• Le bleu dans le jardin de Patou

    A la suite de Marie-Claude, je prends mon appareil photo et descends dans mon domaine, lol ! Au printemps le bleu était très présent, il commence à laisser la place à des couleurs plus vives. Mais j'aime tellement le bleu que je m'arrange pour en avoir toujours quelques petites touches.

    Et il y a quelques retardataires, regardez donc ces petites pensées qui bien à l'ombre continuent à m'enchanter. Elles sont bleues nuit, une merveille

    Le bleu dans le jardin de Patou

     

    A l'opposé, voici les premiers brins de lavande qui annonce l'été. L'année dernière cette lavande plantée dans un pot faisait vraiment triste mine, tout en bois. Je l'ai rasée n'ayant pas la place de la planter en pleine terre. Et bien la voici, la courageuse, elle n'est pas très vaillante mais les abeilles seront ravies de la butiner.

    Le bleu dans le jardin de Patou

    Toujours en pot, cette année j'ai fait une composition avec une bacopa et des euphorbes

    Le bleu dans le jardin de Patou

    L'année dernière mes hortensias m'avaient déçue, ils ont eu le droit à une grosse taille et j'ai le plaisir de voir de jolies têtes bleutées. Elles sont plus petites que l'année dernière mais beaucoup plus nombreuses, les feuilles sont belles. Elles ont apprécié l'apport en terre de bruyère et l'engrais au printemps.

    Le bleu dans le jardin de Patou

     

    pour le plaisir voici la vedette, son coeur est rose bleuté et ses fleurs sont blanches pures

    Le bleu dans le jardin de Patou

    c'est la première fois que je fais une potée de Calibrachoa pour l'été

    Le bleu dans le jardin de Patou

    Ah voici mon géranium chouchou en ce moment, je l'adore ! il s'agit du géranium azure rush

    Le bleu dans le jardin de Patou

    le Tradescantia andersoniana bleu est superbe encore cette année, j'aimerai bien en avoir un blanc

    Le bleu dans le jardin de Patou

    Le bleu dans le jardin de Patou

    un petit myosotis, bien caché fait un pied de nez à l'été, c'est l'avantage d'avoir beaucoup d'ombre dans mon petit jardin

    Le bleu dans le jardin de Patou

     

    le céanothe Gloire de Versaille, un peu fragile sur ces branches encore cette année mais si l'hiver est doux l'année prochaine il sera plus fort. On dirait presque du lilas !

    Le bleu dans le jardin de Patou

     

    Et pour finir de grandes campanules

    Le bleu dans le jardin de Patou

    oups ! Marie-Claude je crois que cela fait plus de 5 bleus mais lorsqu'on aime....


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Juin 2014 à 13:40

    Je confirme le "Tradescantia andersoniana bleu" est magnifique, un bleu profond que je n'ai pas du tout dans mon jardin, la pensée est bele aussi, A très bientot, Fabienne (et bonne continuation).

    2
    Eliane
    Jeudi 26 Juin 2014 à 21:38

    Beaucoup de bleu chez toi et de belles variétés ! Bonne soirée Patricia

    3
    evapetitcoeur
    Vendredi 27 Juin 2014 à 14:33

    Le bleu est souvent présent dans les jardins , nous avons à notre disposition une palette de bleu ... et des fleurs de toutes les

    formes donc pour tous les goûts !!! Bises ....Colette

    4
    cecile
    Samedi 28 Juin 2014 à 19:33

    De magnifiques plantes... Les pensées toutes-en-bleu sont ravissantes... tout comme les tradescantias que je redécouvre avec plaisir. Je n'en avais pas la vision de cette manière... mais ne dit-on pas que c'est la jardinière qui "fait" un jardin ?... Les hortensias, pour le moment, dans le sud-ouest, dans ma terre très sablonneuse, j'ai peur de les faire souffrir... (voire +)... Pour le moment, aucune zone d'ombre. Ce sera à envisager peut-être en potées... Les campanules sont plantées et j'espère qu'elles me feront d'aussi jolies fleurs. Je les ai choisies blanches, pour aller avec des plantes plus basses, bleues..... mais si elles se plaisent dans ce sol difficile, j'en remettrai... dans les deux nuances de bleus qui existent.

    Ce matin, j'ai installé des molènes... normalement, c'est son environnement naturel : on en trouve sur les chemins... elles embelleront le grand parterre, dans des nuances de blanc et de jaune doux... On trouve également sur les chemins, de belles sauges naturelles en bleu-violines, que j'ai intégré dans un autre massif : elles sont devenues plus fortes, plus grandes et donc plus resplendissantes qu'en étant entourée d'herbes hautes. J'aime mélanger les plantes de pépinières et les plantes naturelles, que l'on trouve dans l'environnement proche. (je me dis qu'elles ne peuvent que se plaire dans le jardin)...

    En ce moment, je travaille beaucoup au Jardin... et c'est un pur Bonheur... je pourrai même dire, une sorte d'Emerveillement. Après toutes ces années où je me suis consacrée à autre chose (la protection des animaux). Besoin de retourner aux fondamentaux, et à la Terre. Quand on jardine, on oublie TOUT... et la nuit, quoi de mieux que de rêver aux fleurs, aux nouvelles embellies du jardin, à la création de nouveaux parterres... ?... C'est une douce drogue et cela me change de toutes ces cruautés, de ces abandons sans raisons, de ces demandes incessantes d'aides.....

    J'ai reçu grâce à des amies-jardinières de GRAINES ET JARDIN, des graines que je m'apprête à semer ... Voir vos petits-pots et vos plateaux me donnent du baume au coeur.

    A Bientôt,

    Cécile

    5
    Dimanche 29 Juin 2014 à 11:27

    Cécile, je suis tout à fait d'accord avec toi, nous appartenons à la terre et non l'inverse et protéger les animaux et la nature même dans nos jardins est fondamental. Moi aussi très souvent je rêve la nuit de mon jardin, c'est une source de sérénité. Ma passion est venue tardivement mais maintenant c'est un vrai besoin de mettre les mains dans la terre qui me réconforte, me ressource, me revitalise et m'émerveille. Bon dimanche.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :