• Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

    Chaque fin juin a lieu la belle fête de l'Association des Jardiniers de l'Yvette dont je suis adhérente depuis quelques années. Je n'ai pas été très active cette année avec eux et je le regrette bien, les moments passés avec ces jardiniers passionnés sont de purs moments de bonheur.

    Pour clôturer cette belle année, comme chaque année quelques adhérents ouvrent généreusement les portes de leur jardin et c'est le moment de belles discussions, d'échanges de rire et de petit secret pour avoir un joli jardin.

    J'ai donc visité le jardin de Sarah, d'Anne et d'Annick ainsi que des jardins partagés et bien entendu nous avons fini par une très belle fête chez Nicole.

    La découverte du jardin de Sara est le moment d'échanger sur son activité plus que sur la botanique. Sara est aide-soignante à la clinique vétérinaire de Maison-Alfort et ainsi elle se voit confier des petits hérissons en réadaptation avant d'être relâché soit dans la nature soit dans des jardins amis. Nous sommes donc au sanctuaire des hérissons chez Sara.

    La fête des Jardiniers de l'Yvette

     

    Il faut savoir que ce petit animal est protégé par la loi n°76-629 du 10 juillet 1976 c'est bon de le rappeler à tous ces chauffards qui ne prêtent aucune attention à eux, voir les écrase pour s'amuser et aussi pour vous dire que vous avez le droit de le nourrir et de le soigner. Un site www.herisson.eu

    La fête des Jardiniers de l'Yvette

     

    Elle nous a rappelé quelques précautions à prendre.

    1. Avant de tailler vos branches ou remuer vos feuillez mortes à la fourche, vérifiez qu'il n'y ait pas de hérissons dessous, les blessures occasionnées peuvent être atroces. Même chose avant de brûler un tas de feuille. En cas de problème n'hésitez pas à les apporter à la clinique vétérinaire. Ils font des miracles.

    2. Si vous avez une piscine ou un bassin, placez une planche avec des petites baguettes de bois cloués (pas lisse) ou tout simplement un grillage afin d'éviter les noyades. Lorsqu'elle est vide il peuvent  y mourir de faim.

    3. Attention aux filets de protection ou aux boites de conserve dans le potager, ce sont des pièges dont ils ne peuvent se dégager.

    4. Equipez vos soupiraux ou évacuations de grilles car les hérissons sont maladroits. Attention aussi aux grillages entre les jardins, ils s'y coincent et ne peuvent se dégager sans aide. Faites un petit tour pour surveiller les contours de votre jardin et prévoyez quelques passages pour eux.

    5. N'utilisez pas de produits toxiques dans vos jardins et surtout pas de tue-limaces. De toute façon c'est mauvais aussi pour la planète et votre propre santé. Il faut savoir que le hérisson mange des insectes, donc pas d'insecticide.

    6. Conserver des coins sauvages dans votre jardin et laisser lui cet automne des feuilles ou de la paille pour la confection de son nid. L'hiver il lui arrive de sortir de sa cachette s'il fait doux.

    7. Disposez toute l'année dans le jardin des points d'eau et des croquettes à la viande, pas de poisson ni lait de vache. Vous pouvez donner du lait délactosé pour les petits chats.

    8. Surveillez les jeux de votre chien, ses morsures perforent le petit animal de façon terrible

    9. Si vous apercevez un hérisson dans la journée, il est en danger à cause des mouches qui pondent sur lui. Les larves le dévorent vivant, le rentrer immédiatement à l'abri et vérifier qu'il n'est pas déjà infecter. Porter le à la clinique s'il est blessé où si vous n'arrivez pas à le débarrasser des parasites.

    Manipulez le avec des gants, il pique, lol ! Ne le caressez pas sur la tête et ne faites pas de petits bruits avec la bouche (claquement etc...) cela le stresse ? Par contre vous pouvez caressez son dos et vous ne le dérangez pas si vous êtes à côté de lui, il vous sent très bien mais vous êtes pour lui rien de plus qu'une "armoire normande" dit Sara, il n'est pas craintif à votre égard.

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

     

    Si vous souhaitez avoir une cabane pour un petit malade ou bien pour que le chat ne lui mange pas ses croquettes, vous pouvez en trouver dans le commerce ou en fabriquer une vous-même.

    A préciser que le chat n'est absolument pas un prédateur pour notre ami, le chien oui.

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

     

    Voyez l'entrée en zigzag pour éviter les intrusions et les bandelettes de papier à l'entrée pour éviter les mouches

     

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

     

    pour le dodo du journal découpé, des feuilles de la paille

     

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

     

    Celui que Sara nous montre est un bébé de 3 mois qui sort de la clinique ou il a passé ses plus jeunes semaines. Le petit hérisson confond le jour et la nuit pour le moment et c'est dangereux pour lui. Sara passe son temps à le remettre dans son gîte pour le protéger des mouches.

     

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

     

    Les Jardiniers de l'Yvette : le sanctuaire des hérissons

    Au nom de Néné le petit n-hérisson qui vit dans mon jardin, merci de protéger ses amis

     

    A suivre les jardins des adhérentes et la fête

     


  • Commentaires

    1
    Nath
    Samedi 4 Juillet 2015 à 13:59
    Les hérissons sont vraiment à protéger on en voit tellement d écraser sur les routes! Merci pour les conseils. Amities
    2
    emmanuelle
    Samedi 4 Juillet 2015 à 14:42

    Bonjour Patou ,un article  très bien construit et instructif ,ici les hérissons vont dans les buches ,je les vois le soir allez boire au ruisseau qui longe le jardin d'un coté .

    Un bon week-end Patou ici le vent se lève ont respire un peu mieux ,reposez vous après une semaine éprouvante pour vous de part le trajet surtout .

    Bisous

    3
    Samedi 4 Juillet 2015 à 14:47

    Emmanuelle, ici il fait toujours très chaud, il a plu trois gouttes mais pas suffisamment. Dans le jardin c'est la désolation, j'ai très peur de perdre mes jeunes rosiers, je crains surtout pour Mélanie de Foucard, il était magnifique tout en boutons, plein de promesses et tout a grillé, aucune fleur mais surtout des branches sont sèches et également les boutures d'un rosier donné par Ingrid se porte mal ainsi que rosée du matin, je suis désespérée. Elara dans son pot quant à lui fait des boutons, je ne peux toujours pas le planter mais finalement je peux l'arroser plus facilement. C'est très dur de voir tout griller, l'arrosage manuel ne suffit pas.  Bisous

    4
    emmanuelle
    Samedi 4 Juillet 2015 à 15:14

    Patou ,ici aussi les rosiers ont souffert c'est vrai que c'est désolant ,moi j'ai le problème comme vous c'est surtout ceux planter au printemps ,dans le fond ont devrait être raisonnable et planter à l'automne ,le temps pour eux de s'installer est quand même plus propice .Elara en pot ici aussi mais une seule fleur, le mieux qui tire son épingle en rosier de wareen est Igraine  et Lispick pink ,le Magicien dOz est généreux en fleurs mais sont petites ,c'est des jeunes rosiers l'année prochaine Patouje crois que cela iras mieux .Mélanie de Foucard est une merveille que je n'ai pas j'espère que ce n'est que passager un petit coup d'engrais peut être après la taille ,Isabelle devrait savoir vous conseiller .

    Jardin de Granville oh que je suis ravie de l'avoir une merveille pour sa première année ,allez Patou on croise les doigts tout cela repartiras de plus belle avec vos soins ,

    Bisous

    5
    Samedi 4 Juillet 2015 à 19:45
    Catherine D

    Génial...
    il y a aussi les feux de jardins 'interdits par ailleurs, mais interdiction pas très respectée, malheureusement !
    Les rosiers ne sont pas si fragiles que ça, ce sont les seuls végétaux à résister un peu ici à ces 15 jours sans moi...bises et bonne soirée

    6
    Samedi 4 Juillet 2015 à 21:00

    Les hérissons au jardin. Un soir il y en a un qui a passé le portail pour voir ce qu'il y avait côté jardin ! Puis il est reparti à la vitesse grand V, comme il est venu ! Bonne soirée smile

    7
    Samedi 4 Juillet 2015 à 21:03

    Tu me rassures Catherine, j'espère que mes jeunes rosiers vont résister. 

    8
    Michèle K.
    Samedi 4 Juillet 2015 à 21:21

    Joli article sur les hérissons, j'adore ces petits visiteurs du soir ! Trois hérissons , un gros , deux plus petits viennent me rendre visite tous les soirs à la tombée de la nuit, presqu'une horloge dans leur tête, même heure, ils boivent dans une coupelle d'eau installée pour eux , tous les soirs croquettes ( celles de mes chats, ils adorent !) des madeleines achetées exprès et des morceaux de petits pains au lait, et une demi pomme , ils dévorent tout, des goinfres et qui grognent comme des cochons lorsque je m'approche, trop chou ! J'avais déjà une famille en automne et jusqu'à Noël, d'abord un, puis deux, puis trois je crois que le 1er a  "ameuté" sa famille et je les regardais manger, au travers de ma porte d'entrée vitrée, là c'était sur mon paillasson , il y faisait plus chaud , mais quelle saleté ils faisaient !! Ils ne savaient pas se tenir les coquins !

    Bonne soirée

     

    9
    Samedi 4 Juillet 2015 à 23:43
    Sylvaine

    Lorsque nous en avions dans le jardin, il me repérait à plusieurs mètres en reniflant, c'était presque vexant ! mdr

    Les chats et les hérissons ont toujours fait bon ménage dans le jardin.

    Bisous

     

    10
    Daniellet
    Lundi 6 Juillet 2015 à 12:38

    J'ai adoré ton article, Patricia et bel hommage rendu aux hérissons. J'y ai appris beaucoup de choses sur eux. Grosses bises.

    11
    Véronique Harel
    Samedi 11 Juillet 2015 à 20:41

    Merci Patou pour ce bien joli reportage. J'ai eu la chance d'avoir deux hérissons au jardin mais depuis deux ans on ne les a pas revus. Je viens d'apprendre grâce à toi qu'il ne faut pas leur caresser la tête, c'est pourtant si tentant, je ne recommencerai plus maintenant que je sais que cela les stresse. 

    12
    Samedi 11 Juillet 2015 à 20:57

    Moi aussi j'ai appris plein de choses avec sara.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :