• Chaque année je pince les chrysanthèmes et les asters à la fête des mères et à la fête des pères. Ce sont des repaires pour le go de cette opération toute simple qui permet d'avoir à l'automne de belles plantes qui tiennent toutes seules, qui ne soient pas trop hautes et surtout beaucoup plus fleuries. En effet à chaque pincement, la plante va se ramifier. (pincer = couper le bout de la plante). A vous de voir si vous préférez couper court ou long, en escalier, petit devant grand derrière ou tout rond ou tout carré :)

    Cette année, la végétation est très en avance, au moins 15 jours. Alors c'est après les saints de glace que j'ai fait la première coupe.

    Je vous montre sur mes chrysanthèmes vivaces

    Avant - Après

     

     

    Faites vous la même chose ?


    18 commentaires
  • Et ben voilà ! Cela devait arriver. Voilà ce qu'il se passe lorsque l'on ne taille pas son rosier grimpant et que l'on ne l'attache pas comme il faut. Au moment de la taille des rosiers, en mars, je n'avais pas pu le faire car mon échelle s'enfonçait dans le sol à cause des pluies. Et puis, j'ai le vertige. Alors je l'ai laissé mais surtout je l'ai également mal attaché.

    Patatras

    'Fée des Neiges' était somptueux, magnifique, sublime. Le vent a été jaloux de sa beauté, lui qui est si puissant mais bien invisible. Alors il a soufflé, soufflé et mon beau 'fée des neige' s'est ployé jusqu'au sol tel le beau cygne blanc dans le célèbre ballet. Une branche a cassé et la charpente principale s'est pliée jusqu'au sol.

    Vous voyez la branche cassée restée accrochée et puis dans le massif le reste du rosier. Délicat, le rosier n'a rien cassé en tombant

    Patatras

     Patatras

    Patatras

    Il faut voir le bon côté des choses. Il n'est plus nécessaire de monter sur une échelle pour le tailler. Les poissons peuvent sentir le parfum des roses, c'est une occasion unique pour eux tout de même ! Et puis j'ai pu faire de jolies photos de la mare avec des roses caressant l'eau. C'est romantique !

    Patatras Patatras

     La charpente a été abîmée. J'espère qu'une nouvelle charpente poussera pour que je puisse la remplacer. Gilles et moi l'avons redressée et rattachée sur son support plus solidement. Je vais attendre la fin de la floraison pour tailler comme il faut pour avoir une belle remontée de roses à l'automne. 

    Il n'a plus aucune forme ce rosier. Bon d'accord il était fouillis avant mais là bof bof ! La taille est vraiment nécessaire mais comme il y a encore pleins de boutons je n'ai pas pu le faire.

    Patatras

    Le vent m'a offert un beau bouquet bien malgré lui car il est vraiment mal aimable !

    Patatras

     


    12 commentaires
  • Chaque année fidèlement mes jacinthes reviennent. J'en ai planté à plusieurs endroits dans le jardin mais c'est là, dans le patio, et uniquement là, qu'elles se plaisent. Allez savoir pourquoi ? La terre y est peut être moins compacte, plus drainée pour ces belles. En cette saison le soleil du matin assez longtemps. 

    Mes préférées. Douces, délicates, rose pâle comme des dragées. 

     

    Le retour des Jacinthes Le retour des Jacinthes

     

    Il y a aussi celles-ci bleues avec des reflets rose que je trouve ravissantes

    Le retour des Jacinthes Le retour des Jacinthes

     

    Dans le jardin, j'ai réussi celles-ci, toutes blanches, plantées l'année dernière. Elles ne sont même pas enterrées car il y a les racines du rhododendron. J'y jetterai un peu de terre et de compost.

    Le retour des Jacinthes Le retour des Jacinthes

     

    Ainsi, j'en conclue que les jacinthes n'aiment pas du tout les terrains trop compacts et détrempés pendant l'hiver. Elles apprécient de rester dans un terrain frais, certes, mais sec. Il leur faut aussi du soleil, l'ombre ne leur va pas.

    Je vais donc déplacer mes autres jacinthes et les mettre soit dans mon patio ou soit sous le rhododendron. Cela tombe bien il y a de la place.


    12 commentaires
  • Oh je suis déçue ! Qu'est il arrivée à mes jolies bruyères qui m'enchantaient tellement depuis bien longtemps. Elles ont presque totalement grillée. Elles sont  ratatinées !  Je vais peut être sauver la plus grosse mais ce n'est pas certain mais la plus petite est vraiment mal en point.

    Qu'en pensez vous ? Peut être n'ont elles pas apprécié le grand chamboulement lorsque j'ai créée la petite mare. Est ce que ce sont des plantes qui n'aiment pas être déplacées ? C'est bien possible. Quel est votre avis ?

    Déception !

     C'était en avril dernier. Je vais les remplacer car je les aime trop.

     Déception !

     


    9 commentaires
  • Lorsque j'ai un peu de temps, j'en profite pour visionner quelques bonnes vidéo de Jardin Jardinier. La chaîne des beaux jardins propose non seulement la visite de jardins de particuliers qui m'inspirent beaucoup mais aussi de bons conseils.

    Antoine Breuvart, pépiniériste, nous explique comment planter dans une terre argileuse. Il explique super bien et simplement comment faire. Je ne suis plus une vraie débutante mais un petit rappel est utile.

    Je partage avec vous car il faut bien le dire avec la fin de l'été qui approche nous avons des envies de plantations.


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique