•  

    LE JARDIN DE PATOU - Un jardin de poche en ville

    Il est petit mon jardin, à peine 200m2 mais il est tout mignon et il y a pleins d’arbres et de plantes et bien sûr j’essaye d’en rajouter toujours en peu plus. J’ai un immense sapin au fond du jardin avec lequel je dois faire avec son ombre et ses aiguilles. il y a également un magnifique viorne qui fait des baies rouges à l’automne. Celui-là pas le droit d’y toucher sauf pour le maintenir en boule. J’ai un lilas blanc bien vieux mais qui fleurit encore, un cerisier à fleur un peu rachitique, des rosiers plantés à l’ombre et qui acceptent malgré tout de me faire quelques fleurs parfumées, un rejet de prunier qui donne des prunes comestibles surtout  pour le merle, quelques petits arbustes, deux magnifiques rhododendrons un blanc et un rose qui font ma fierté, plusieurs pieds d’hortansia que j’adore et qui me le rendent bien et enfin deux massifs de vivaces où je plante tout ce que je peux. Au fonds du jardin, il y a un banc de square où vient se repose Gribouille la chatte, moi je prend la chaise longue.

    Le jardin est très visité, il y a un rouge gorge qui fait sa loi et qui partage le territoire avec le merle, un pic épeiche vient de temps en temps, des mésanges y compris à longue queue et un tarin des aulnes. Mais surprise chaque soir à la nuit tombante, un hérisson vient voler quelques croquettes à Gribouille et quelques escargots.

    J’ai fait également un petit potager en carré qui malheureusement cette année a très peu donné. J'ai dû arracher mes pieds de tomates et ma récolte a été ridicule. Je ferai mieux l'année prochaine j'espère.

    Le souci de mon jardin c’est qu’il est petit et il était entouré d'une affreuse haie de thuyas que j'ai fait arracher en automne 2013. Depuis je m'éclate, j'ai beaucoup plus de soleil et j'ai pu planter de merveilleux rosiers, j'en ai une vingtaine maintenant.

    Bon j'ai commis comme toutes les débutants beaucoup d'erreurs, je plante trop et au coup de coeur. Donc j'ai beaucoup à rectifier.

    Voilà c’est mon petit coin à moi, c’est le Jardin de Patou


    2 commentaires
  • DSC03817.JPG

    J'ai failli craquer devant cette magnifique boutique mais à quatre dans une petite voiture avec un coffre pleins de bagages ce n'était pas possible. Snif ! Comme c'était tentant. Voyez plutôt !

    DSC04010.JPGDSC04011.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    DSC04012.JPG

    Je vous propos de découvrir les petites choses que j'ai rapporté de Bruges.

    Les gourmands fermez les yeux !

     

    Du pain d'épices au sucre de chez Juliette's - wollestraast 31A

    3,75 euros vraiment pas cher. Au marché de Noêl en France il faut compter pas moins de 7 euros

    DSC04039.JPG

    De la dentelle de Bruges, toujours de chez Juliette's.

    5 euros, un peu cher, mais tellement délicieux avec un thé ou un café, je n'ai pas pu résister d'en prendre un petit sachet

    DSC04040.JPG

    Des chocolats de la chocolaterie artisanale Sukerbuyc situé Katelijnestraat 5, entre l'hôpital saint jean et la béguinage (pour ceux qui connaissent) Un merveilleux délice de 34 chocolats à 22 euros.

    Quand je pense qu'à Paris nous ne connaissons de la Belgique que Jeff et Léonidas, Bof ! C'est bien réducteur de ce que savent faire les artisans chocolats de Belgique.

    DSC04041.JPGDSC04042.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans une des rue, vers le béguinage, il y avait une bien jolie brocante. J'ai déniché deux petites soupières pour mes compositions florales. Une porcelaine de Belgique d'un joli bleu et une autre simple blanche

    DSC04047.JPGDSC04046.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enfin pour finir ce petit tour de Bruges, je vous conseille un restaurant en dehors de la foule où il y a tout de même pas mal d'attrapes-touristes avec des frites surgelées. Scandaleux !

