• Mes larmes pour le Pin

    Je suis rentrée de vacances ce dimanche. C'est le signe que l'été est finie et que je vais bientôt reprendre le travail et retrouver le quotidien métro-boulot-dodo. J'ai encore une semaine pour profiter du jardin et lui faire une beauté avant l'automne. Donc j'ai un peu le spleen et cela ne s'est pas arrangé lorsque ce matin j'ai entendu une tronçonneuse toute proche. Gilles m'informe "ils abattent le pin". Alors je n'ai pu retenir mes larmes pour le Pin, il le vaut bien.

    Je savais depuis la dernière réunion des copropriétaires que le pin devait être abattu. Le voisin se plaignait de son ombre et des aiguilles dans ses gouttières. Il a été planté il y a 40 ans et dépasse en taille tous les arbres du quartier. Les tourterelles, les pies et autres piafs l'apprécient. Mais voilà ! le bûcheron m'explique qu'il est trop près des maisons, qu'il a plusieurs troncs qui le fragilise. Il ajoute gentiment devant mon air contrarié qu'il est désolé, que ce n'est pas de sa faute. 

    Que dire !? rien. Le géant gêne. Il faut l'abattre. Sans parole.

    Mes larmes pour le Pin Mes larmes pour le Pin

    Mes larmes pour le Pin

    Mes larmes pour le Pin

    Mes larmes pour le Pin Mes larmes pour le Pin

    Mes larmes pour le Pin

    C'est comme s'il n'avait jamais existé

     Mes larmes pour le Pin

    Mes larmes pour le Pin

    J'entend le voisin remercier chaleureusement le bûcheron, il est content

    le Pin n'a eu que mes larmes

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Septembre à 17:41

    Comme je te comprends, ça et les tailles drastiques, ça déchire toujours le cœur :-(  Après, quand un arbre est malade, il n'y a souvent pas d'autre solution.

      • Lundi 18 Septembre à 18:49

        Il est beau et fort, il n'était pas malade. Il gênait c'est tout. Snif !

      • le voisin
        Samedi 23 Septembre à 14:17

        Nous avions plaisir à nous mettre à l'ombre de ce pin mais hélas il avait un tronc creux et il était rempli de vers.

        Nous avons tous préférer la sécurité de nos enfants aux confort du regard .

        Des photos du tronc vermoulu dont à disposition.

        question de priorité 

         

      • Samedi 23 Septembre à 19:23

        Il était beaucoup trop grand pour le lieu et n'aurait jamais dû être planté si près des habitations mais à l'époque c'était la mode et je sais qu'un jour celui de notre jardin devra subir le même sort. Il semblait fort ce beau sapin mais s'il était vermoulu il n'y a plus de regret à avoir. Merci de ton intervention. 

    2
    Christine
    Lundi 18 Septembre à 17:50
    Chere patou oui je te compreds et d'un autre cote un arbre immense si pres des maisons c'est pas raisonnable pour avoir vecu douloureusement la tempete de 99 crois moi c'est mieux allez je pleure avec toi bises chris
      • Lundi 18 Septembre à 18:50

        Mouai c'est vrai qu'il était devenu très grand et très beau aussi mais tout de même quelle bêtise de planter des arbres pareils si près des maisons si c'est pour les abattre 40 ans plus tard. 

    3
    Lundi 18 Septembre à 19:06
    Catherine D
    J'ai dû faire abattre un cedrus deodara vestige d'un Noël... Bien m'en a pris, on a pu constater que la souche se dessolidarisait du sol.... Parfois il faut...
      • Lundi 18 Septembre à 19:23

        oui les tempêtes sont plus présentes aujourd'hui et il y a 40 ans on ne savait pas qu'un grand arbre pouvait tomber sur une maison (?) alors on en plantait dans les résidences dite à l'américaine car c'était sans entretien et que c'était vert toute l'année et que cela poussait vite. Il a aussi vite été abattu, une matinée a suffit pour le voir disparaître d'un endroit où il n'aurait jamais dû être planté. Bien entendu je me pose la question du géant de mon petit jardin, mon épicea mais je ne suis pas prête.

    4
    Emmanuelle
    Lundi 18 Septembre à 20:06

    Bonsoir Patou ,un triste  billet  et votre peine est grande .Ce n'est pas raisonnable de planter dans un lotissement des arbres de cet ampleur ,comme beaucoup de petits jardins un jour cela gène les voisins et pour le bon voisinage oh que c'est compliquer ,je crois que maintenant les plantations sont plus en accords avec des  arbres de tailles moyennes .Nous faisons tous je crois l'erreur au début de la création d'un jardin  de planter  peut être des arbres pas adapter  a notre surface  .Votre  épicea à de  beaux jours devant lui  consoler vous avec lui Patou et dites vous que les oiseaux qui étaient dans ce grand pin viendront trouver refuge chez vous .

    Bisous de consolations .

      • Mardi 19 Septembre à 10:10

        oui mais mon mari reviens à la charge souvent pour que j'accepte de couper mon géant. Je ne veux pas. Bisous

    5
    anne
    Lundi 18 Septembre à 20:37

    Patricia , le moment est pénible , je sais  , mais il faut aller plus loin ds tes pensées , cet arbre faisait beaucoup d'ombre et chez toi et chez tes voisins et moi j'ai fait partie des voisins . A cause d'un immense thuya ( peut être 15  m de ht ou plus  )la moitié de mon petit jardin était plongé ds l'ombre à partir de 16h. Quand après moult lettres recommandées  , cela a duré des années , il a enfin accepté de le couper , quelle résurrection pour nous et les autres voisins qui n'osaient rien dire .

    tu verras ,, ds qqtemps tu te réjouiras  de cette belle lumière . Bisous 

      • Mardi 19 Septembre à 10:11

        Oui Anne tu es la voix de la sagesse. Il y a déjà tant d'ombre dans mon jardin, j'aurai 2h de plus de soleil et plus de clareté mais cela fait mal au coeur. Bisous

    6
    Lundi 18 Septembre à 20:57

    Oh la la....je pleure avec toi :'( C'est tellement désolant de voir disparaitre un tel arbre....pauvres oiseaux...

    7
    Lundi 18 Septembre à 21:01
    laurence

    Je n'ai pas ta gentillesse et moi la bêtise humaine me hérisse... j'ai des tas d'ennuis avec le voisinage de toutes part pour une branche qui déborde, des feuilles qui tombent en automne et tout autour de chez moi, je suis envahie de jardins de cailloux... quelle misère, alors nous qui aimons la nature, soutenons-la.  Meilleures pensées, laurence

     

    8
    Mardi 19 Septembre à 07:47

    Je suis comme toi en lisant ton article !! j'ai les larmes qui m'envahissent !!! 

    de voir disparaître ce bel arbre me fend le coeur !! je ne comprendrai jamais !!

    9
    Mardi 19 Septembre à 08:04
    Sylvaine

    Oh oui, c'est triste de voir un si bel arbre abattu mais les hommes ont des raisons que la nature ne connait pas !

    Bisous et bonne journée

    10
    Pascale
    Mardi 19 Septembre à 08:53
    Je partage tes larmes bises
    11
    Elly
    Mardi 19 Septembre à 09:22
    Mes voisins ont abattu un chêne majestueux pour avoir du soleil et surtout pas de feuilles sur leur nouvelle et horrible piscine mais il ont planté un eucalyptus juste contre le grillage la pas de problème l'ombre est pour nous petit jardin de banlieue pas très large ce qui pose problème nous allons devoirs leurs demander de le tailler ainsi que leurs sapin de Provence le tout en bordures pas d'ombre pour eux juste pour les voisins les gens ne font pas attention il plante et après pas de problème ont coupe mais pour les amis des plantes c'est triste
      • Mardi 19 Septembre à 10:14

        Cela me fait prendre conscience qu'il ne faut pas planter n'importe quoi surtout des arbres ou arbustes qui deviendront gênant dans nos petits jardins. 

    12
    Mardi 19 Septembre à 09:50
    Estelle

    Moi ce ne sont pas des larmes, c'est de la colère. Les arbres gênes les humains ! Autour du golf c'est pareil, tu verrais le nombre de gens qui nous appellent pour ça ! 

    Mais que deviendrons nous lorsqu'il n'y en aura plus ? Tu devrais lire "la vie secrète des arbres". Promis ton spleen ne persistera pas, parce que tu seras imprégnée par la magie que l'auteur arrive à nous faire ressentir. 

    Belle journée Patricia, gros bisous

      • Mardi 19 Septembre à 10:18

        Je vais me le procurer. Merci Estelle.

    13
    danielle
    Mardi 19 Septembre à 14:09

    comme je te comprends!

    Il y a deux ans, on m'a fait le même coup à mocsouris, mais sans m'en avoir jamais parlé!

    Un bruit de tronçonneuse a attiré mon attention, et naïvement je me suis étonnée de voir élaguer un pin.

    mais non, de la fenêtre de ma chambre, j'ai vu le même triste spectacle que toi!

    on m'a ensuite assuré, qu'il était prêt à tomber! Des voisins plus éloignés étaient ravis, car parait il, il leur faisait de l'ombre.

    Un petit arbre chétif a été planté pour le remplacer. Il ne se plait pas ,et est en train de mourir.

    Alors quand je le vois de l'autre côté de ma haie, je pense à mon grand pin disparu....

     

    14
    Mercredi 20 Septembre à 23:14

    J'en rajouterai pas une couche sur la connerie humaine vu qu'elle est déjà bien épaisse cette couche... Je passe juste pour chialer avec toi parce que ça me fait toujours ça quand je vois un grand arbre démonté sans respect.

    Des bises !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :