• Vous savez maintenant que j'ai des rêves pleins la tête. Mais, pour moi, un rêve doit pouvoir prendre vie un jour ou l'autre sinon ce n'est plus un rêve, mais une chimère !

    Après la rivière, la petite mare... Vous vous dites mais qu'est ce que Patou a encore imaginé pour son jardin de poche de 160m2 !? 

    Jean Christophe, Monsieur Chat Vert, l'époux de Charlotte est né dans une famille d'artistes. Peintre, sculpteur, tapissier,... les talents ne manquent pas dans sa famille. JC aime créer des objets en fer forgé pour le jardin. Il a commencé par des petits objets décoratifs, papillons, libellules, des tuteurs également puis des supports pour les rosiers.

    Forcément dans ma petite tête de jardinière rêveuse, l'idée a fait son chemin très rapidement. "JC, crois-tu ? penses-tu ? enfin... peux-tu me réaliser une gloriette ? Une vraie gloriette comme dans les grands jardins mais à l'échelle de mon jardin de poche." 

    Voici le lieu où j'imaginais une gloriette. Derrière la petite mare, sous le rosier liane Félipe Kifsgate, qui chaque année se vautre sur le sol, et que j'ai maintenu tant bien que mal avec une petite treille en fer achetée à la jardinerie. C'est un endroit à l'ombre où rien ne veut pousser. Et surtout si je plante quelque chose le rosier vient l'écrabouiller en juin lorsqu'il ploie sous les fleurs.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin

    Le challenge pour JC était de réaliser une structure qui soit jolie et qui soutienne le rosier, qui soit romantique mais sobre et légère à l'échelle du jardin. A la fois utile et esthétique qui se fonde dans le jardin tout naturellement. 

    Dans un premier temps, il faut retirer les branches les plus gênantes du rosier. C'est très bien car quelques vieilles branches devaient être retirées pour permettre son rajeunissement. De belles branches, toutes jeunes, n'attendaient que cela pour prendre la place. Le rosier n'en sera que plus beau au printemps prochain.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin Un rêve à la hauteur de mon jardin

    Une fois la taille effectuée, la structure imaginée, dessinée et réalisée par JC pouvait prendre place. Il s'agit d'un pantagone, donc 5 côtés, avec 4 pièces et un toit qui forme une couronne au sommet et qui a bien dû donner du fil à retondre à JC ;)

    Un rêve à la hauteur de mon jardin

    Sous mes yeux et ceux de Charlotte, JC et Gilles montent la petite structure panneaux après panneaux. Ils l'enfoncent tout simplement dans le sol.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin 

    Un rêve à la hauteur de mon jardin Un rêve à la hauteur de mon jardin

    La structure a été conçue pour se monter et se démonter facilement. C'est le toit qui maintient les 4 côtés ensemble. C'est très ingénieux ! Ici vous pouvez voir les volutes qui apportent la petite touche raffinée.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin

     Le toit se pose facilement. Tout s'emboîte parfaitement.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin

     Voyez les détails ! des courbes sobres et élégantes parfaitement réalisées à la main

    Un rêve à la hauteur de mon jardin

     Et voilà ! c'est tout simplement magique ! La gloriette s'intègre parfaitement bien au jardin.

    Chaque panneau fait 60cm avec une ouverture de 70cm. A l'intérieur je peux mettre une chaise ou un petit guéridon. Je peux imaginer de mettre un lustre, ou bien des petites tubes de verre avec des fleurs, des petits lampions en leds pour le mettre en lumière les belles soirées d'été ou y accrocher une mangeoire pour oiseau cet hiver. Nul doute que mes piafs vont apprécier cette volière ouverte sur le jardin. En fait c'est exactement cela, plus qu'une gloriette miniature c'est une grande volière sans parois, sans contrainte.

    Un rêve à la hauteur de mon jardin Un rêve à la hauteur de mon jardinUn rêve à la hauteur de mon jardin

    J'ai l'impression qu'elle a toujours été là. Elle est sobre, légère, raffinée, élégante. Exactement ce que j'avais imaginé. J'ai fait un petit chemin de pierre pour pouvoir y accéder facilement. C'est incroyable ce petit coin paraît beaucoup plus grand qu'il ne l'est en réalité.  

    Un rêve à la hauteur de mon jardin 

    C'est mon cadeau de Noël ! Merci JC merci Charlotte merci Lo, Sophie, Sylvaine, Eliane de m'avoir permis de réaliser mon rêve


    34 commentaires
  • L'automne est là ! Les journées raccourcissent. Les pluie tant désirées sont enfin arrivées. Alors ?! Et bien c'est le moment de faire entrer de belles couleurs chaudes et chaleureuses dans la maison. J'ai donc commencé ma décoration d'automne.

    Lors de la fête des plantes de St Jean de Beauregard, j'ai acheté quelques courges et pâtissons qui se mangent mais qui peuvent également servir pour garnir mon buffet dans la salle à manger. J'ai ajouté quelques épis de blés, des châtaignes ramassées à Jossigny, une belle boule d'hortensia séchée, des nigelles de damas, des capsules de physalis, un épis de maïs, des boutons de roses séchés et avec pots, panier, agenda champêtre, une lumière douce, l'ambiance devient chaleureuse.

    Peu de choses suffisent.

    Décoration d'automne Décoration d'automne Décoration d'automne

     Décoration d'automne

    Décoration d'automne

    Décoration d'automne

     Profitez bien de cette très belle saison qui commence.


    15 commentaires
  • Aujourd'hui, je ne vais pas vous parler jardin mais maison.

    La maison n'est jamais bien loin du jardin et à un moment ou l'autre, nous sommes bien obligés, nous jardiniers, d'y rentrer. Car Non ! nous ne délaissons pas la maison ! 

    Ceux qui connaissent mon intérieur savent que je fais, autant que possible, entrer le jardin dans la maison, des fleurs sur les rideaux, sur les coussins, des bouquets sur la table ou le buffet, des tableaux fleuris même dans mes WC les fleurs s'y sont invité. 

    La cuisine est également un lieu important, j'y prépare mes repas mais aussi mes bouquets et compositions florales. Je rempote aussi quelques fois (chut ! ne dites rien à mon époux). J'y guette les oiseaux et le chat le nez collé à la fenêtre, les jours de mauvais temps. Aussi, pour la rendre pratique et multi-fonctionnelle, j'ai demandé à ma nièce Audrey et à son associée Gabrielle de la concevoir dans des matériaux simples et solides, facile à entretenir, lumineux, fonctionnel et moderne, un espace optimisé mais aussi une petite touche chic et rétro. Pari gagné ! Ma petite cuisine a été, il y a quelques années déjà, une de leur première réalisation. 

    Architectes d'intérieur Architectes d'intérieur 

    Aujourd'hui, Audrey et Gabrielle sont des architectes d'intérieur expérimentés. Elles s'adaptent aux besoins de leurs clients, à leurs façons de vivre. Elles les écoutent, les accompagnent dans leurs démarches administratives et leurs apportent une expertise technique et des choix esthétiques inventifs. Les espaces sont réinventés, rénovés, mis en valeur, optimisés pour répondre à leurs besoins. Maisons, appartements, magasins, restaurants, boutiques... il n'y a, pour elles, pas de petits ou grands projets, chaque projet est unique.

    Je voulais vous présenter leur travail car je suis très fière d'Audrey et de Gabrielle.

    Architectes d'intérieur 

    Architectes d'intérieur Architectes d'intérieur

    AUDREY & GABRIELLE  17, rue de Maubeuge 75009 Paris Tél : 06.74.76.89.93

    https://www.audreyetgabrielleinterieurs.com/

    #audreyetgabrielle #architecturedinterieur
    #artetdecoration #deco #architectedinterieur

     


    13 commentaires
  • Depuis quelques semaines je m'essaye à la broderie.

    La jolie broderie au point de croix ce n'est pas pour moi, je n'ai aucune patience. Par contre, j'aime la broderie à l'ancienne. Les belles lettres blanches sur les torchons ou les nappes, les petites fleurs sur des pochons de lavande.

    Ce que je préfère c'est dessiner moi même une lettre ou une forme (en suivant un modèle que je revisite et simplifie) et puis d'essayer de faire quelque chose qui me plaît. J'essaye d'apprendre les points mais j'avoue que je ne suis pas très studieuse. Donc tout cela n'est pas très académique. Le principal n'est il pas de s'amuser et de se faire plaisir.

    Et puis quel bonheur de pouvoir faire des petits cadeaux !

     Mes petites broderies

     Je crois que mes petites broderies vont occuper mes mains pendant la saison où le jardin n'a pas besoin de moi.


    8 commentaires
  • Ce petit coin près de la mare a posé souci. Je ne sais pas pourquoi tout ce qui y a été planté, juste avant la sécheresse et au moment de la création du point d'eau, n'a pas voulu pousser. En plus, j'ai mal créé la berge qui est trop pentue et la terre glisse. Il faut intervenir avant les pluies d'automne.

     Et voilà !

    Une spirée panachée pour apporter de la lumière, un carex ice dance, une graminée dont j'ignore le nom qui était dans un autre coin du jardin. Les graviers vont se mélanger à la terre, ils seront moins visibles dans peu de temps. J'ai nivelé la terre et ainsi la pente est désormais plus douce même si sur la photo ce n'est pas trop visible. Les végétaux retiendrons la terre et les petits hérissons pourront passer plus facilement. Egalement, les pigeons avaient quelques difficultés pour aller boire. Ces idiots passaient là alors que c'était plus facile ailleurs.

    il faut aussi que je remplace la bruyère à l'automne. Je planterai aussi quelques bulbes de petites tailles. Je ne sais pas encore quoi. L'iris d'eau va bientôt fleurir et je vais avoir une autre fleur de nénuphar.

    mon petit point d'eau prend doucement forme

    la petite mare  la petite mare

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique