• La découverte (1)

    Je suis impatiente de vous décrire mon nouveau terrain de jeu dans la Vallée des rois de la Renaissance.

    Je vais commencer par le commencement et donc par le terrain devant la maison. La maison n'est pas contre la route. Une allée en petit gravier traverse cette partie du jardin pour aller jusqu'à la maison. Bien entendu ce gravier est le terrain de jeu idéal pour les plantes que l'on ne veut pas voir. D'un côté il y a le mur de la maison voisine et de l'autre notre garage où bien évidemment notre voiture ne dort pas. C'est bien connu les garages servent rarement pour les voitures.

    Je vous le disais, la maison est connue dans le village pour être la maison des hortensias. Mais il faut bien se rendre à l'évidence les pauvres hortensias, tellement chouchoutés par l'ancienne propriétaire, ont souffert et il y a là un grand nettoyage à faire.

    La découverte

    Il y a aussi un beau enchevêtrement de pyracantha, ronces et je ne sais trop quoi d'autres. Ah si ! un noyer, cadeau certainement d'un petit rouquin à queue en panache. Le tout doit être arraché. Si quelque chose est à conserver à l'intérieur du fouillis, il faudra essayer de ne pas le ratiboiser. Il ne s'agit pas de jeter le bébé avec l'eau du bain :)

    La découverte

    De l'autre côté, près du garage (c'est la fenêtre de l'atelier-garage), des rosiers tous rouges ont été plantés. Toutes les nuances de rouge, du plus pâle au plus sombre. J'ai d'ailleurs remarqué en me promenant dans le village qu'il y avait beaucoup de rosiers rouges. Ils devaient être en promotion chez le marchand :) Ah ce que vous voyez de vert au pied des rosiers et bien c'est du liseron, que du liseron rien d'autre. Ca fait joli de loin mais de près, ouille ouille ! Là aussi il y a un peu de boulot.

    La découverte

     La découverte

    Je continue mon petit tour. Près de la maison il y a une butte comme cela se faisait très souvent dans les années 70. Sur la butte des pins, des sapins, des conifères de tous poils. Euh je veux dire de toutes épines ! Certains en piteux état qu'il va falloir raser. 

    La découverte  La découverte

    La découverte

    La découverte

    Cette butte est le royaume des sauvageonnes. Les coquelicots et petits pavots de Californie sont appréciés, les pissenlits et autres trucs moches hop hop à arracher ! J'ai déjà des courbatures rien que d'y penser.

    La découverte  

    La découverte

    La découverte

    Tiens un fusain au milieu des conifères et des coquelourdes, il y a quelques petites choses intéressantes à y regarder de plus près. Il va me falloir être sélective dans mon petit nettoyage. Il n'est pas question d'arracher tout et n'importe quoi.

    La découverte

     C'est joli le pavot de Californie, il faut faire en sorte qu'il se ressème tranquillement. Il est facile à reconnaitre son feuillage est gris et très découpé. Il sera épargné par ma binette.

    La découverte

    A suivre....


  • Commentaires

    1
    Catherine leroux
    Mardi 14 Septembre à 09:00

    Tu dois être sur un petit nuage et les projets doivent fourmiller, je vois que tu as un gros boulot de départ,  penses tu ramener des végétaux de ton jardin actuel  ? parce qu'on s'attache finalement à nos végétaux à force de les bichonner et les regarder pousser .

     

     

      • Mardi 14 Septembre à 12:07

        Oh oui j'ai fait beaucoup de boutures mais c'est certain que si je devais déménager j'emporterai tout ce que je peux. Mais ce n'est pas pour tout de suite ;) bises

    2
    Mardi 14 Septembre à 09:10
    Catherine D

    Vas-y tout doux... carton, feuilles et tontes pour enrichir le sol et étouffer dans l'oeuf les envahisseuses.
    Je connais un livre qui te donnera des idées, écrit par une jardinière du dimanche !
    Belle jounée, bises
    ps, veux tu faire des boutures de sedum ? ils sont en fleurs, je suis là cet aprem

      • Mardi 14 Septembre à 12:09

        Je vais appliquer mes principes. Mon jardin va être pleins de cartons. Oh oui je veux bien des boutures de sedum. Bisous 

    3
    Monique
    Mardi 14 Septembre à 12:16
    Voila du boulot sur la planche , la creation est un vrai plaisir.....et in jardin se fait par etapes au fil du temps , la retraite est un vrai moteur pour executer nos envies .CE fut le cas pour moi ....bonne journee Patou !
      • Mardi 14 Septembre à 21:42

        Oui il faut que je prenne le temps de la réflexion. Pour une impatiente comme moi ce n'est pas si simple. Je dois le penser, le rêver pour mieux le créer. Bisous

    4
    Marie-Elisabeth
    Mardi 14 Septembre à 12:16

    Bonjour Patou,

    Quelle excitation, j'en ai les doigts qui me démangent pour toi. De beaux moments en perspective, même avec quelques griffures mais quelle promesse de joie! A toi les foires aux plantes.

    Bonne semaine

      • Mardi 14 Septembre à 21:41

        Griffures, courbatures, piqûres, ouille ouille mais que c'est excitant. Bises

    5
    Monique Saint Remy
    Mardi 14 Septembre à 15:27
    Patricia, je suis sûre que les horrensias redevriendront magnifiques par tes soins.
    6
    Carole Tahar
    Mardi 14 Septembre à 19:02

    Bonsoir Patricia!

    Après la révélation du "Chut" et la découverte de ce même "Chut", voici venir le papier cadeau en quelque sorte!

    Heureusement, recyclable! Ou échangeable, ou interchangeable, ou supprimable aussi!

    Le liseron de la Vallée des Rois de la Renaissance est le même que le mien, je me sens un peu noble tout à coup!!!

    Je crois que tu peux demander pour Noël, quelques paires de gants et un chapeau à toute épreuve qui seront les bienvenus! Comme vitamine C et rajeunissement inclus,  tu ne pouvais pas souhaiter mieux que ce projet à quatre mains! C 'est chouette!

    Bises,

    Carole.

     

      • Mardi 14 Septembre à 21:50

        Ce liseron que je trouve si joli dans la nature est une vraie saleté dans un jardin. Il s'enroule, s'étale, se faufile et étouffe tout tel un serpent sa proie. Liseron des rois, des chevaliers ou des gueux ça reste du liseron. J'ai déjà usé un pantalon. Dans mon petit jardin, je suis toujours à genoux pour planter et entretenir mes petites plantes. J'ai du mal à jardiner autrement mais la surface étant beaucoup beaucoup plus grande, mes pantalons ne vont pas résister ;) Bisous

    7
    Mardi 14 Septembre à 20:59

    Wow Patou je viens de découvrir ton dernier secret d'une maison avec un grand jardin (j'étais partie en Angleterre passer un bon moment avec mes petites filles de 17 mois après une très longue séparation due au Covid). J'ai tout lu et c'est vraiment super. Je suis super contente pour toi ! J'ai hâte de voir comment tu vas transformer ce jardin qui me paraît déjà bien. Bisous

      • Mardi 14 Septembre à 21:39

        J'ai hâte de commencer à inventer ce nouveau jardin mais il faut que je tienne compte de mes absences prolongées. Il doit pouvoir se débrouiller et grandir tout seul. Pour le moment je dois surtout tailler, couper, réparer... et puis la maison a aussi besoin d'aide. C'est un beau challenge et j'avoue avoir un peu le tournis. C'est tellement grand. Un vrai parc. Bisous

    8
    Mercredi 15 Septembre à 06:45

    Voilà de quoi faire ma Patou chérie, tu vas faire un beau jardin, j'en suis convaincue !!

      • Mercredi 15 Septembre à 15:59

        Je ne sais pas jardiner en grand, je crois que je vais faire beaucoup d'erreurs mais c'est ça qui est bien. Dans le jardin on peut se tromper et recommencer, rien est figé. Il faut juste respecter autant que possible les végétaux. Bisous

    9
    Dany
    Mercredi 15 Septembre à 14:52
    Quelle magnifique projet ! A bien réfléchir et planifier comme Malo l'explique bien. Tu as un if ça se taille très bien même dans le vieux bois. A conserver. Bises
      • Mercredi 15 Septembre à 16:02

        Merci Dany. Oui le if est plutôt joli. Par contre les tuyas ne sont pas nécessaires et pas beaux. Et puis l'avantage de ces conifères est qu'ils restent verts. Bisous

    10
    Martine
    Mercredi 15 Septembre à 15:37

    Quel beau terrain de jeu  avec un grand jardin on n'arrête pas  et puis il y aura aussi la maison a rénover

    Je vous souhaite plein de courage et de bonheur dans ce prochain lieu et j'ai hâte de découvrir l'arrière du terrain

      • Mercredi 15 Septembre à 16:04

        J'ai conscience que nous ne sommes plus si jeune mais comme je n'ai jamais été bien costaude je vais demander au jardin de m'aider. Par contre pour les indésirables (surtout le liseron) le jardin les aime beaucoup trop, nous ne sommes pas d'accord lui et moi. Qui va gagner ?! Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :