• Chaumont : les jardins de la pensée

    Après avoir passé une bonne nuit au Château des Tertres à rêver du jardin de Catherine, j'ai passé le dimanche à chiner des idées dans un endroit magique, à Chaumont dans le parc du château.

    Les jardins de la pensée, c'est le thème du festival international des jardins de cette édition 2018. 

    Chaque artiste propose sa conception du jardin, ses pensées et ses délires dans un espace qui fait à peu près la taille de mon jardin de poche. Il y avait du beau, du très beau, du poétique, de l'étonnant, de l'étrange et euh... de l'art que je ne comprends pas toujours. 36 jardins plus les jardins permanents qui sont tous aussi incroyables les uns que les autres.

    Chaumont : les jardins de la pensée

     Chaumont : les jardins de la pensée

    Chaumont : les jardins de la pensée

    Chaumont : les jardins de la pensée

     Chaumont : les jardins de la pensée Chaumont : les jardins de la pensée

    j'ai beaucoup aimé le travail de cette créatrice Fujiko Nakaya, de la brume poétiquement posée près d'un bosquet de bouleaux. Lorsque l'on entre à l'intérieur du nuage, la sensation sur la peau de toutes ces gouttelettes est extraordinaire

    Chaumont : les jardins de la pensée

    le jardin anglais (jardin pérenne)

    Chaumont : les jardins de la pensée Chaumont : les jardins de la pensée

    Volcan de Nils Udo, marque l'obsession de l'artiste pour le paradis perdu, la nature matrice, refuge.

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    le jardin chinois (jardin perenne) du musée du jardin chinois de Pékin, invitation poétique avec des bambous et des roses

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    jardin pérenne du paysagiste Yu Kongjiang

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    la serre, une merveille

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    les sept vallées, le poète soufi Farid al-Din Attar propose un cheminement de la pensées en sept étapes ainsi que le récit 'un recueil de poèmes en langue persane inscrite sur le sol dans la spirale

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    la possibilité d'une île. Invitation à la méditation

     

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    là je ne sais plus mais c'était si beau

     

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    là je ne sais plus mais je n'ai pas aimé

    Chaumont : les jardins de la pensée

     

    Chaumont : les jardins de la pensée

    Chaumont : les jardins de la pensée

    Je ne peux pas tout vous montrer alors le mieux c'est de vous y rendre. 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Juin à 06:10

    Voilà de doux moments qui donne envie de se poser et de rêver en méditant

    merci pour cet agréable moment 

    2
    Mercredi 6 Juin à 08:36
    Catherine D

    Il y a toujours des coins magiques que je découvre ou redécouvre à chaque visite.... on ne peut pas tout aimer bien sûr !
    Un truc qui m'amuse est de voir les diverses réalisations dans un même espace  d'une année à l'autre.
    j'adore le jardin de sous-bois dans le parc du Goualoup dans le jardin chinois, après la pièce deau !
    Belle journée et des bises

    3
    anne
    Mercredi 6 Juin à 09:06

    je vais presque chaque année à Chaumont , j'adore  , c'est chaque année différent , le pompon pour moi ce fut en septembre dernier , nous sommes restés plus de 4h !

    ta dernière photo est super on dirait un tableau de Monet

    4
    anne
    Mercredi 6 Juin à 09:07

    me suis trompée , il s'agit bien de la photo des nénuphars

    5
    Monique B
    Mercredi 6 Juin à 11:01

    Super. J'espère pouvoir y faire un saut cet été.

    6
    Carole Tahar
    Mercredi 6 Juin à 13:55

    Bonjour Patricia, reporter/photos et guide/touristique/bucolique! 

    Je suis sur tes talons, je ne te précède pas, je reste attentive, je sais que tu vas nous ouvrir une jolie visite. Il y a des oh! des ah! des oui mais! et ce qui me fait fondre absolument, là où tu ne sais plus mais que tu as aimé, les sept vallées, un escalier désorienté par une dame blanche  envahissante et qui ne sait plus si on y grimpe en montant ou en descendant,  une invitation chinoise qui se veut poétique et dépouillée de tout artifice superficiel, les bleus de l'âme sans doute, mais qui s'en trouvent allégés par tant d'élégance, des anglaises à l'accent délicieux, majestueux bouleaux "enjuponnés", et j'oublie cette serre magnifique, et la vue de ces toits gris-argent sous le soleil de Loire!

    Je rentre heureuse de ma visite, merci beaucoup!

    Bises,

    Carole.

      • Mercredi 6 Juin à 20:16

        Si tu as l'occasion, il te faut y aller. Cela ne peut que te plaire. Bisous

    7
    Mercredi 6 Juin à 18:52

    Ce qui est intéressant à Chaumont, je trouve, c'est tout autant ce qu'on aime que ce qu'on n'aime pas, parfois sans savoir l'expliquer d'ailleurs: notre regard de jardinière s'affine avec l'expérience, j'ai l'impression. Certaines scènes nous touchent, d'autres non, c'est la magie de l'art des jardins.

    Aude.

    8
    evapetitcoeur/Portec
    Jeudi 7 Juin à 18:21

    Déjà 2 visites dans ce lieu, on aime beaucoup, et on recommencera car Eva à droit en laisse donc c'est pratique . Bises . Colette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :