• Mon bouquet n'est pas entré dans la maison ce dimanche, il est si beau dans mon jardin de poche !

    La bruyère est bientôt en fleur

       Bruyère d'hiver

     Beau dimanche !


    2 commentaires
  • J'avais bien dit que je ne plantais plus rien cette année. Mais voilà, histoire de passer le temps, je suis allée faire un petit tour sur le site de Promesse de Fleurs et, là, coup de coeur ! un joli petit rhododendron.

    J'ai perdu cet automne un rhododendron nain et sa présence manquait déjà au jardin. Celui ci devrait être plus costaud

    Rhododendron linearifolium s'est son nom, voici comment PDF le décrit :

    "Le Rhododendron 'Linearifolium' est un arbuste nain aux multiples intérêts. Son feuillage remarquable et persistant, fin et allongé de couleur vert foncé  et sa floraison printanière dotée de pétales effilées, rose fuchsia vous surprendront.  Il saura se démarquer dans les jardins en massif ou en bac.

     Le Rhododendron ' Linearifolium ' forme un buisson à port arrondi de 80 cm de haut et d'envergure à l’âge adulte. Ses feuilles persistantes fines et allongées de couleur vert foncé disposent de teintes pourpres sur le bord des nervures. Un feuillage qui détonne dans le genre des Rhododendrons. Durant les mois de mars et avril, cet arbuste vous étonnera par ses fleurs aux pétales effilées de couleur rose. Etonnant arbuste qui viendra donner à votre jardin une note de fantaisie.

    Rustique jusqu’à -12°C, le Rhododendron ' Linearifolium ' aime une exposition ensoleillée ou mi-ombre. Doté d'une croissance lente, cet arbuste de terre de bruyère aime les sols frais, humifères et aérés à tendance acide.

    Le Rhododendron 'Linearifolium' sera idéal en bordure de massif, en pot ou en isolé. Il habillera votre jardin d’une touche originale et l’animera, au printemps, de ses nombreuses fleurs de couleur rose aux pétales effilées. Plantez-le sur un talus ou une rocaille en compagnie de Magnolias, de Pieris, de Bruyères, de Kalmias, d’Azalées et d’Erable du Japon."

    Vous comprenez que je n'ai pas pu résister et encore moins en voyant sa photo.

    Rhododendron Linearifolium - Rhododendron nain

    Je l'ai planté devant 'Rose Blush' et mon piéris et derrière le sarccococa et le viburnum nain.

    Rhododendron linearifolium

     J'espère qu'il aimera cet endroit de mon jardin de poche.


    18 commentaires
  • La richesse du jardinier, son or, vous l'avez compris ce sont les feuilles mortes.

    Ma belle viorne a perdu toutes ses feuilles ainsi que beaucoup de mes arbustes et aussi mon prunier. Toutes ces feuilles, je les ramasse et je les installe sur mes massifs.

    La richesse du jardinier

    La richesse du jardinier

    Ce petit manteau douillet va protéger ma terre laissée nue par les vivaces en dormance. Les vers vont se régaler et mélangerons la terre, le BRF et les feuilles. Ainsi ma terre sera plus riche et mes arbustes et rosiers vont en profiter. Les piafs vont pouvoir eux aussi y trouver leur compte.

    La richesse du jardinier

    La richesse du jardinier

    J'en mets un peu partout., il faut que les pieds de mes rosiers et de mes petits arbustes bénéficient d'une bonne couche mais également les héllébores, les hortensias et rhododendrons.

    La richesse du jardinier

     La richesse du jardinier

    La richesse du jardinier

    La richesse du jardinier

    les feuilles se mêlent entre elles et animent les massifs

     La richesse du jardinier

     La richesse du jardinier

     J'ai également ramassé mes aiguilles de mon grand conifère que j'ai mis au pied entre autres de mon piéris qui a beaucoup souffert cet été et de mes camélias. Ils apprécieront sans aucun doute.

    La richesse du jardinier

     Je ne touche plus à rien. Le brouillard automnale enveloppe mon petit jardin.

    Je n'irai maintenant que pour quelques photos et pour garnir les mangeoires, je laisse passer le temps.

    La richesse du jardinier

     Chut ! le jardin va s'endormir.


    18 commentaires
  • Mes parents avaient il y a quelques années trouvé cette chaise de coiffeuse dans une brocante pour quelques sous. Ils avaient dans l'idée de la faire refaire mais devant le prix pratiqué par les tapissiers pour une simple chose sans valeur, ils avaient renoncé et m'avait donné l'objet.

    La malheureuse paraît jolie mais à la regarder de plus près, elle avait besoin d'un sérieux rafraîchissement. L'intérieur est encore bon et les pieds solides. Elle est contemporaine des années 70 je pense.

    Sauvetage d'une chaise Sauvetage d'une chaise Sauvetage d'une chaise 

    Sauvetage d'une chaise

    Profitant de mon temps libre lors de la saison des pluies, tant attendue, je me suis lancée l'année dernière dans sa réfection que j'ai presque fini. Encore quelques clous et une pièce pour cacher les ressorts sous la chaise. E

    C'est la première fois que je me lance dans ce type de travail. Je peux vous dire que des clous j'en ai tordu. J'ai commencé par retiré tous les vieux clous rouillés et cela a été le plus difficile. Ensuite j'ai retiré le vieux tissus poussiéreux.  J'ai posé une doublure puis j'ai utilisé un reste de tissus des doubles rideaux de la chambre.

    Mince je n'ai pas fait de photos des différentes étapes. Voici le résultat. Bon la guirlande de clous n'est pas très droite. Les plis ne sont pas parfait loin de là, je ne suis pas assez soigneuse. Je n'ai pas assez tendu le tissus surtout au niveau du dossier. Toutefois je suis contente et cela fait son petit effet. 

    J'ai maintenant une jolie chaise accueillante pour moi et mon coussin rose.

    Sauvetage d'une chaise  Sauvetage d'une chaise

     

     


    13 commentaires
  • Depuis un petit moment ma petite rivière est sans dessus dessous, les pierres se déplacent, les petits cailloux également. C'est la pagaille !

    Je regarde Jonas, le merle, d'un sale oeil. Je m'interroge. Les petites pierres je l'ai déjà vu les prendre avec le bec et les jeter au loin lorsqu'elles le gêne pour boire mais là ce sont même les grosses pierres qui sont déplacés. 

    C'est Gilles, mon époux, qui a pu photographier le coupable de ces éboulements. A le voici ! oh le chenapan !

    Le chenapan !

    Le chenapan !

     

    il n'y a pas que l'eau qui intéresse ce voyou mais également les oiseaux mais il est tellement maladroit, les piafs ne sont pas stupides et désertent les lieux lorsqu'il est là.

    Je ne le connais pas mais une voisine se plaint qu'il fait des trous dans son jardin. Voyou !

    Le chenapan !


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires