• Je vous propose quelques aromates du jardin en salade avec des pétales de roses et quelques fleurs du jardin.

    'Féérie the Fairy' - Dalhias - Teucrium hircanicum

    origan norton gold - camomille - menthe - fenouil - laurier - oseille - fraises des bois - framboises - prunes

    Bouquet gourmand

    Bouquet gourmand

     

    Bon dimanche


    8 commentaires
  • Pierre-Adrien est le Chef Jardinier (=Maître Jardinier) des Etablissements horticoles G. Truffaut (Chaîne spécialisée dans les produits de jardinage, l'animalerie, la déco de la maison et les loisirs créatifs) mais Pierre-Adrien est surtout un homme super adorable. Il nous invité à visiter, en compagnie de quelques adhérents à l'Association des Amis d'André Eve, le jardin du siège social de Truffaut.

    Le siège social se situe dans une ancienne ferme aménagé spécialement pour les 150 personnes qui y travaillent et pour recevoir les clients-sociétés.

    Le jardin a été dessiné par André Eve, lui-même. Les deux hommes étaient amis et c'est tout naturellement qu'André a guidé Pierre-Adrien pour la création du jardin qui est la vitrine commerciale de l'entreprise. Evidemment, on retrouve les courbes évocatrices des rondeurs féminines que le jardinier des roses affectionnait. Il y a là des rosiers, des vivaces compagnes indissociables de la reine des fleurs Egalement un potager où Pierre-Adrien et les jardiniers testent de nouvelles méthodes de plantation, les produits ainsi que les outils qui seront vendus dans les magasins.

    Les deux hommes ont de nombreux points commun. André a été commercial chez Vilmorin, ils s'occupaient de la clientèle fortunée. Pierre Adrien représente Truffaut dans de nombreuses fêtes des plantes où la marque souhaite être présente. Ce sont deux hommes joyeux, humbles, talentueux et charmants, amoureux des roses et de la vie. L'un comme l'autre n'hésitent pas non plus à mettre un genou à terre. 

    le bureau de Pierre-Adrien

    C'était une visite très privée. Le jardin ne se visite pas. J'ai savouré ma chance. Ah il est sympa ton bureau Pierre-Adrien ! D'ailleurs il le nomme "mon petit paradis". Vous en connaissez beaucoup vous des hommes qui nomment ainsi leur lieu de travail? 

    Je vous ouvre virtuellement les portes du petit paradis de Pierre-Adrien.

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

     Il y a des ruches et bien sûr des abeilles et aussi des poissons.

    le bureau de Pierre-Adrien

    Au poulailler, chaque matin, c'est la chasse aux oeufs ! Les cocottes ont des petits noms charmants tels que Pipa, Kate, etc... Les poulettes sont la fierté de Pierre-Adrien qui veille sur elles et les protège du renard. La journée elles sont libres de courir dans les allées du jardin.

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    Au potager, il faut tester pour les clients les nouvelles techniques : permaculture, en tipis, rocailles, en rang, en rond, en carrés surélevés, essayer aussi le lombricompost et la paille etc...

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    Beaucoup de rosiers d'André Eve sont plantés mais pas seulement. Une grande diversité demeure indispensable pour tester ce qui sera peut être en boutique et dans nos jardins. Rosiers anciens et rosiers nouveaux se mêlent.

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    le bureau de Pierre-Adrien

    Merci Pierre Adrien pour ton accueil. A bientôt dans le jardin d'André Eve ou sur le stand de Truffaut lors d'une fête des plantes

    Merci à la Maison Truffaut de nous avoir ouvert ses portes.


    19 commentaires
  • Ma première hémérocalle n'est pas vraiment belle mais elle n'est pas vraiment laide.

    En fait, je ne sais pas trop. Je ne suis pas enthousiaste.

    Ce lys d'un jour est un peu foncé, framboise écrasée, mais finalement avec la lysimaque ciliata 'firecraker' juste à côté ce n'est pas mal. Ce qui m'ennuie, en fait, c'est qu'il est tout piqué comme s'il était né de la dernière pluie. 

    J'espère que les prochains me raviront davantage.

    Première hémérocalle

    Première hémérocalle

    A suivre...

     

     

     


    11 commentaires
  • Voilà un petit rosier qui m'étonne cette année. C'est probablement mon coup de coeur de cette année. Mon petit chouchou 2019.

    Je l'ai planté il y a deux ans dans le patio après une rencontre avec lui à Chantilly, un premier coup de coeur. En fait, vous connaissez mon goût pour les jolis boutons de roses et ceux-là sont absolument irrésistibles ! 

    Et puis, il a disparu et n'était plus qu'un petit bout de bois. L'année dernière rien, pas même une fleur. Bof ! j'ai juste oublié de l'arracher car le petit bout de bois ne me gênait pas.

    Cette année, surprise ! voilà mon 'Mlle Juliet de Bricard' (1934 - Delépine) qui m'offre de bien jolies roses.

     Il est encore bien petit mais il devrait mesurer adulte 50 à 60 cm. Les petites fleurs sont rose pâle à blanche très serrées, parfumé, remontant sans cesse. Romantique ! C'est un croisement entre 'Cécile Brunner' et 'Yvonne Rabier'.  Ses feuilles sont assez sombres, allongées et mettent en valeur la finesse de ses fleurs. Le mien est planté dans un des bacs sans fond du patio mais je pense qu'en bordure de massif il serait ravissant.

    Mais qui est donc cette Mlle Juliet de Bricard dont le souvenir demeure impérissable ? Il paraît que c'est une évocation des amants de Vérone. Je n'ai rien trouvé. Peut être pouvez vous m'aider ?

    Souvenir de Mlle Juliet de Bricard

     

     

     


    15 commentaires
  • Comme le temps passe vite, nous sommes déjà mercredi et je ne vous ai pas raconté ma belle journée au Jardin Plume en Nomandie avec mes amis.

    Beaucoup de jardiniers m'avaient parlé de ce très beau jardin différent de ce que je peux voir habituellement. Un jardin sans rose, un jardin léger de graminées et de vivaces vaporeuses qui évoque la plume. Un jardin dédié aux filles de l'air.

    Il faisait chaud et très ensoleillé donc mes photos sont un peu (voir beaucoup) surexposées. Je préfère faire des photos lorsque la lumière est plus douce. Toutefois cela permet de se rendre compte de la légèreté de ce jardin magnifique.

    Il y a là un jardin d'été et son bassin central

    Le Jardin Plume

    l'occasion pour mes amis de s'amuser derrière les haies de buis au dessin tout en courbes

    Le Jardin Plume

     Le Jardin Plume

     Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

     il est entouré par des grandes haies de charmes qui le protège, le lieu demeure bien chaud

    Pavot, helenium, hémérocalles, du rouge, du jaune, des couleurs chaudes

    Le Jardin Plume 

    Le Jardin Plume

    des oeillets écrasés par le soleil continuent à pétiller dans nos yeux

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    un verger normand bien entendu avec des pommiers alignés sagement et des allées de pelouse ponctuées d'herbes sauvages et de graminées fauchées seulement une fois l'an

    géraniums, bulbes, allium, épis de graminées dans le vent donnent une impression de naturel et de légèreté. 

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

     Cà et là des coins de repos pour profiter de la grande plénitude qui se dégage du jardin, de sa poésie

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    le jardin de fleurs est caché dans un ancien potager clos, semis spontanés, pavot, nigelles de damas, alliums, lupins, astrantes... Les floraisons s'enchaîne ici très vite du printemps à l'automne

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Une belle allée d'épilobes mène à un sous bois puis à une prairie où de jeunes bovins cherchent la fraîcheur

     Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Nous aussi pour notre pique-nique nous avons cherché la fraîcheur et c'est à l'ombre d'un beau châtaignier que nous avons pu festoyer autour d'une excellente sangria et quelques autres délices

    Le Jardin Plume

     Dans la pépinière du jardin plume et auprès des pépiniéristes exposants, nous avons rapporté des petits trésors qui vont aller bien vite rejoindre nos jardins

     Le Jardin Plume

    Le Jardin Plume

    Quelle merveilleuse journée !

    Le rendez vous est déjà pris pour y retourner à l'automne pour voir le jardin d'automne dans sa splendeur et découvrir d'autres végétaux.


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires