• Cela faisait un moment que je voulais découvrir la Pépinière Delabroye à Hantay dans le Nord. Bien sûr je connais Thierry et Sandrine pour les avoir rencontré à maintes reprises lors des fêtes des plantes mais je n'avais jamais eu l'occasion d'aller voir leur travail sur place, dans leur pépinière.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Il y a plusieurs tunnels avec pleins de trésors en devenir. Nous sommes en février, il faut attendre un peu pour voir les beautés qui sont pour l'instant au repos.

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     Mais ce n'est pas pour les géranium ni pour les chrysanthèmes, les cyclamen ni même les épimedium etc... mais pour agrandir ma collection de rois de l'hiver que j'ai fait presque 6h de route dans la journée. Faut-il être dingue de plantes tout de même ?!

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Imaginez un tunnel entier des plus beaux et plus précieux hellébores créés par Thierry. Comment résister !?

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Le seul moyen de résister était de venir pour un objectif très très précis. Trouver des hellébores uniques par l'émotion qu'ils me procurent en les découvrant. Je ne cherchai pas la plus belle fleur, la plus fantastique, la plus merveilleuse car là c'était mission quasi impossible tellement toutes étaient sublimes, mais la fleur la plus émouvante à mes yeux. 

    Je vous montre quelques photos de quelques merveilles, de ces petits bijoux pour nos jardins que Thierry élèvent avec passion.

     Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les prix peuvent paraître chers mais derrière il y a beaucoup de travail, de patience, de déconvenues, de belles surprises, de temps passés etc... Ici nous sommes chez un Artisan, un Artiste. C'est aussi une pépinière familiale. La vie de Thierry et de sa famille tourne autour de la pépinière. Chacun de ces petits trésors sont créés pour que nos yeux pétillent et que nos jardins s'embellissent.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    et cela donne ces beautés

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye 

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye 

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Ce n'est qu'un tout petit aperçu des merveilles qu'il y avait sous ce tunnel.

    Un instant précieux, les sourires de Sophie et de Clémence dans le tunnel que j'ai emporté avec moi pour réchauffer mon coeur gros de ne pas pouvoir rester plus longtemps.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    J'ai choisi, parce qu'il fallait bien faire un choix. Parmi tous ces bijoux, j'en ai choisi 3. Pourquoi ceux là, pourquoi pas un autre. Juste l'émotion de l'instant qui touche au coeur lorsque j'ai posé les yeux sur la fleur. Une petite palpitation en plus mais comme déjà je regrette les autres, ceux que j'ai laissé.

    Une fleur toute simple rose mauve légèrement vernée avec un liseret pourpre. Des feuilles allongées et dentelées vertes claires

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    une fleur double d'un rose doux et délicat, comme une petite aquarelle avec un liseret plus foncé. Des feuilles en forme d'amande.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    et puis une toute petite verte et pourpre, juste au moment de partir là posée sur le sol en dehors du tunnel, je n'ai pas pu ou pas voulu lui résister. Délicieux petit bijou de jardin.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    Thierry m'a conseillé de les planter rapidement pendant que la terre est froide. Le meilleur moment. 

    Belle journée.

     


    22 commentaires
  • Il est grand temps de préparer le printemps et de remplir notre agenda 2019, afin de ne rater aucune fête des plantes.

    La liste est longue des belles rencontres qui auront lieu tout au long de l'année en France ou ailleurs. Je ne noterai que celles où je serai probablement présente ou celles où j'aimerai aller.

    Au fil des mois, je renseignerai dans la colonne de gauche une nouvelle rubrique "Agenda".

    8, 9 et 10 Février 

    Les Portes Ouvertes de la Pépinière de Thierry et Sandrine Delabroye

    40 rue Roger Salengro à Hantay tel 03 20 49 73 98

    Agenda 2019

     Mars (à préciser) France Jobert ouvre les portes des Jardins de Berville

    Domaine de Berville
    Route de Moret
    77690 La Genevraye

    Agenda Printemps 2019

    23 - 24 Mars : Fête des Plantes à LOCON

    Agenda 2019

    6 - 7 avril : Journées des plantes et Art du jardin

    Agenda 2019

    12, 13 et 14 avril : la très belle fête des Plantes de Saint Jean de Beauregard 

    Agenda 2019

    20 et 21 avril : Salon des plantes de Dourdan

    au Parc Lejars-Rouillon du centre ville

    Agenda 2019

    27 et 28 avril - f ête des plantes de Schoppenwihr en Alsace

    Agenda 2019

    4 et 5 mai : Esprit Jardin à Versailles

    Agenda 2019

    17, 18 et 19 mai : les journées des plantes à Chantilly

    Agenda 2019

    7, 8, 9 et 10 juin :   Les amoureux du jardin et de la rose, se donnent rendez-vous à l'Abbaye de Chaalis

    Agenda 2019

    15 et 16 juin : Monique et Jean-Lin Lebrun nous propose un Plein feu sur les roses à la Pépinière Mela Rosa

    105 Rue du Bois Tahon, 62140 Grigny tel 03 21 81 75 10

    Agenda 2019

    Où serez vous ce printemps ?

     J'espère vous rencontrer lors de ces fêtes, n'hésitez à venir m'embrasser.


    9 commentaires
  • Il est grand temps de vous montrer mon panier. J'ai vu tant de petites merveilles mais j'ai dû rester raisonnable en raison des conditions climatiques (je ne peux toujours rien planté tellement la terre est dure) et puis je n'ai pas réussi à faire pousser plus de sous. C'est aussi le manque de place dans mon jardin de poche qui m'oblige à être raisonnable. Je dois laisser pousser ce qui y est déjà avant d'envisager de planter.

    Aussi je n'ai pris que quelques petites choses pour quelques trous.

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

    D'abord à la Pépinière Ecoute s'il Pleut, deux ravissantes fougères qui seront plantés avec du compost mélangé à ma terre et recouvert de feuilles pour une meilleure reprise

    Gymnocarpium dryopteris pour un coin à l'ombre, elle pourra bien tracer comme elle le souhaite. 

    Magnifique couvre-sol ! Cette fougère indigène caduque, à croissance dynamique se rencontre dans les sous-bois frais et les rocailles ombragées sur sols acides, frais à humides. Le limbe est triangulaire, horizontal, vert lumineux et velouté, sur un pétiole grêle. Le rhizome est traçant et ramifié.  Hauteur : 15/20cm. Rusticité : -35°C. Densité : 8/m2.

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

     dryopteris championii, elle sera plantée sous la liane pour en couvrir le pied

    Touffe de 60/90cm de haut, aux frondes dressées, coriaces, persistantes et restant bien dressées l'hiver. Limbe vert brillant bi-penné, écailles brun clair, jeunes frondes d'un vert lumineux couvertes d'un duvet blanc. Pour sol acide à neutre, léger, frais, riche en humus. exposition mi-ombre,supporte temporairement le sec. Rusticité : -25°C

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    erigeron 'sea breeze'

    J'ai craqué pour son feuillage, je l'espère parfaite pour faire un joli coussin en bordure de massif au soleil devant mes rosiers. Je mélangerai ma terre avec un peu de sable

    La Vergerette glauque est originaire des côtes de l'Oregon et de la Californie où elle pousse sur les plages, les falaises et les dunes ; elle se présente sous forme de rosette de feuillage entier vert mat semi-persistant et petits bouquets de fleurs de composées rose frais, coeur jaune. Forme compacte très facile à utiliser en bordures, bacs et potées ensoleillés. 40cm

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    Elatostema radicans var. minimum de la Pépinière Vert'tige devrait formé un petit coussin dans le petit patio pas loin de mon acer. J'ai craqué pour son tout petit feuillage.

    Elle est de la famille des orties mais ne pique pas. Ses petites tiges arquées portant de petites feuilles dentées. En fin de printemps, elles portent de courtes inflorescences dressées de petites fleurs blanches au-dessus du feuillage. Elle mesure 20/30 cm de haut. Culture facile en situation ombragée, dans une bonne terre pas trop sèche.

     Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    Aster spathulifolius de l'Atelier du Végétal.

    Ces feuilles duveteuses ont attirées mon attention pour mettre en haut du remblai côté soleil, elle n'aura pas trop d'eau.

    Plante au port arrondi harmonieux, se lignifiant portant de grandes fleurs. Feuilles arrondies et duveteuse, vert pâle semi-persistantes. Craint les excès d'eau en hiver. 50cm. fleurs Violet pâle

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    Chrysanthème 'Marion' de Chez Thierry Delabroye

    Je pensais ce Chrysanthème rouge mais il semble qu'il existe en version rose, très joli. Thierry m'a expliqué qu'il pouvait être planté à l'automne sans problème. C'est un basique.

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    A la nurserie, j'ai trouvé une ravissante spiraea thunbergii Mount Fuji pour agrandir ma collection que je vais garder dans ma mini serre pour le moment et la regarder grandir avant de lui trouver sa place

    Toute exposition, sol plutôt acide et frais, 1m environ, parfait pour éclairer un massif dans un petit jardin, petites fleurs blanches

     Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     

    Egalement à la Nurserie, Physocarpus opulifolius 'little devil' à regarder grandir

    Forme naine et compacte de Physocarpus 'Diabolo'. Pas plus d'1m de haut. Donc parfait pour un petit jardin. Son feuillage pourpre est presque noir  au printemps à orange cuivré en automne. Floraison blanche. Très intéressant avec une écorce s'exfoliant en plaques beige sur fond brun sombre.

     Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3 Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3

     Je suis contente de mes achats. Une dernière photo avant de rendre à Chantilly son calme

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 3/3


    23 commentaires
  • Il y a de vrais bonheurs à être jardinier.

    Les fêtes des plantes sont des moments uniques, des parenthèses magiques. Le vrai bonheur est dans ces moments partagés entre amis. 

    Vous connaissez peut être Christophe, Sophie (le chat fouineur), Valérie (le jardin de Valérie), Sylvaine (le vieux clos), Jean Yves, Charlotte (le jardin du chat vert), Lo (tout simplement Lo), Kelig et notre petite Clémence

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Sur le stand de Tonnerre d'Engrais, ça s'arrose une journée pareille !

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

     et puis il ne faut pas oublier que Chantilly c'est aussi de la crème

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Elie Semoun dédicaçait son livre "pelouse interdite" sur sa passion du jardin. Impossible pour nous de repartir sans le rencontrer. Je n'ai pas encore lu le livre en entier, mais je l'ai parcouru et je me suis arrêtée sur le passage sur l'impatience du jardinier qui m'a fait sourire car je me retrouve bien là. J'ai hâte de découvrir l'âme jardinière de cet homme aux yeux malicieux.

    Ce journal d'un amoureux des plantes a été co-écrit avec Didier Willery avec les conseils de Thierry Delabroye, son "dealer préféré" (fournisseur de merveilles) Un trio de jardiniers de choc qui ne s'attendaient peut être pas que l'événement soit médiatisé ;)

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

     Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3 

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

    une photo de Sophie 

    Chantilly : le bonheur d'être jardinier 2/3

     A suivre... mon butin


    20 commentaires
  • Comment vous décrire cette incroyable journée de ce samedi à Chantilly par cette belle journée d'automne ? Il y avait là des amis, des sourires, des rires, que dis-je ! des fous rires et des jardiniers fous.

    Des jardiniers heureux de se retrouver dans un cadre magnifique pour découvrir de nouvelles plantes, revoir nos pépiniéristes préférés avec la froide saison, pour déguster de la chantilly bien sûr, pour boire une coupe de champagne mais aussi pour parler bonnes lectures.

    De joyeux moments gravés dans mon coeur plutôt que dans mes photos car mon appareil commence à donner de sérieux signe de faiblesse (je fais ici un appel au Père Noël, on ne sait jamais s'il me lit !).

    Chantilly automne 2018

    une petite visite parmi mes stands préférés

    Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018 Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018 Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018

     Des trésors chez Meers et chez les jardins du florilège, difficile de résister

     Chantilly automne 2018 Chantilly automne 2018

     Cocquelicot a reçu un ruban d'Or pour leur très joli stand mais il y a toujours des petites merveilles à dénicher chez eux pour nos jardins

    Chantilly automne 2018

    Lo, Clémence, Jean Yves et Sophie au milieu des merveilleux aster de chez Meers

    Chantilly automne 2018

    De belles trouvailles aussi Chez Thierry et Sandrine Delabroye, notamment les chysanthèmes et les saxifrages. Un très beau saxifrage a d'ailleurs remporté le ruban d'argent. J'ai beaucoup aimé le chrysanthème "poésie rose"

    Chantilly automne 2018 Chantilly automne 2018

     

    J'ai craqué sur les quercus cette année, les chênes. Impossible pour moi d'en planter un dans le jardin mais il en existe maintenant des variétés naines et regardez celui qui forme des fleurs ou celui aux feuilles très découpées. Je n'ai pas pris leur nom.

    Chantilly 2018 : le bonheur d'être jardinier 1/3 Chantilly 2018 : le bonheur d'être jardinier 1/3 Chantilly 2018 : le bonheur d'être jardinier 1/3

     

    le parc était magnifique 

    Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018

    Chantilly automne 2018

     A suivre... 

     

     

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique