vous ? Qui mettriez vous à son pied pour la mettre en valeur ?

     


    16 commentaires
  • La linaire pourpre 'Canon J. Went' (linaria purpurea) est entré dans mon jardin grâce au SOL. Je ne connaissais pas cette délicieuse vivace fidèle et rustique. Voici encore une plante qui ne craint pas trop la sécheresse même si j'ai pris soin de la planter dans l'endroit le plus frais du jardin.

    Sa croissance est très rapide et elle se ressème facilement, il parait qu'elle peut ainsi être un peu envahissante. Ce n'est pas le cas chez moi ou alors pas encore. Je pense que je vais en ressemer au milieu de mes rosiers, l'association pourrait être très romantique. Elle peut être rose pâle, mauve ou même blanche et elle est très attirante pour les papillons et les butineuses.

      linaria purpurea

    linaria purpurea

    linaria purpurea

    Je l'adore !


    3 commentaires
  • Hier je vous disais que certaines plantes souffrent beaucoup de la chaleur. Voilà une plante qui adore les conditions de sécheresse. Il s'agit du Stachys lanata ou oreille d'ours  qui doit son nom à son feuillage très doux, comme une peluche.

    J'aime beaucoup son feuillage gris argenté qui reste intéressant toute l'année et permet de jolies associations. De mai à juillet ces hampes se parent de toutes petites fleurs roses ravissantes.

    Souvent le Stachys lanata est utilisé en bordure mais si l'on souhaite comme moi le laisser fleurir, je trouve intéressant de le laisser entrer dans les massifs pour accompagner les rosiers comme ici avec Féérie the Fairy.

    Doux Stachys lanata   Doux Stachys lanata

     

    Il a l'avantage de s'étaler vite et de s'arracher facilement pour faire des heureux. C'est une plante simple comme j'aime.

    En avez-vous ? l'aimez vous ?

     


    6 commentaires
  • Mes allium ne s'ouvriront pas davantage, ils ont grillés au soleil

     

    Malheureusement je crains que certaines jeunes vivaces ou mini arbustes plantés au printemps souffrent également beaucoup. J'arrose mais dans la limite du raisonnable, l'eau est très précieuse.

    Ce qui ne survivra pas sera remplacé par du moins fragile. Le jardin se réinvente doucement.

    Et vous ? comment gérez vous vos arrosages, un peu, beaucoup, passionnément.... ?


    15 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires