• Des semis d'Ancolies à ma façon

    Il fait encore bien froid mais ce n'est pas grave puisque les ancolies aiment passer par une période de froid. Donc vous pouvez commencer en février.

    Je prépare mes semis dans une caissette achetée à la jardinerie qui a déjà fait ses preuves et que je trouve très pratique pour les débutants. J'ai réussi dès la première année les ancolies, c'est d'ailleurs le seul semis que j'avais réussi.

    Elle se présente en plusieurs parties. 

    - un contenant en plastique noire que je rempli d'eau

    - un plateau en polystyrène plat avec dessus un feutre noir absorbant l'eau qui se trouve dessous

    - un contenant alvéolé pour mettre la terre qui reposera sur le tissus absorbant, vous me suivez ?

    - enfin un couvercle en plastique pour garder tout cela à l'étouffée

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

     

    Je remplie les alvéoles avec de la terre à semis.

    Pour moi, c'est plus facile qu'un mélange que je pourrai faire moi-même et compte tenu de mon petit jardin un petit sac me suffit pour l'année, donc finalement c'est assez économique.

    Je mets mes trois/quatres petites graines d'Aquilegia par alvéole. Il n'est pas besoin de beaucoup les recouvrir car elles sont toutes petites. J'appuie juste un peu dessus pour qu'elles adhèrent à la terre. J'arrose avant de planter car ainsi les petites graines restent en place ou alors il faut pulvériser très doucement.

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

     J'étiquette. Ici ce sont les aquilegia blanches de Béatrice et les aquilegia noires de Marianne

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

     Je couvre

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

    je mets le tout dans ma mini serre froide histoire que tout ne s'envole pas et reste à l'abri.

    Dans cette serre, en ce moment, il fait aussi froid dedans que dehors, mais dès que le soleil chauffera un peu, cela permettra aux graines d'ancolies de lever. Le feutre noire permet aux semis de ne pas sécher et la terre absorbe ce qu'elle a besoin. L'environnement est humide sans trop, j'aère de temps en temps mais je m'en occupe le moins possible. La semaine je travaille et ce n'est que le week end que j'y jette un coup d'oeil.

    Quand les ancolies ont quelques feuilles, je les récupère avec une fourchette dans chaque alvéole pour les mettre dans des godets. J'ai un petit truc pour ne pas m'en occuper pendant la semaine, je place les godets sur un morceau de serpillière humide. Les plantules vont y chercher l'humidité nécessaire sans que j'intervienne car attention à la sécheresse. J'ai perdu mes premiers essais à cause d'elle.

    SOL : des nouvelles de mes semis

    Je plante le godet biodégradable directement en terre lorsque les radicelles sortent du pot, c'est simple. Si je souhaite en donner je les glisse dans des pots en plastique et je rajoute de la terre.

    Vous observez un bâton pour que je puisse les repérer lorsque les feuilles auront disparu pendant l'hiver.  Enfin je sais bien que comme d'habitude, le bâton va être balayé par le merle mais je m'obstine à le mettre.

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

    j'aurai des fleurs l'année prochaine

    Semis d'Aquilegia (ancolies)

    J'espère que mon expérience aidera les débutantes et surtout n'oubliez pas de sourire pendant toute l'opération

    Sinon cela ne marche pas !

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Février à 07:38
    Sylvaine

    C'est une chouette méthode.

    Je me donne encore moins de mal que toi, je prends un petit pot, je mets du terreau maison, même pas de semis, je sème et hop ! dehors !  Quelque soit le temps, ça lève au printemps et depuis que je sème, cela a toujours marché.

    Bisous et belle journée

    2
    Brigitte
    Vendredi 10 Février à 07:50

    Merci beaucoup pour ces renseignements.

    J'apprend tous les jours  !!!!!!!!

    3
    Dominique
    Vendredi 10 Février à 08:18

    Merci beaucoup, c'est très intéressant , j'essaierai votre méthode !

    4
    Vendredi 10 Février à 08:21

    Question de Titouan : Est-ce que c'est une blague que ça ne marche pas si on ne sourit pas???

      • Vendredi 10 Février à 09:10

        J'ai vérifié lol !

    5
    Vendredi 10 Février à 08:41
    Estelle

    Je ne me suis pas encore réellement lancée dans les semis... Je pense que je ne suis pas assez soigneuse. Mais j'ai aussi tendance à penser qu'en temps normal la nature se débrouille toute seule, alors pourquoi on se casse autant la tête ? Ta méthode est simple, je vais me lancer ce we avec les graines d’Ancolies que j'ai acheté. Merci Patricia :-)

      • Vendredi 10 Février à 09:12

        Je ne suis pas très soigneuse non plus au grand désespoir de mon époux.  Je mets de la terre partout et je ne prends pas le temps de m'zppliquer. Bisous

    6
    Vendredi 10 Février à 09:07

    merci Patricia pour ce partage ! malin le truc de la serpillère humide, je vais me noter ça. Avec ta technique, je suis assurée de réussir mes semis d'ancolies. Je vais moi aussi les mettre dans mon atelier qui n'est pas chauffé et donc peu me servir de serre froide. Il y fait aussi froid dedans que dehors, mais orienté au sud avec de grandes baies vitrées, les graines pourront germer à la première chaleur.

      • Vendredi 10 Février à 10:19

        Je n'ai pas le temps de m'occuper de mes bébés plantes la semaine alors il faut trouver des trucs. Bises

    7
    anne
    Vendredi 10 Février à 09:12

    oui c'est bien de conseiller les débutantes , mais moi je voudrais bien savoir qqchose dont personne ne parle jamais , est ce que les couleurs obtenues sont conformes à la plante mère ? j'ai souvent  eu de grosses déceptions  avec les ancolies  .

      • Vendredi 10 Février à 09:13

        Pas toujours.  C'est la surprise.  Bisous

    8
    marie
    Vendredi 10 Février à 09:48

    Merci de tous ces conseils que je vais mettre en pratique, les ancolies étant les seules graines que j'ai récoltées l'an  passé. Ce sera un premiere experience, je n'ai jamais fait de semis.

      • Vendredi 10 Février à 10:20

        Les ancolies sont inratables. La première année ce sont les seuls semis que j'ai réussi. J'étais très fières. Ce sont mes petites chéries, je les adore aussi pour cela. Bises

    9
    Emmanuelle
    Vendredi 10 Février à 11:57

    Bravo Patou vos conseils pour les débutantes sont de l'or ,les ancolies en effet un semis facile ,moi je fais la méthode de Sylvaine ,les deux donc sont parfaites .

    Belle journée Patou ,enfin du soleil chez moi .

    Bisous

    10
    Vendredi 10 Février à 13:10

    La technique de la serpillère humide sous les pots lorsqu'on sait que l'on va être absent quelques jours, c'est malin !

    Merci pour cet article instructif et bon weekend,

    Aude.

    11
    Rozancienne
    Vendredi 10 Février à 13:31

    Super "tuto " ! Merci !

    12
    Vendredi 10 Février à 14:05

    Merci beaucoup de nous partager ta méthode ! Je vais me mettre au semis d'ancolies dès ce week-end !

    13
    anne
    Vendredi 10 Février à 14:59

    puisque tu aimes  les hellebores (  moi non  )  tu  as vu le diaporama ( en haut et à drte de l'écran ) du blog  "arrosoirs et sécateurs " Ces demoiselles sont très photogéniques , et je trouve bcp plus jolies qu'en vrai où elles baissent toujours la tête

      • Vendredi 10 Février à 17:58

        Il en existe maintenant qui tienne haut la tête. Une révolution. Bises

    14
    Vendredi 10 Février à 18:18

    Pour moi , cela me va : des plantes qui ont l'air d'etre pas difficile et que j'aime beaucoup ! Alors il me reste plus qu'à me rendre en jardinerie , un petit sachet et ....hop retour maison pour les semer . Bon , j'ai pas de petite serre comme vous , mais je vais faire un mixe : planter en pot comme Sylvaine et mettre dans la véranda non chauffée pour éviter que les oiseaux viennent gratter la terre !!

    Merci pour cette info et de penser à nous .

    Belle soirée .

    15
    Marie
    Vendredi 10 Février à 19:39
    Merci pour tes encouragements. A l occasion je te ferai connaitre le resultat. Bonne soiree
    16
    Vendredi 10 Février à 21:26
    Tout comme toi, je mets une serpillère humide pour éviter le dessèchement. J'ai aussi des barquettes de semis avec le feutre noir. C'est bien pratique.
    Pour les bâtons, je les mets seulement aux bulbes, pour evitertde les déterrer.
    Merci de partager ton expérience.
    Bisous.
    17
    Mardi 14 Février à 07:27

    je vais suivre tes bons conseils

    bientôt je vais commencer mes premiers semins

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :