• Vous vous souvenez peut être que j'ai mené une expérience dingue. Tenter de bouturer un rosier grâce à une patate.

    Résultat de mon expérience, j'ai un magnifique champs de patates dans un pot. Et pas une seule rose. D'ailleurs mes boutures sont mortes assez vite, elles sont devenues toutes noires et je les ai jetées. Par contre mes pieds de patates sont plutôt jolis.

    Enfin, en vérité je n'en sais rien, je n'ai jamais vu de pieds de patates, c'est la première fois.

    Je me demande à quel moment il faut récolter les patates.

    Le savez-vous ? Je les dégusterai à la vapeur pour pouvoir profiter de leur goût. J'ai hâte !

     


    21 commentaires
  • J'ai oublié de vous parler d'une de mes expériences. J'ai beaucoup d'idées, souvent farfelues, mais pas toujours bonnes.

    Vous avez tous entendu parler des Oyas, ces poteries en terre cuite qui permettent d'arroser les plantes soiffardes pendant la saison sèche. Ces merveilles sont très efficaces mais voilà assez chères. Alors je me suis dit que de la terre cuite et bien c'était .... de la terre cuite et que je pouvais très bien utiliser des pots en terre cuite, justement.

    L'idée n'est pas si mauvaise, après tout ! Un pot, une soucoupe, un bouchon en liège et c'est parti !

     Oyas aïe !

     Le bouchon m'a servi à obstruer  le trou du fond du pot. Mais y versant l'eau ça fuyait beaucoup trop. Donc hop du chewing-gum 

    Oyas aïe !  Oyas aïe !

    la soucoupe me servira de couvercle

    Oyas aïe !

    J'ai ensuite enterré le pot entier près de ma plante, puis il m'a suffit de soulever la soucoupe pour y verser l'eau. Pas bête hein !?

    Sauf que Oyas aïe ! cela ne marche pas du tout. La diffusion se fait oui mais tellement tellement lentement que ma plante n'a pas du tout apprécié l'expérience, j'ai failli la perdre.

    Je pense que les oyas, les vraies, sont fabriquées avec une micro-porosité bien particulière. Un simple pot en terre cuite ne convient pas. Cela aurait été bien trop facile. 

    Mais bon, j'ai essayé ! Avez vous tenté les Oyas ? Qu'en pensez vous ?


    12 commentaires
  • La nurserie déborde !

    Que fais une jardinière lorsqu'elle est confinée ? Et bien elle sème et elle bouture ;)

    Je fais cela chaque année mais comme je n'avais pas mes habituels 3h de transport par jour pour aller travailler, j'avais beaucoup plus de temps pour cette activité et surtout pour surveiller les besoins de mes bébés plantes. 

    Mes bébés de l'année ont rejoints mes bébés devenus grands de l'année dernière et tout cela fait un joli fouillis que j'adore. Mes petits pots ont envahis tous les recoins du jardin. La mini serre ne suffit pas. Suivez moi !

     

    Devant la mini serre, mes semis d'ancolies. Euh oui oui ! j'en ai semé beaucoup et presque pas d'échec cette année. Mais pas de souci, les ancolies se faufilent partout dans les massifs ! et puis je pourrai en donner :)

    Ici à droite ce sont des semis de cuphéa ou fausse bruyère, à gauche des semis de persicaria filiformis alba

    Au pied des hortensias, dans les mini mini serres, les premières boutures de l'été. Elles doivent rester à l'étouffé pendant quelques semaines. Je ne les réussi pas toujours. Il faut bien veiller à aérer de temps en temps pour éviter la pourriture, c'est le plus difficile. 

    Dans la mini serre, un petit peu de tout.

    Tous les étages de la serre sont occupés.

    A gauche, au pied du rosier 'aquarelle' deux semis spontanés de la viorne . Je les ai mis dans des pots blancs et laissés sur place

      

     Au printemps j'ai dédoublé des heuchères pour les placer à d'autres endroits du jardin mais la sécheresse m'a prise au dépourvu. Je les planterai à l'automne, elles seront plus fortes. D'autres vivaces, quelques dons des copines trop jeunes encore pour être plantés dans un sol trop sec en ce moment. Des boutures de l'année dernière de mes spirées, deutzia, forthysia...

     

     

     Sous la bouteille une bouture de rosier 'complicata" (cela fait 3 fois que j'essaye, sans succès jusqu'à présent, mais je suis obstinée)  A droite c'est le semis d'une glycine de l'année dernière. Elle va bientôt changer de pot

      

     A gauche, oubliées dans un coin du jardin, des boutures d'un beau lierre qui semblent avoir réussi. A droite mes boutures ratées de rosier mais réussies de patates :)

     La nurserie déborde

     Mon bonheur est là ! Dans tous les petits coins du jardin


    12 commentaires
  • Chaque année je perd un pied d'hortensia à cause des étés trop chauds. Il y a quelques années, ils couvraient tout le mur. Aujourd'hui ils ne restent que ceux qui sont près de la terrasse.

    Toutefois cette année, il me semble qu'ils souffrent moins pour le moment. Je les ai bien paillés et ils ont eu une bonne dose de compost car ce sont des gourmands. Pour le moment ils ne réclament pas d'arrosage important.  Je verrai bien.

    Hortensia

    Hortensia

     Comment soignez vous vos hortensias ? Ne souffrent-ils pas trop de nos étés ?


    17 commentaires
  • J'ai voulu tester "réussir une bouture de rosier grâce à une patate". Cela faisait un moment que je voulais tester cette méthode qui paraît-il fonctionne très bien. Même si je suis très fière de réussir quelques boutures de mes arbustes et notamment de mon forsythia (bon d'accord il est inratable celui là), je n'arrive pas à faire de boutures de mes rosiers.

    Cette méthode promet de belles réussites alors j'ai voulu essayer.

    Il vous faut un pot assez profond, une belle patate, du miel et une beau bâton( avec plusieurs noeuds) de rosier. Ensuite vous incisez la pomme de terre, vous trempez le bout de la bouture dans le miel et vous l'insérez dans le légume. Vous plantez le tout dans une bonne terre de jardin et vous attendez. 

    C'est exactement ce que j'ai fait et... tadam !

    une rose et... une patate

    Je suis super contente... je vais avoir un champs de patates dans un pot :)

    une rose et... une patate une rose et... une patate

    Avez vous déjà essayé ?


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique