• Je ne me souviens pas d'avoir planté cette petite beauté, joli roi de l'hiver. 

    Il est sous mon rosier liane, il faut vraiment se faufiler et se mettre à 4 pattes pour le découvrir. Ma photo n'est pas très nette. Je cherchai une clématite (que j'ai d'ailleurs trouvée).

    une jolie surprise, merci le jardin de Patou

    Bon dimanche


    4 commentaires
  • J'appelle mon petit kipik (j'en ai plusieurs en fait qui visitent mon jardin chaque soir), Néné parce que je trouve la liaison, qui n'existe pas, rigolote avec le n'hérisson. J'ai décidé en rentrant de vacances (je reviens de Annecy, il faut que je trie mes photos) de régler le problème de néné le hérisson. En effet, les pies sont de plus en plus voraces et d'autres chats que ma Gribouille rodent parfois dans le jardin à la recherche de quelques croquettes.

    J'ai donc acheté dans une jardinerie une simple caisse en bois pour quelques euros et Gilles a fait le reste.

    Pour mon ami néné le hérisson

    Je ne me suis pas pris la tête. J'ai lu qu'il fallait que l'ouverture fasse 12cm pour que mon ami passe et que les pies et les chats eux ne passent pas, enfin j'espère ! J'ai donc tracé un carré de 12x12 et Gilles a fait une entrée.

    Pour mon ami néné le hérisson

    la boite a un fond, j'ai demandé à Gilles de le retirer. Dessus je pose simplement un grand carrelage qui permettra de fermer la boite, d'y déposer facilement la nourriture sans soulever la boite mais aussi de protéger un peu le bois des intempéries pour qu'il dure plus longtemps. C'est tout ce que j'ai trouvé.

    Pour mon ami néné le hérisson

    Gilles a enfoncé de 3 gros tasseaux dans la terre pour que la boite ne bouge pas. Pour ne pas bousculer les habitudes de Néné, nous avons placé à l'endroit où nous mettions son bol de croquette c'est à dire sous le vieux rhododendron derrière ma petite collection de rosiers Mela Rosa de Jean-Lin Lebrun

    Pour mon ami néné le hérisson Pour mon ami néné le hérisson Pour mon ami néné le hérisson

     Néné le hérisson va être content, il pourra maintenant manger tranquillement. Je n'ai plus qu'à le guetter pour savoir s'il apprécie mon idée. Qu'en pensez vous ? ça va marcher. Ce n'est pas un endroit pour dormir, juste pour manger.


    11 commentaires
  • Asplenium trichomanes, un nom difficile à prononcer et à retenir pour moi. Je vais retenir fausse capillaire. 

    Cette petite fougère que j'ai trouvé sur le site de Promesses de Fleurs est une jolie découverte. Elle a passé l'hiver sans problème. Regardez ses tiges sont noires et ses feuilles sont très découpées. Elle est toute petite et peut se blottir contre une pierre, dans un muret ou dans une rocaille ou en bordure d'allée même lorsqu'il y a peu de terre. 15cm de haut sur 20cm de large, une miniature adorable ! Je vais probablement la tester à plusieurs endroits du jardin.

    L'asplenium trichomane peut se ressemer si elle se plaît, tantôt à l'ombre ou au soleil. Elle supporte les sols calcaires et secs en été donc très intéressante.

    Celle ci est près d'un reste d'une vieille branche que je laisse se décomposer dans le jardin.

    Asplenium trichomane


    10 commentaires
  • Au creux d'une pierre, dans un coin un peu sauvage de mon jardin de poche, s'est blottie une délicieuse petite primevère.

    un instant tendre

     

    Bonne journée !


    9 commentaires
  • Un instant au jardin, les tulipes sont sorties de terre.

    On a l'impression de voir des petits lutins verts avec une tête un peu allongée et levant les bras vers la jardinière.


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires