• Samedi matin il a neigé ! Oh ! J'ai vite enfilé ma doudoune par-dessus mon pyjama et hop glissé mes pieds nus dans mes bottes fourrées. Juste le temps de prendre quelques photos mais de bien greloter ;) La neige n'a pas tenu longtemps.

    Un léger saupoudrage pour un instant glacé au jardin

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé ! Il a neigé ! Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Il a neigé !

    Et pendant ce temps, bébé kipik est bien au chaud, dans sa cachette. Il pointe son nez de temps en temps pour manger et boire

    Il a neigé !

    Belle journée !


    11 commentaires
  • Aujourd'hui c'est le premier dimanche de l'avent. C'est le moment d'allumer la première bougie. Comme chaque année, elle donne le top départ de mes décorations de Noël.

    Devinerez vous mon thème cette année ? 

    L'avent donne le ton  L'avent donne le ton

    L'avent donne le ton

    Bon dimanche !


    19 commentaires
  • Mercredi dernier, en rentrant du boulot, Gilles m'alerte "un hérisson est dans le jardin depuis 15h de l'après-midi, je lui ai donné des croquettes de poulet. Il a mangé mais il est resté là dans un massif sans se cacher et immobile". 

    Ouille ouille ! Tout cela n'est pas normal. Je me suis précipitée dans le jardin et effectivement j'ai trouvé le petit kipik immobile dans un massif. Il n'a pas fui lorsque je suis arrivée.

    Je l'ai pris et l'ai immédiatement pesé : 352g. Trop petit pour survivre en hiver. Il faut qu'il fasse 500g environ pour hiverner tranquillement. Il n'a apparemment aucune blessure, pas de tic ni de mouche autour de lui. Il paraît en parfaite santé mais il est transi de froid. J'ai déjà vu dans mon jardin de jeunes hérissons mais jamais en cette saison. Il doit faire partie d'une portée tardive née en septembre.

    Et voilà comment Gilles et moi sommes devenus, pour la première fois, parents d'un kipik. 

    J'ai pris conseil auprès de Catherine Delhomme (Aquarelle, j'ardin et autres rêves...) qui accueille régulièrement des hérissons blessés ou malades. Son jardin est un refuge pour les petits kipik.

    Je me suis procurée une grande boite en plastique. Ce sera beaucoup plus pratique qu'un carton pour maintenir propre son habitat-refuge de fortune.

    Bébé kipik

    A l'intérieur, pour qu'il puisse se cacher, j'ai installé un carton avec une ouverture. Il doit pouvoir être tranquille pour hiverner. 

    Bébé kipik

    J'ai ensuite mis de la paille pour hamster et lapin, comme me l'a conseillé Catherine

    Bébé kipik Bébé kipik

     A l'intérieur du carton, j'ai déposé des feuilles mortes et de la paille. Puis une bouillotte pour qu'il puisse se réchauffer. Un bol d'eau et un autre de croquettes. Je lui donne à manger à la nuit tombée pour ne pas trop le perturber.

    Bébé kipik Bébé kipik

     Et voilà ! Je l'ai déposé dans son refuge. Il m'a laissé le temps de le photographier, tout roulé en boule, et il s'est précipité à l'intérieur du carton.  Il mange bien et fait des petites crottes tout à fait normales. C'est rassurant. Il n'a plus qu'à prendre du poids pour que je puisse le relâcher dans son milieu naturel.

    Bébé kipik

     J'espère que je fais bien comme il convient pour aider mon petit ami. Je ne veux surtout pas faire de bêtise.


    21 commentaires
  • Il est grand temps que je rentre au chaud mes petites grenouilles de pierre. je les ai oubliées. 

    Quand aux étiquettes, comme toujours je les retrouverai au printemps quelque part, ici ou ailleurs ;)

     

    Belle journée !


    5 commentaires
  • Il est bien penseur mon petit polisson !

    Un instant rêveur au jardin

    Belle journée !

     

     


    9 commentaires