• Les hellébores de Thierry Delabroye

    Cela faisait un moment que je voulais découvrir la Pépinière Delabroye à Hantay dans le Nord. Bien sûr je connais Thierry et Sandrine pour les avoir rencontré à maintes reprises lors des fêtes des plantes mais je n'avais jamais eu l'occasion d'aller voir leur travail sur place, dans leur pépinière.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Il y a plusieurs tunnels avec pleins de trésors en devenir. Nous sommes en février, il faut attendre un peu pour voir les beautés qui sont pour l'instant au repos.

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     Mais ce n'est pas pour les géranium ni pour les chrysanthèmes, les cyclamen ni même les épimedium etc... mais pour agrandir ma collection de rois de l'hiver que j'ai fait presque 6h de route dans la journée. Faut-il être dingue de plantes tout de même ?!

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Imaginez un tunnel entier des plus beaux et plus précieux hellébores créés par Thierry. Comment résister !?

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Le seul moyen de résister était de venir pour un objectif très très précis. Trouver des hellébores uniques par l'émotion qu'ils me procurent en les découvrant. Je ne cherchai pas la plus belle fleur, la plus fantastique, la plus merveilleuse car là c'était mission quasi impossible tellement toutes étaient sublimes, mais la fleur la plus émouvante à mes yeux. 

    Je vous montre quelques photos de quelques merveilles, de ces petits bijoux pour nos jardins que Thierry élèvent avec passion.

     Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les prix peuvent paraître chers mais derrière il y a beaucoup de travail, de patience, de déconvenues, de belles surprises, de temps passés etc... Ici nous sommes chez un Artisan, un Artiste. C'est aussi une pépinière familiale. La vie de Thierry et de sa famille tourne autour de la pépinière. Chacun de ces petits trésors sont créés pour que nos yeux pétillent et que nos jardins s'embellissent.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    et cela donne ces beautés

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye 

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye 

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Ce n'est qu'un tout petit aperçu des merveilles qu'il y avait sous ce tunnel.

    Un instant précieux, les sourires de Sophie et de Clémence dans le tunnel que j'ai emporté avec moi pour réchauffer mon coeur gros de ne pas pouvoir rester plus longtemps.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    J'ai choisi, parce qu'il fallait bien faire un choix. Parmi tous ces bijoux, j'en ai choisi 3. Pourquoi ceux là, pourquoi pas un autre. Juste l'émotion de l'instant qui touche au coeur lorsque j'ai posé les yeux sur la fleur. Une petite palpitation en plus mais comme déjà je regrette les autres, ceux que j'ai laissé.

    Une fleur toute simple rose mauve légèrement vernée avec un liseret pourpre. Des feuilles allongées et dentelées vertes claires

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye Les hellébores de Thierry Delabroye

    une fleur double d'un rose doux et délicat, comme une petite aquarelle avec un liseret plus foncé. Des feuilles en forme d'amande.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    et puis une toute petite verte et pourpre, juste au moment de partir là posée sur le sol en dehors du tunnel, je n'ai pas pu ou pas voulu lui résister. Délicieux petit bijou de jardin.

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

    Les hellébores de Thierry Delabroye

     

    Thierry m'a conseillé de les planter rapidement pendant que la terre est froide. Le meilleur moment. 

    Belle journée.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Février à 06:27

    merci pour ce moment dans ces serres et ce moment, est fort agréable en effet !!

    je vais planté la mienne alors merci pour les conseils en plus

    bon début de semaine

    2
    elly
    Lundi 11 Février à 07:01

    que de merveille merci de la visite et pour la plantation moi qui attendait un rechauffement pour planter les petites merveilles que je vient d'acheter

      • Lundi 11 Février à 10:00

        Non n'attends pas Thierry a été bien clair. La terre doit être froide.  Ce sont les rois de l'hiver. Bises 

    3
    Monique
    Lundi 11 Février à 08:57
    Merci pour ce bon moment passe chez Thierry delabroye ,elles sont toutes tellement merveilleuses,oui je sais il faudrait dire merveilleux mais je leur trouve une certaine coquetterie dans leur jupon ,leur maquillage,la pose .oui il faut être artiste pour les créer !
      • Lundi 11 Février à 12:39

        Dans la nature le masculin est souvent beau. Bisous 

    4
    Lundi 11 Février à 09:34

    oh la tête de folle mal coiffée :-D  j'ai envie d'y retourner, je me dit que j'aurais dû prendre telle  couleur  , et encore celle là , ouille c'est dur de choisir et d'en abandonner derrière nous ;-)

      • Lundi 11 Février à 10:02

        Moi aussi.  Je regrette de ne pas en avoir pris une de plus. Mais bon il vient au domaine de berville le 17 mars c'est plus près que le nord. Bisous 

      • Lundi 11 Février à 10:13

        De très gros regrets, j'en ai aussi mais, chouette, je note la date du 17 mars ! En espérant fort fort qu'il n'y ait pas un nouveau couac qui m'empêche d'y aller !

    5
    marie dominique
    Lundi 11 Février à 09:48

    magnifiques ! que de beauté !bravo d'avoir fait le voyage 

    merci pour ces images 

      • Lundi 11 Février à 10:02

        Je ferai pas ce voyage souvent.  C'est loin pour moi. Bisous 

    6
    carine
    Lundi 11 Février à 10:22

    Bonjour, je vous ai croisée! J"avais aussi les yeux pleins de ces hellébores, je n'ai entrevu que votre appareil photo pointé vers ces merveilles. En sortant , une voiture garée venant du Limousin, j'étais fort étonnée, quel courage et quelle passion! Et votre fille chargée de fleurs.

    Belle journée à vous!

      • Lundi 11 Février à 10:42

        C'est clemence la fille de sophie que vous avez vu les bras chargés de fleurs. La prochaine fois venez me faire la bise cela me fera plaisir.  C'était beau n'est ce pas ? Bises

    7
    Lundi 11 Février à 13:01
    sophie

    La caverne d'Ali Baba, que je rêve de découvrir un jour.

    On sait combien chacun de ces pieds ont été chouchoutés, c'est pourquoi ils ont tant de valeurs!

    Je rêve d' hellebores jaunes, abricotés! 

    Bonnes plantations!

     

      • Lundi 11 Février à 13:29

        Ah...toi aussi tu veux du jaune wink2

      • Vendredi 15 Février à 16:30

        Il y avait de très beaux spécimens abricoté-rosé. J'aime aussi les très sombres, presque noires. Bref ! tous en fait. Bisous

    8
    monique -Saint Remy
    Lundi 11 Février à 13:55
    Superbes hellebores, ça me donne envie d'en acheter. Je n'ai que des ordinaires ! Merci pour ces belles photos ! Bises.
    9
    Carole Tahar
    Lundi 11 Février à 14:05

    Bonjour Patricia! Il n 'y a pas que les feux de cheminées pour réchauffer les coeurs en hiver!!!

    En dehors du talent exceptionnel des pépiniéristes, horticulteurs, producteurs, créateurs et je rajoute..."géniteurs" du monde végétal dans sa très grande palette, il reste une prouesse mystérieuse qui m' épatera toujours:  que de telles fleurs puissent éclore pendant nos hivers!

    L' hellébore est tellement gracieux, froufroutant, juponnant, teintes surannées ou immaculées, qu' on imagine difficilement une telle merveille braver le froid et le gel.

    On sait bien que sous cet aspect  de fleur si gracieuse et féminine, sommeille un costaud, un mec, un vrai, un dur à cuire, un chef de file de la belle humeur des jardins d 'hiver!

    Alors,  femmes sensibles au charme...floral , capables de faire 6h de route pour de si beaux yeux, la récompense est à la hauteur de votre périple!

    Bises!

    Carole.

     

      • Lundi 11 Février à 16:14

        Ah faible femme que je suis. Je ne peux resister à ce charme masculin. Je deviens butineuse. Bisous 

    10
    Lundi 11 Février à 18:47

    Oh que ça devait être difficile de faire des choix! Tu as dû te régaler. Tes choix sont super jolis et je suppose que maintenant ils sont tous installés au jardin pour ton plus grand plaisir. Je n'ai pas beaucoup de hellébores .....je vais agrandir ma collection. Bisous et bonne soirée

      • Mardi 12 Février à 07:20

        Non pas encore plantés. Dimanche il a fait un temps pourri et je dois donc attendre le we. Bisous 

    11
    Mercredi 13 Février à 19:17

    Comme il a du être difficile de choisir!!! Je ne sais pas si j'aurais pu! La rose abricotée, mon Dieu, je craque complètement! 
    Heureusement que je n'y suis pas allée car je t'aurais piqué sous le nez la belle double, rose doux comme une aquarelle! Pour sûr, tu m'en aurais éternellement voulu et on ne se serait plus jamais parlé! ;)

      • Vendredi 15 Février à 10:08

        Lol ! C'est vrai que lorsque tu vois les jardiniers partir avec leur panier tu te dis "mince je l'ai pas vu celui-là". Dans le tunnel nous sommes comme des gamins devant la vitrine d'une boulangerie. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :