• En  septembre, j'abandonne le jardin. En principe, je coupe toutes les roses pour en profiter à la maison juste avant de partir en vacances, puisqu'elles seront fanées lorsque je reviendrai. Cette année je n'ai rien eu à couper, il n'y a pas eu de remontée en septembre. Le jardin en août a souffert et j'espère que quelques pluies l'arrosera pendant mon absence.

    Donc toutes les photos ont été prises fin septembre.

    1. Photo préférée

    Rétro 2017 : Septembre

     2. Mosaïque du mois

    en bleu, blanc, rose

    Rétro 2017 : Septembre

    3. Association

    Aster et géranium 'Patricia'

    Rétro 2017 : Septembre

    Visite, découverte

    Ile de Ré et ses Anes

    Rétro 2017 : Septembre

    St jean de Beauregard, le plaisir de revoir les amis après l'été

     Rétro 2017 : Septembre

    visite d'un ami couronné, le roitelet

    Rétro 2017 : Septembre

    Bouquet du mois

    Rétro 2017 : Septembre

     

    Je vous propose de redécouvrir "la maison près de la fontaine" de Nino Ferrer

     


    6 commentaires
  • Voici un bel ami que je n'ai pas observé très souvent, voir même rarement au jardin et c'est la première fois que je peux le prendre en photo derrière la vitre. Ce qui explique ce léger voile sur les photos.

    Il s'agit du Grosbec casse-noyaux.

    Il est très facilement reconnaissable à son bec dont la force d'écrasement lui permet d'être le roi pour briser entre autres des noyaux de cerises alors il ne rencontre aucune difficulté avec les graines de tournesol mis à sa disposition au gourmet bistrot de mon jardin de poche.

    Il a aussi une grosse tête monté sur un cou puissant. Le dessus de son corps est fauve plus rosé dessous. Il a une bavette noire sous le bec, des ailes sombres barrées de blanc. sa queue est courte terminée de blanc. La femelle est quasi identique peut être un peu moins rousse mais il faut les avoir l'un à côté de l'autre pour le voir ou être spécialiste. Je n'ai jamais vu de couple, il semble qu'il soit solitaire en dehors des périodes où il vaut mieux être deux pour se reproduire. Ils font deux pontes mi-avril ou mai et ensuite en juin avec environ 5 oeufs. On se demande alors pourquoi on ne les voit pas plus souvent tout simplement parce que c'est un oiseau discret. Il fréquente nos parcs, jardins et vergers bien sûr.

    Le Gros Bec

    Le Gros Bec


    13 commentaires
  • Les neiges sont parties, il fait bien froid mais les hellebores commencent à sortir de terre.

    Je me pose des questions sur l'helleborus orientalis picotee anemone.

    Celui-ci montre une très jolie fleur pour l'instant unique mais j'attends les autres. Il n'est pas très florifère chez moi mais il m'émeut beaucoup. J'adore sa couleur et les veines pourpres et ce joli liseré. Une vrai merveille ! Son coeur d'anémone n'est pas très visible il me semble et le picotee je ne le vois pas.

    Helleborus orientalis picotee anemone

     J'ai planté celui ci au jardin il y a plusieurs années déjà et ils n'ont en commun que le nom et le peu de fleurs. je pense qu'il y a une erreur d'étiquetage. Celui-ci est picotee pourpre et son coeur d'anémone est également peu visible. Il est blanc pur et je le trouve également ravissant.

    Helleborus orientalis picotee anemone

    Mais avouez que pour une même étiquette, ils sont très différents. Qu'importe je les aime tous les deux, je crois juste que je vais les renommer à ma manière.

    Qu'en pensez-vous ? 


    7 commentaires
  • Les graines d'hémérocalle offertes par Antoine pendant le SOL ont mis peu de temps à germer et vraiment ce n'est pas compliqué du tout. 

    Je ne me suis pas pris la tête, de l'eau du robinet et un peu d'eau oxygénée

    et hop une huitaine de jours plus tard, 4 graines sont prêtes à être plantées. Je replonge les autres dans leur verre

    Semis d'hemerocalle

    les 4 godets vont dans la buanderie, les températures y restent positives. La maison est interdite aux semis.

    Semis d'hemerocalle

    encore un peu de patience.... A suivre


    13 commentaires
  • Hier Samedi c'est jour de marché donc je vais faire un petit tour chez ma fleuriste/productrice (je précise qu'elle élève naturellement ses fleurs). C'est l'hiver, elle n'a pas énormément de choix mais je trouve mon bonheur avec quelques petites roses en grappe que j'aime beaucoup. Je vais les associer avec des hellebores ice n'roses red du jardin qui dans leur pot sont très florifère. Ainsi je vais en profiter à l'intérieur toute la semaine.

    Le pourpre de l'hellebore et le rose pâle de la petite rose fait un joli contraste qui ira bien dans une de mes théières. Je les dispose sans façon.

    Roses d'hiver Roses d'hiver

     Roses d'hiver

     

    bon dimanche


    13 commentaires