    Il s'agit de : t Bagientje - oostmeers, 130 à deux pas du lac d'Amour, une maison rustique avec à l'intérieur des tables de campagne et dehors des tables de jardin pour déjuster une carbonnade de boeuf ou un délicieux lapin aux prunes et autres plats flamands à des prix très abordables. (ex. 113 euros pour 4 personnes)

    Je vous conseille aussi l'hôtel où nous avons séjourné. Un accueil agréable, des chambres spacieuses et calmes, un bon petit déjeuner et une attention particulière, du thé et du café dans la chambre avec une bouilloire. Et en plus il est à 5mn à pied de la place Mark et il propose un parking : Hotel Boterhuis - sint-jakobsstraat 40, historisch Centrum.

    Merci aux habitants de Bruges pour leur accueil et de nous avoir remis plusieurs fois sur le bon chemin, notamment à ce gentil "fou de chats" qui nous a acosté pour le plaisir de parler Français ainsi qu'à l'hotelière du "Boterhuis" et à la patrone du restaurant "t Bagientje" et à ses serveuses.

    Commentaires

    Quel beau séjour vous avez passé. Cela me donne très envie d'y retourner et de profiter des adresses que tu nous commiuniques si généreusement. Les porcelaines sont très jolies et il me tarde d'y découvrir tes compositions.
    Bon retour à vous deux après ce beau voyage.
    Des bisous,

    Danielle et JF

    Écrit par : Danielle | 18/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Merci de nous avoir fait évader.
    Je crois de ce fait que irons y faire un saut cet hiver.
    Belle journée

    Écrit par : David | 19/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Merci pour ce beau reportage ... Cela me fend toujours le coeur quand on parle de Brugge (le vrai nom). Je n'y suis pas née mais mes parents sont enterrés là, ils avaient leur maison pas loin des moulins ... Je n'y vais plus, c'est trop dur ... Mais j'aime voir le regard des visiteurs ... Ta jolie boutique doit être ' Dille et Kamille '... Ils sont doués, tout le monde fond ;) !...

    Écrit par : Nikki | 19/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Je comprends ton émotion nikki. Il faut garder les jolis souvenirs ils nous donnent le sourire et pour le reste la tristesse demeure. J'ai bien aimé les moulins c'est un endroit calme un peu éloigné du tourisme. Je n'ai pas pu les visiter ils étaient fermés à l'heure où je les ai vu.

    Écrit par : patricia | 19/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Mmmmm les petites douceurs ... ^^

    Écrit par : Virginie | 21/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Il n'y a déjà plus de chocolat. Gilles et moi en avons savouré chaque bouchée. Hummmm ! Pour le matin le pain d'épices c'est divin.

    Écrit par : patricia | 21/08/2013


    votre commentaire
  • DSC03836.JPG

    Pour ce weed-end du 15 août, nous avons décidé de profiter de ces quelques beaux jours de repos pour nous rendre en Belgique pour la première fois et nous avons visité Bruges.

    Reflets des façades à pignons des les canaux, beffrois vertigineux aux ornements gothiques, ruelles fleuries, je suis enchantée par cette jolie ville.

    Bruges est telle, que l'on peut imaginer son âge d'or, qui se situait au moyen âge, avec ses hautes maisons, ses places majestueuses, ses rues pavées où résonnent les sabots des chevaux tirant les calèches aujourd'hui pour les touristes émerveillés, les carillons de ses églises, ses quais pleins de charme avec ses brocantes, ses moulins aussi. Il y avait beaucoup de monde évidemment mais cela n'a pas retiré le charme de cette ville.

    DSC03969.JPG

    Je ne résiste pas à vous faire découvrir les quelques coins verts que j'ai préféré. Je ne vous parlerai donc pas des deux magnifiques places Mark et Burg où tous les touristes se pressent pour admirer le belfort et les belles maisons à toit en escalier. Vous les connaissez certainement.

    DSC03772.JPG

     

    DSC03779.JPG

    DSC03849.JPG

    DSC03895.JPG

    DSC03867.JPG

     

    DSC04006.JPG

    DSC03983.JPG

    les cygnes du lac Amour

    DSC03978.JPG

    Il y a aussi de belles vitrines décorées comme si c'était déjà Noël

    DSC03825.JPG

    et des sculptures contemporaines

    DSC03785.JPG

    DSC03869.JPG

    une magnifique collection de dalhias près du couvent des biguines

    DSC03989.JPG

    DSC03992.JPGDSC03993.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    DSC03994.JPGDSC03995.JPGDSC03996.JPG

    DSC03997.JPG

    DSC03998.JPG

    Des fenêtres fleuries

    DSC04002.JPG

    les moulins

    DSC03928.JPG

    DSC03939.JPG

    à suivre mes achats....

    Commentaires

    Une de mes villes préférées,j'ai oublié de te dire que je suis d'origine flamande,Papa est Brugeois,je la connais bien cette ville ,l'avoir fait en vélo et en bateau et j'ai encore mon oncle et sa femme qui y habitent....bonne promenade en Belgique

    Écrit par : ingrid | 18/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    J'ai beaucoup aimé cette ballade dans ton pays d'origine Ingrid. Lors de notre rencontre tu m'avais dis en effet que tu étais d'origine flamande. C'est une très belle ville avec beaucoup de charme et les flamands que nous avons croisés le sont tout autant. Nous l'avons parcouru à pieds et en bateau de long en large. J'ai beaucoup aimé les coins un peu moins touristique, un peu plus intime de la ville car tu imagines bien qu'au 15 août il y avait beaucoup de touristes de tous pays.

    Écrit par : Patricia | 18/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Dois-je encore te dire ce que je pense de Bruges...? On s'y sent tellement bien ♥

    Écrit par : Isabelle | 18/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    oh oui je suis d'accord Isabelle, je ne connaissais pas Bruges mais je comprends bien pourquoi maintenant tu t'y sent si bien.

    Écrit par : Patricia | 18/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    J'adore l'architecture ♥

    Écrit par : Virginie | 21/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    votre commentaire
  • Danielle et Jean François nous ont accueillis samedi pour nous faire découvrir leur petit coin de paradis à la campagne à Vincelles près d'Auxerre. C'est un charmant village au bord de l'Yonne.

    Après environ 2 heures de route de notre Vallée de Chevreuse, nous arrivons.

    Une petite porte en fer forgé noir surmontée de faience de Bretagne (!?) avec leur initiale D/JF. Tirez sur la cloche et.... Pas le temps de le faire Jean-François a entendu la voiture et il nous accueille suivi de Danielle, souriante.

    Quel bonheur de les voir d'abord mais aussi de découvrir "leur campagne". Je tombe tout de suite amoureuse de leur jardin. Pas grand, c'est vrai, mais si adorable, si paisible. "Un jardin de curé" me dit Danielle. Oui c'est exactement cela.

    La maison, et sa dépendance, a environ 200 ans et a appartenu aux grands-parents de Jean-François. C'est tout ce que j'aime, belles pierres, de belles poutres, des combles aménagées et surtout une véranda avec vue sur le jardin et un bel escalier de pierre pour y descendre. J'ai descendu dans mon jardin...pour y cueillir du romarin, pourrait me chanter Danielle. C'est plutôt de la menthe qui pousse en bas de l'escalier au milieu d'un bel hydrangea.

    Comme il s'agit de leur maison secondaire, ils n'y sont pas tout le temps et pour l'entretenir cela doit être facile et rapide, ils ont donc opté avec beaucoup de goût pour un jardin de pots. Mais nous y trouvons tout de même un figuier, quelques vivaces et aromatiques.

    Danielle nous a fait découvrir les gougères, spécialités de la région, et Jean-François son vin blanc préféré. Danielle est bonne cuisinière et lorsqu'elle le peut, elle préfère utiliser les produits de son potager à quelques pas de chez eux. Elle y fait pousser tomates, haricots, pommes de terre et autres ainsi que quelques fruits rouges. Miam ! J'ai beaucoup aimé son gâteau aux groseilles.

    Voici quelques photos de leur jardin de curé.

    J'adore la petite auge (je rêve d'en trouver une !) posée sur la jolie marche en pierre et vous avez vu le puit derrière juste devant la véranda. C'est charmant ! Derrière le puit une glycine et sur le coté gauche s'entremèle des plantes grimpantes et des ibiscus. Sur le coté droit la menthe et l'hydrangea.

    DSC03687.JPG

    Le long des marches, dans les rampes, des trous permettent de planter des petites choses, en ce moment des bégonias, c'est une super idée je trouve.

    DSC03689.JPG

    DSC03700.JPG

    Dans ces pots, Danielle y plante surtout des annuelles mais j'espère bien la convertir aux vivaces.

    Je vois bien dans son jardin des hellébores, mes chouchoutes, elles sont parfaites pour tous les jardins et aussi de belles heuchères aux couleurs chaudes.

    DSC03688.JPG

    Là nous pouvons bien voir la glycine derrière la suspension, cela doit être jolie lorsqu'elle est toute fleurie

    DSC03699.JPG

    Quelques belles impatiences, parfaites pour éclairer l'ombre du mur. Au pied une belle fougère.

    DSC03691.JPG

    Des pélargoniums pour éclairer les fenêtres

    DSC03697.JPG

    DSC03698.JPG

    Dans ce petit coin, juste devant la cave, quelques pieds de tomates ont sauvagement pris place. Un feuillage panaché donne de la lumière ainsi que des oeillets de poètes défleuris aujourd'hui.

    DSC03692.JPG

    Danielle fait ses semis d'oeillets d'inde et ils sont superbes,ils forment un beau coussin.

    DSC03696.JPG

    DSC03693.JPG

    Je vous avais bien dit qu'il y avait un figuier, en voici les fruits.

    DSC03690.JPG

    Danielle m'a donné quelques plantules, youppiiii ! j'adore planter des nouvelles petites merveilles dans mon jardin. Bon là, je les mis en pots et en godets, car planter au mois d'août c'est un peu risqué.

    Qui peut me dire ce que sont que ces deux plantes. Une fait des sortes de gros choux qui fleurissent en hampes et l'autre grise ressemble à des oreilles d'ours, duveteuses.

    DSC03695.JPG

    Merci Danielle, merci Jean-François pour cette belle journée. Elle était lumineuse comme vous deux.

    Et l'année prochaine, au retour de la belle saison,

    c'est nous qui vous ferons découvrir notre mouchoir de poche.

    Commentaires

    Coucou Patou, la succulente, c'est Saxifraga urbium, je l'ai en panaché ... et le feuillage gris, je pensais à Anaphalis triplinervis mais j'ai un doute, le feuillage me semble différent quand même !!! Tu l'as vu en fleurs ? Je connais ce feuillage pourtant mais j'ai l'impression de ne pas arriver à remettre le doigt dessus !!! Tu auras sûrement d'autres réponses ... J'adore aussi cette petite auge ainsi que ce banc de pierre sur lequel il repose !!! Bises

    Écrit par : Virginie | 11/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Un jardin bourré de charme et de cachet qui reflète bien l'idée qu'on se fait d'une charmante demeure en campagne française.
    Merci pour ce joli partage.

    Écrit par : David | 11/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    D'après ce que j'ai vu Virginie le feuillage est gris et très doux mais il me semble que la fleur n'était pas blanche mais toute petite et rose foncée à pétales simples. Je vais demander à mon amie Danielle la couleur de ces petites fleurs pour confirmation. Elle sera heureuse d'en connaître le nom. Merci. Bisous

    Écrit par : Patricia | 11/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Un joli jardin plein de charme comme en récèle cette belle région de France que je connais bien, je suis née à Joigny.

    Écrit par : Sylvaine | 11/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Le déclic ce midi !!! mdr C'est toujours les plus simples qui nous échappent ... j'en ai dans le jardin en plus, houps ... ce sont donc des Coquelourdes des jardins (Lychnis coronaria). Bisous ma Patou :D

    Écrit par : Virginie | 12/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Coquelourde bien sûr cette petite plante dans les anciens jardins. Elle est un peu oublié aujourd'hui. Il faut la réhabiliter. Tu es merveilleuse virginie. Bisous

    Écrit par : patricia | 12/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Dans les jardins de Louis XIV, il y avait des coquelourdes, qui sont nos autochtones...je m'évertue à en semer des blanches, sans succès pour l'instant ! à moi les pourpres en attendant...
    Sympa de visiter les jardins des autres.

    Écrit par : Catherine D | 13/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Merci Catherine de ta visite. Je suis bien d'accord avec toi, l'été est l'occasion de visiter les jardins des ami(e)s et c'est un vrai bonheur.

    Écrit par : Patricia | 13/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Hello,
    Un grand merci Patricia pour ton article qui a su mettre notre "jardin de curé" à l'honneur. Depuis, nous avons attaqué les peintures extérieures et cela le met encore plus en valeur.
    Merci à tes ami(e)s pour leurs sympathiques commentaires et précieux renseignements sur le nom des plantes que j'ignorais.
    Bon 15 août à vous toutes et tous,
    Danielle

    Écrit par : Danielle | 15/08/2013

    Répondre à ce commentaire

    Hello,
    Un grand merci Patricia pour ton article qui a su mettre notre "jardin de curé" à l'honneur. Depuis, nous avons attaqué les peintures extérieures et cela le met encore plus en valeur.
    Merci à tes ami(e)s pour leurs sympathiques commentaires et précieux renseignements sur le nom des plantes que j'ignorais.
    Bon 15 août à vous toutes et tous,
    Danielle

    Écrit par : Danielle | 15/08/2013


    votre commentaire
  • 04/08/2013

    Cette année, il faut bien le dire, mes hydrangea macrophylla (enfin je devrais dire Hortensia, car je ne suis pas savante, mais maintenant je commence à apprendre le vrai nom des plantes, lol !), m'ont fait une belle frayeur. J'ai même cru qu'ils ne fleuriraient pas cette année.

    L'été dernier, si vous vous en souvenez, le mois de juillet et même une partie en août a été assez pluvieux et puis tout d'un coup une grosse chaleur. En quelques jours mes hortensias étaient tous mous, ratatinés. Je les ai arrosés mais trop tard, rien à faire, je n'ai même pas pu faire de fleurs séchés. L'hiver a ensuite été bien long et les bougeons ont tardés à se former. Au printemps, fin mai cette année, j'ai coupé au-dessus des premiers bourgeons comme d'habitude. Mais j'ai dû retirer une quantité incroyable de bois mort. Une catastrophe !

    Mais ouf ! c'est sûr ils sont moins beaux mais ils sont tout de même là, mes hortensias et j'ai pu faire un joli bouquet d'été en rajoutant quelques fleurs de menthe et des astrantias.

    hortensia (2).JPG

    Je songe à mélanger mes hydrangea macrophylla a quelques H. serrata rosalba, un horsentias à têtes plâtes, qu'en pensez-vous, et peut être mettre à leur pied quelques hostas. A voir.

     

    4 août (7).JPG


    votre commentaire