• Ce samedi, Madame Jonas est absorbée à préparer son nid. Elle a trouvé près des hortensias et du bac où est planté le rosier "aquarelle" des feuilles pleines de boues. Une vraie aubaine pour la future mère de petits merles piaffants.

    Elle n'a pas arrêté de faire des allées et venues de cet endroit boueux, que j'ai bien fait de ne pas avoir encore nettoyé, et la haie de laurier toute proche où je pense elle doit préparer le nid.

    Quand Mme Jonas bosse...

     

    Quand Mme Jonas bosse...

     

    Quand Mme Jonas bosse...

     

    Et pendant que Madame Jonas bosse et bien la jardinière fais la sieste, je profite des premiers rayons de soleil du printemps

    Pendant que Mme Jonas bosse...

     

    cool !


    8 commentaires
  • Depuis le début de l'hiver, j'ai un seul couple de mésanges huppées au jardin.

    Elles sont adorables.

    Je les ai photographiées sous toutes les coutures.

    huppée sous toutes les coutures

    huppée sous toutes les coutures

     

    huppée sous toutes les coutures

     

    belle journée


    10 commentaires
  • Pour la cinquième année consécutive, la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) vous invitent, les 28 & 29 janvier 2017, à consacrer à 1h à l’observation des visiteurs ailés de votre jardin.

    139_7f2cd38b7681e6e2ef83b5a7a5385264_s.jpg

    Comme chaque année, c'est simple, il suffit de compter durant 1h les oiseaux de son jardin, soit le samedi, soit le dimanche.

    Cette opération est nationale, vous pouvez participer en pleine ville comme au fin fond de la campagne, sur un petit balcon ou dans un grand jardin, tout seul ou en famille. Il n’est pas nécessaire d’être un expert, il suffit d’avoir un peu de temps, d’aimer regarder ce qu’il se passe dans son jardin et de savoir compter.

    Vous avez jusqu'à ce soir pour compter. Si vous avez raté cette session, il y en aura d'autres. Visitez souvent le site de la LPO.

    cliquer ici pour avoir le guide d'aide

    Comptons les oiseaux 29 janvier 2016 Comptons les oiseaux 29 janvier 2016

    pour vous aider à reconnaître les oiseaux il existe ce très bon guide qui ne me quitte jamais

    Comptons les oiseaux 29 janvier 2016

    et c'est parti, un thé, mes jumelles et mon appareil photo

     LPO : dimanche 25 janvier je compte

     J'ai le sentiment que mes amis sont moins nombreux au jardin, surtout il manque certain d'entre eux. Peut être viendrons t il plus tard dans la saison. La sitelle torchepot par exemple, vu en début d'hiver, est absente aujourd'hui. M et Mme Bouvreuil ne sont pas encore là non plus ainsi que les chardonnerets élégants. Les mésanges par contre sont toutes présentes, bleues, charbonnière, à tête noires, à longues queues, huppées. Bien sûr j'ai toujours mon couple de pigeons, de tourterelles, de pies et M et Mme Jonas les merles, Polisson le rouge gorge est là, que serait le jardin sans lui. Le pic épeiche vu en début d'hiver est absent aussi mais deux grives et un geais sont visibles chaque jour en ce moment Les pinsons ne manqueraient pas le festin tout comme les étourneaux. J'ai aperçu l'adorable troglodyte mignon mais le tarin des aulnes n'est pas là ni l'accenteur mouchet ni le verdier.

    Bon dimanche

     


    3 commentaires
  • Il en existe plusieurs sortes mais celle qui vient dans le Jardin de Patou est la Grive musicienne. Son chant est l'un des premiers à retentir le matin. Chaud, sonore et mélodieux. Elle porte donc bien son nom.

    La musicienne a le dessus du corps brun assez sombre, la poitrine blanche chamoisé à jaunâtre constellée de petites taches noires, le ventre blanchâtre. Mâle et femelle sont identiques.

     La Grive La Grive

    Elle niche en France, elle est rare dans le midi. C'est un oiseau de bocage et de sous-bois épais et humides ainsi que les massifs de résineux, de feuillus ou d'essences mélangées. Elle se rapproche souvent des maisons, des parcs et des vergers.

    Elle nidifie à faible hauteur et le nid est placé sur les banches basse d'un résineux ou d'un petit conifère, dans un buisson ou une haie.

    Elle se régale de larves de toutes sortes, de petits baveux, de baies et de fruits.

    Je ne la voie pas souvent dans mon jardin mais elle est souvent là plusieurs jours de suite avant de disparaître complètement jusqu'à l'année suivante. Elle se gave des fruits bien mûrs de la viorne quant il n'y a plus grand chose à manger.

    La Grive musicienne

    La Grive musicienne

    La Grive musicienne

     

    Avez-vous des grives dans votre jardin ?


    7 commentaires
  • Ces joyeuses mésanges à longue queue sont de vrais petits bonheurs au jardin en ce moment. Elles apparaissent en bande, mette de la joie, de la bonne humeur dans le jardin et repartent pour aller en visiter. Elles sont très vives et assez difficile à photographier sans que la photo ne soit floue.

    Joyeuses !

     

    Joyeuses !

     

    Belle journée


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique