• Les fruits du prunier profitent du soleil et de la chaleur. Les feuilles sont un peu recroquevillées mais rien de grave. 

    Voilà qui devrait plaire à Jonas, le merle qui les adore !


    1 commentaire
  • Devinez qui voilà ! qui voilà qui va prendre son bain !

    Un tout jeune Polisson. Je suis heureuse de revoir un jeune rouge gorge dans mon jardin de poche. C'est toujours un événement. Ce piaf me rend joyeuse. Il est facécieux, amusant et polisson. Pi-pi son petit chant le précède toujours. Il ne craint ni Gribouille ni Jonas le merle, ni la jardinière... rien ne l'effraie. 

    Devinez qui prend son bain !

    Pour le moment Polisson prend son bain et il n'est en rien gêné par ma présence.

    Devinez qui prend son bain !

    Devinez qui prend son bain !

    Devinez qui prend son bain !

    Il a repéré le piaf de pierre

    Devinez qui prend son bain !

    et comme Polisson est joueur, il prend la pose comme s'il avait servi de modèle

    Devinez qui prend son bain !

    Ah vraiment Polisson est un drôle d'oiseau !


    13 commentaires
  • Déjà se faufilent les petits plumets de la clématite 'Etoile Violette'.

    Plumets

    Cela aura finalement été ma seule clématite cette année. J'avais pourtant de jolies promesses, de beaux feuillages, quelques boutons même et puis pft ! rien du tout. 'Etoile Violette' est resté l'unique clématite de mon jardin. Elle m'a enchantée en compagnie de 'Sourire d'Orchidée' et de 'Ghislaine de Féligonde'.

    Plumets

     Plumets

    Plumets

     J'espère la revoir l'année prochaine. En attendant je profite de ces plumets.


    14 commentaires
  • Une salade d'agrumes serait la bienvenue. Nous avons chaud même si, enfin, la canicule est terminée.

    Je vous propose de vous rafraîchir avec ce bouquet évoquant les odeurs de l'été, les agrumes et le soleil

    Oranger du Mexique et petite rose Calizia 

     Je précise que j'ai fait ce bouquet avant que le rosier et l'oranger ne grillent. Je ne sais pas si l'un comme l'autre vont survivre.

    Bon dimanche


    7 commentaires
  • Jusqu'à jeudi, je suis arrivée à garder mon jardin de poche assez vert et il semblait qu'il échapperai au terrible vent du Sahara qui s'est abattu sur la France. Malheureusement la journée de jeudi avec ses 42° a été terrible.

    Mon jardin a comme été passé au chalumeau. Même ce qui est à l'ombre n'a pas résisté. Les feuilles de beaucoup de mes arbustes sont grillés, caramélisés, crispés ou molles pour les moins touchés. Les vivaces sont figées, carbonisées ou fondues. Qui se relèvera? je ne sais pas. J'avais des boutons de roses, une remontée se préparait. Seuls quelques roses vont s'ouvrir finalement, je m'en contenterai.

    J'ai une pensée pour nos amis pépiniéristes qui ont tant perdu cette semaine. Des incendies un peu partout, le manque d'eau. La vie de certains a même été mise en danger. Pour eux c'est très difficile. Les producteurs sont en pleins bouturage ou greffage. Imaginez leur découragement, leur peine, leur situation économique et psychologique. Que sont, à côté de leur désarroi, mes petites plantes chéries ? 

    Je vais vous montrer dans les prochains jours quelques fleurettes de mon jardin, les rescapés climatiques de mon jardinet. Des petites bulles de fraîcheur qui ont résisté. Soit qu'elles étaient bien cachées par les autres végétaux, soit qu'elles étaient mieux adaptées, soit tout simplement que ce sont des petites veinardes.

    En voici une qui a su se planquer parmi les asters et qui m'offre une jolie floraison, elle est toute seule mais toute fraîche. Une Lysimaquia clethroides ou Lysimaque de Chine ou encore Lysimaque col de cygne. On oublie de la planter au jardin mais avouez qu'elle est intéressante, jolie et bien costaud. Enfin cette année chez moi, je cherche les pieds. Elle est envahissante mais moins que les asters qui l'entoure. Je vais l'aider un peu et en replanter pour l'année prochaine. 

    rescapés


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires