• polypodium vulgare

    Grâce à Marie Thérèse qui m'as envoyé l'année dernière quelques fougères, je commence doucement à m'y intéresser.

    Ce polypodium vulgare a été planté l'hiver dernier et j'ai crains qu'il ne passe pas l'été car il avait totalement disparu.

    Le revoici tout beau et tout vert grâce à quelques pluies. 

    Cette fougère mesure 25cm donc parfaite pour un jardin de poche. J'ai lu qu'elle n'aimait pas trop les sols calcaires parfaite encore pour l'ombre du grand conifère ou rien ne veut pousser. Le sol très sec reçoit ses aiguilles et même ses petites branches à cause de mon ami zéphirin, le pigeon maladroit. Ce pauvre piaf a, non seulement, beaucoup de mal à choisir la branche qui lui convient mais son nid tombe au moindre coup de vent.

    Il me faut maintenant trouver à mon polypodium vulgare quelques jolies compagnes toujours pour cet endroit un peu difficile.


  • Commentaires

    1
    Lundi 10 Septembre à 06:41

    elle est belle en effet !!

    j'aime les fougères sous mes grands arbres

    2
    Lundi 10 Septembre à 08:02
    Sylvaine

    Ah oui ! C'est sur qu'il n'aime pas les sols calcaires, il fait partie des fougères calcicoles et se sème partout dans mon Clos ! lol On lit parfois n'importe quoi !!!

    Si il se plait, il va s'étendre peu à peu et créer un joli tapis.

    Bisous et bonne journée

      • Lundi 10 Septembre à 10:17

        Elle peut bien s'étaler elle n'aura pas de concurrence à cet endroit. Merci bisous 

    3
    Emmanuelle
    Lundi 10 Septembre à 10:13

    Un joli cadeau d'amitié et j'adore les fougères .C'est joli au pied des arbres et oui les pigeons ne sont pas des bons architectes happy Ici c'est pareil je me demande parfois comment ils arrivent à tenir dans leurs nids .

    Un joli petit lierre panachée  pourrait être une belle compagne en veillant de bien le maitriser .

    Belle journée et semaine Patou

      • Lundi 10 Septembre à 11:05

        Je suis justement en train d'essayer d'en bouturer un morceau pris dans le jardin de mes parents.  Ce sera parfait.  Merci.  Bisous 

    4
    Carole Tahar
    Lundi 10 Septembre à 14:33

    Coucou Patricia!  A lire trop vite...je lisais "vulgaire"! Et tout de suite, question, pourquoi trouve-t-elle cette fougère vulgaire?

    Il n'en est rien, ouf! Je ne sais pas pourquoi, mais la naissance d'une fougère me fait toujours sourire de contentement, on les dit compliquées, exigeantes, capricieuses; je suis pourtant persuadée que je devrais bien en apprivoiser une puisque d'autres poussent chez ma mami-voisine qui franchement ne va jamais les flatter, depuis le temps qu'elles garnissent sa montée de garage dans une terre ingrate! Et c'est pas faute d'avoir barboté de temps en temps une chti-pousse! Et bien non, elles rechignent, chez nous! Pourquoi? Certes, le temps que mes quelques jeunes arbres forment un sous-bois, on aura peut-être quitter les lieux!

    Alors, si une sorte de fougère même petite, même "vulgaire" et  même bombardée  par des pigeons aussi peu "architectes" comme le dit Emanuelle, ( je suis fan de cette comparaison!) peut se plaire chez nous, je note son nom illico!

    Des bises!

    Carole.

    5
    Mardi 11 Septembre à 09:56

    Peut-être l'accompagner de bruyères d'été et/ou d'hiver.

    Elles se plaisent sous les pins. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :