• La transformation du patio

    Souvenez-vous il n'y a pas longtemps, je vous ai demandé votre aide pour transformer mon patio. ici

    La transformation du patio

    L'espace est réduit et se situe devant la maison. Il pose le souci majeur qu'il faut traverser la maison pour y accéder donc je ne l'arrose quasiment jamais, il doit se débrouiller tout seul. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ma tentative de potager qui était dans les deux carrés de bois a échoué. Pas d'eau, pas de tomate, trop d'eau, toujours pas de tomate.

    La première année toutefois cela a bien fonctionné mais pour l'année suivante, j'ai été trop fainéante pour arroser et encore l'année d'après l'odium s'est installée, sonnant la fin du potager.

    La transformation du patio

     

    Le patio bénéficie d'un ensoleillement le matin en toute saison, il peut y faire très chaud en été mais il peut aussi être très humide. La pelouse peut être envahie de mousse ou de pissenlit ou bien se crevasser. Ce petit endroit est toutefois toujours à l'abri du vent et du gel.

    L'hiver dès qu'il y a du soleil, j'ai le nez collé à la fenêtre et je peux profiter de la floraison des camélia ainsi que des bergénia, des hellebores.

    La transformation du patio

    Dans les carrés, j'ai remplacé les légumes par des rosiers, des sauges, de la camomille et quelques autres aromates au gré de mes envies, cela semble leur convenir et j'ai eu une belle floraison de 'Feu follet'. J'ai donc rajouté deux autres rosiers 'Nozomi' et tout récemment j'ai planté mon coup de coeur de Chantilly, en racine nue, 'souvenir de Mle Juliette Bricard'.

    La transformation du patio

    La transformation du patio

    Au départ, je voulais juste dessiner un demi-cercle devant les carrés et y planter mes semis réussis d'hémérocalles et d'un rosier et une bouture de rosier inconnu du jardin d'une amie. 

    Donc, je vous avais appelé à l'aide. Je vous remercie de toutes vos idées et j'ai retenu vos idées de plantation que j'ai précieusement notées pour un peu plus tard.

    Pour l'aménagement c'est finalement l'idée de Charlotte que j'ai adorée "pour moi cet espace gagnerait à n'être qu'un massif géant au milieu duquel on pourrait déambuler en passant sur des pas japonais...enlève les carrés et plante". Elle rejoignait d'ailleurs l'idée d'Anne qui m'écrit "supprime ta pelouse" et Charlotte de continuer en écrivant "Gilles va me maudire"

    Figurez vous que Gilles a aimé l'idée de n'avoir plus à tondre des pissenlits. Il m'a juste demandé de lui laisser suffisamment d'espace pour tailler la haie de laurier puis il m'a conseillé d'y installer les rosiers qui étaient mal placés dans le jardin "le soleil du matin est préférable à pas de soleil du tout".

    A travers mes rideaux

    La transformation du patio

    Pour l'instant c'est bien vide. Dans le pot à gauche il y avait 'Auberge de l'Ile' qui n'a pas beaucoup fleuri cette année. J'ai compris en le retirant de son pot, le pauvre n'avait plus de place. Je l'ai donc planté dans le massif de droite. Dans le pot, j'y mettrai du lierre tout simplement. Dans l'autre pot, c'est un géranium increvable que je dédouble de temps en temps.

     

    Détail :

    - massif derrière les carrés : Semis d'hémérocalles, semis de rosier 'Eyes for you' et bouture de rosier inconnu.

    - massif côté droite : une bouture de buis qui a maintenant 7 ans, 'Auberge de l'Ile', des iris qui n'ont jamais fleuri dans mon jardin, 'Elara' qui n'a jamais fleuri, 'Rosée du matin' c'est sa dernière chance, il est vraiment mal en point, le pauvre n'a jamais vu le soleil, un eupatoire chocolate, un adorable chrysanthème May Tai, des bulbes de jacinthe et de muscaris.

    - massif côté gauche : 'Chery Lips' une petite merveille qui attendait de trouver sa place au jardin, une bouture d'un rosier inconnu, 'Jubilé Warstein-Saint Pol' qui a dû être déplacé après la création de la rivière, une malva moschata, de l'aspérule, une euphorbe, un petit bout d'alchemille mollis. 

    C'est un début. Il faut que je paille sinon ce sera le retour des pissenlits. J'ai mélangé la terre lourde et collante du jardin avec du terreau léger et du fumier pour un bon démarrage. Chaque rosier a reçu un bon arrosoir d'eau.

    La transformation du patio

     La transformation du patio

     Je me pose encore une question, dois-je laisser l'herbe restante ? ou mettre des pavés ?

    Je suis ravie, j'ai un nouvel espace pour de belles plantations. 

    A suivre... pour le printemps prochain


  • Commentaires

    1
    Danielle
    Lundi 30 Octobre à 07:46

    Bravo à tous les deux pour le travail accompli.  Cela devrait être des plus ravissant et donne un aperçu prometteur du final. Des pavés japonais blancs vont égayer cet endroit et vous permettre de vous deplacer aisément. Et puis, Gilles n’aura plus la corvée de la tonte entre les massifs. Vivement le printemps prochain et ton panier va vite se remplir au gré de tes escapades. Cela me plaît vraiment. Bonne journée à vous deux. Bzzz

    2
    anne
    Lundi 30 Octobre à 08:09

    super la transformation !  c'est le 4 -4 du moyen äge !

    la seule chose qui me gêne, ce sont  les planches visibles de tes carrés ( qq soit la situation j'ai toujours trouvé moches ces planches de bois , c'est pratique mais pas du tout esthétique ) mais tes grandes feuilles de courges qui les recouvrent c'est magnifique ! , avant qu'elles poussent tu pourrais songer à des capucines retombantes ou des géraniums vivaces qui poussent n'importe où et durent tt l'été

    entre les allées , surtout pas des graviers , ça va faire cimetierre , mais je verrais bien une herbe fine dense et courte , l'helxine c'est super , tu n'as même pas besoin de la couper

    et puis quel bonheur de jardinage en perspective car tu auras ss doute besoin de tps en tps  de changer de décor , note bien tout pour te souvenir et peut être faire un bel article ds un magazine  yes tongue

     

      • Lundi 30 Octobre à 08:58

        Merci anne de tes conseils. Ton idée de plantes retombantes me plaît.  Bisous 

    3
    anne
    Lundi 30 Octobre à 08:33

    je pense tt à coup à ton rosier Nozomi , il retombera surement pour cacher les plantes , mais je ne sais s'il fleurira tt l'été

    j'ai fait une faute à cimetièreeek

      • Lundi 30 Octobre à 08:59

        Il n'est pas remontant mais il est si beau. 

    4
    Lundi 30 Octobre à 08:39
    Estelle

    J'aime beaucoup. Cela fait jardin de curé :-)

    Belle journée Patricia

    5
    monique
    Lundi 30 Octobre à 09:36

    tes amies t ont bien conseille et ton patio commence un joli evolution ....je ne doute pas ,tu vas trouve des plantes coup de cœur pour l etoffer dans tes foires aux fleurs ....l idee de plantes retombantes dans tes carres me plait beaucoup !bonne journee patou !

    6
    Lundi 30 Octobre à 11:06

    Bravo pour le travail accompli, ça va être super dans quelques mois !

    A mon très humble avis, je recouvrirais la pelouse d'une toile pour empêcher la repousse de l'herbe et je mettrais du gravier ou, mieux encore, surtout si Gilles et toi êtes bons bricoleurs, d'un deck en bois qui ferait l'unité avec tes bacs et faciliterait l'entretien.

    Moins cher et plus facile, j'ai mis une épaisse couche de paillis de miscanthus sur un lit de carton dans mes allées et, pour l'instant, aucun entretien.

    Tu as l'embarras du choix mais, comme c'est maintenant, c'est très bien aussi.

    Belle journée,

    Aude.

      • Lundi 30 Octobre à 15:47

        Merci aude pour tes idées. Je vais attendre de planetr et peut être que les allées auront juste la taille de mon pied au final.  Lol ! Et je paillerai peut être tout simplement. Bisous 

    7
    Lundi 30 Octobre à 16:47

    Joli travail, bravo à tous les deux. Tu peux aussi créer des pas japonais toi-même. Mais il faut être patient. Tu creuses une forme de 5 cm de profondeur qui te plait directement dans la pelouse et tu verses du ciment bien frais. Tu peux même mettre au fond une feuille de rhubarbe ou une autre feuille géante. Ensuite une fois sec tu retournes ta dalle et tu as l'impression de la feuille dans le béton.  Tu répètes autant de fois qu'il le faut pour faire le tour de ton bac. Je l'ai vu chez une amie ça donne pas mal du tout. Amuses toi bien surtout et prends le temps de bien réfléchir.  

      • Lundi 30 Octobre à 16:53

        C'est jolie comme idee mais là je ne suis pas capable. 

         

    8
    Lundi 30 Octobre à 16:56
    Sylvaine

    Waouh ! C'est super joli ! On dirait un jardin de curé.

    Bisous et bonne soirée

    9
    Carine
    Lundi 30 Octobre à 19:11

    Pour éviter une tonte fastidieuse pourquoi pas du BRF, c est joli, naturel, agréable pour marcher, et comme la surface n est pas importante ca pourrait etre sympa, sinon l ensemble est super

    10
    Lundi 30 Octobre à 21:25

    Moi, je ne laisserais pas l'herbe...

      • Mercredi 1er Novembre à 21:26

        Enfin quant je dis "l'herbe" c'est plutôt des pissenlits. J'ai vu sur Promesse de Fleurs le zoysia tenuifolia. Une graminée de 10cm de haut pour les endroits secs persistant qui jaunit en hiver . Il paraît que l'on peut le piétiner sans problème. A voir. Merci Philippe de ton intervention. Bises

         

    11
    Mardi 31 Octobre à 07:28

    c'est super, déjà bonnes idées que vous avez eu la ..

    maintenant, je ne laisserai pas d'herbe cela va t'embêter plus qu'autres choses

    bonne journée au jardin

    12
    anne
    Mardi 31 Octobre à 07:36

    Herbe , pas herbe   ? tout dépend  , vu ce très petit espace , si ta priorité c'est l'esthétique ou le pratique. mais je n'ai aucun doute sur ce que tu vas choisir 

      • Mardi 31 Octobre à 09:28

        C'est vrai quecompte tenu de la surface j'aurait moins de travail avec l'herbe des petites allées.  Bisous 

    13
    Mardi 31 Octobre à 12:55

    j'aime beaucoup ta transformation ; ça met en valeur tes carrées et ça me donne aussi des idées pour mon jardin

    bonne journée

    14
    evapetitcoeur/portec
    Mercredi 1er Novembre à 19:35

    Le peu d'herbe qui reste autour va être fastidieux à tondre, je crois que c'est mieux de mettre un plastique ou voile et dessus

    dalles bois béton pas japonais ou b.r.f. Chez nous aussi sur une petite surface entre les rosiers c'était coupe bordure et on en a

    marre aussi cet hiver transformation bache plastique noir et on hésite encore pour dessus b.r.f ou chemin de bois !

    Bises . Colette

      • Mercredi 1er Novembre à 21:19

        La tondeuse ne passe plus du tout, le peu qui reste doit être fait à la main. Le BRF est peut être en effet la solution. Le souci c'est que lorsque l'on taille la haie, avec le BRF on ne peut plus ratisser sans en mettre partout. Je vais attendre déjà que les massifs soient bien fleuris, ils vont forcément réduire les allées encore. Merci beaucoup pour toutes ces idées précieuses.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :