• J'appelle mon petit kipik (j'en ai plusieurs en fait qui visitent mon jardin chaque soir), Néné parce que je trouve la liaison, qui n'existe pas, rigolote avec le n'hérisson. J'ai décidé en rentrant de vacances (je reviens de Annecy, il faut que je trie mes photos) de régler le problème de néné le hérisson. En effet, les pies sont de plus en plus voraces et d'autres chats que ma Gribouille rodent parfois dans le jardin à la recherche de quelques croquettes.

    J'ai donc acheté dans une jardinerie une simple caisse en bois pour quelques euros et Gilles a fait le reste.

    Pour mon ami néné le hérisson

    Je ne me suis pas pris la tête. J'ai lu qu'il fallait que l'ouverture fasse 12cm pour que mon ami passe et que les pies et les chats eux ne passent pas, enfin j'espère ! J'ai donc tracé un carré de 12x12 et Gilles a fait une entrée.

    Pour mon ami néné le hérisson

    la boite a un fond, j'ai demandé à Gilles de le retirer. Dessus je pose simplement un grand carrelage qui permettra de fermer la boite, d'y déposer facilement la nourriture sans soulever la boite mais aussi de protéger un peu le bois des intempéries pour qu'il dure plus longtemps. C'est tout ce que j'ai trouvé.

    Pour mon ami néné le hérisson

    Gilles a enfoncé de 3 gros tasseaux dans la terre pour que la boite ne bouge pas. Pour ne pas bousculer les habitudes de Néné, nous avons placé à l'endroit où nous mettions son bol de croquette c'est à dire sous le vieux rhododendron derrière ma petite collection de rosiers Mela Rosa de Jean-Lin Lebrun

    Pour mon ami néné le hérisson Pour mon ami néné le hérisson Pour mon ami néné le hérisson

     Néné le hérisson va être content, il pourra maintenant manger tranquillement. Je n'ai plus qu'à le guetter pour savoir s'il apprécie mon idée. Qu'en pensez vous ? ça va marcher. Ce n'est pas un endroit pour dormir, juste pour manger.


    11 commentaires
  • Oh mince ! Je viens de faire le tour de mon jardin de poche. La neige fond mais elle a fait des dégâts. Mon grand conifère a souffert. La neige et la glace trop lourde ont cassé deux des plus belles branches. Je suis triste pour mon vieil ami.

    Mince !

    les deux branches n'ont pas fait de dégâts en tombant. Seule l'échelle en bambou a été cassée.

    A l'échelle de mon petit jardin c'est un bouleversement.  Le vieil arbre fragilisé, sans doute, par le fait que nous ayons dû couper sa cime cet automne, a perdu beaucoup de sa superbe. La question de sa présence dans le jardin se pose de nouveau. Je verrai comment il supporte ce nouveau coup du sort.

    Mince !

    Mince ! Mince ! Mince !

     

    Je vais avoir un peu plus de soleil au pied de mon géant. Les arbustes et végétaux vont apprécier. J'ai envie de faire grimper quelque chose sur le tronc. J'ai essayé la clématite mais l'acidité lui a sans doute déplu. Je me demande si je peux y mettre un hydrangea grimpant. Le souci c'est la grande sécheresse qui règne au pied.

    A moins que je laisse faire et que j'observe un peu ce nouvel espace. Vous voyez d'ailleurs sur le côté droit de l'arbre des tentatives pour animer le lieu. Fougère, épimedium, lierre, géranium... et même rosier tentent de s'y faire une place avec plus ou moins de succès.


    11 commentaires
  • Le banc de mon petit jardin est bien grand et bien présent. Il est beau c'est vrai surtout au moment des roses lorsqu'elles se reposent sur lui mais le reste du temps, je n'arrive pas à l'intégrer.

    Vous vous souvenez que le week end dernier mes amies sont venus pour le Noël des jardiniers et ainsi elles ont pu me donner leur avis. 

    Banc voyageur

    Ainsi elles ont déplacé le banc sous la viorne, ce qui permet d'agrandir visuellement le jardin et permettra de faire de nouvelles plantations au pied des rosiers au centre du jardin.

    Il est important de faire évoluer le jardin même lorsqu'il est petit. De découvrir de nouvelles perspectives.

    Voici un avant/après pour vous donner une idée de ce que cela donne

    Banc voyageur

    Les photos ne sont pas très lumineuses mais bon l'hiver est bien là désormais

    Banc voyageur

    C'est surtout au printemps que je verrai la différence. J'ai envie d'un lac au pied de ma petite rivière. Le centre du jardin reçoit le soleil, c'est dommage que seul le banc en profite. Je remettrai bien sûr ma petite table et ses chaises. J'ai l'hiver pour réfléchir.

    Banc voyageur

     Il faudra que je retire les pavés et que j'arrondisse ce carré pour adoucir le contour

    Banc voyageur

    tiens un rayon de soleil avant que tombe la nuit

     Banc voyageur

     Banc voyageur

     Qu'en pensez vous ? et peut être que dans mon petit lac, ma petite rivière, mon petit jardin il se passera ceci


    10 commentaires
  • Mes parents avaient il y a quelques années trouvé cette chaise de coiffeuse dans une brocante pour quelques sous. Ils avaient dans l'idée de la faire refaire mais devant le prix pratiqué par les tapissiers pour une simple chose sans valeur, ils avaient renoncé et m'avait donné l'objet.

    La malheureuse paraît jolie mais à la regarder de plus près, elle avait besoin d'un sérieux rafraîchissement. L'intérieur est encore bon et les pieds solides. Elle est contemporaine des années 70 je pense.

    Sauvetage d'une chaise Sauvetage d'une chaise Sauvetage d'une chaise 

    Sauvetage d'une chaise

    Profitant de mon temps libre lors de la saison des pluies, tant attendue, je me suis lancée l'année dernière dans sa réfection que j'ai presque fini. Encore quelques clous et une pièce pour cacher les ressorts sous la chaise. E

    C'est la première fois que je me lance dans ce type de travail. Je peux vous dire que des clous j'en ai tordu. J'ai commencé par retiré tous les vieux clous rouillés et cela a été le plus difficile. Ensuite j'ai retiré le vieux tissus poussiéreux.  J'ai posé une doublure puis j'ai utilisé un reste de tissus des doubles rideaux de la chambre.

    Mince je n'ai pas fait de photos des différentes étapes. Voici le résultat. Bon la guirlande de clous n'est pas très droite. Les plis ne sont pas parfait loin de là, je ne suis pas assez soigneuse. Je n'ai pas assez tendu le tissus surtout au niveau du dossier. Toutefois je suis contente et cela fait son petit effet. 

    J'ai maintenant une jolie chaise accueillante pour moi et mon coussin rose.

    Sauvetage d'une chaise  Sauvetage d'une chaise

     

     


    13 commentaires
  • Nous ne savons pas quand arrivera le froid. Le matin il y a une petite gelée blanche sur les toits même si les journées sont encore très douces, même chaudes.

    J'ai dû couper beaucoup de végétaux qui étaient grillés et vraiment laids et avachis. Ce n'est pas mon habitude car j'aime laisser sur place pour permettre à mes petits amis et auxiliaires du jardin de passer l'hiver.

    Ainsi, j'ai commencé à imaginer des petits aménagements qui pourront les aider. J'ai conservé les pommes de pins de mon grand conifère et je les ai mis dans un petit seau en zinc. C'est joli et cela leur sera sans doute utile. Je l'ai accroché à une branche de mon prunier.

    Pour les amis du jardin


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique