• Sur les chemins de Mirepoix 2

    Je continue ma promenade avec vous sur les chemins de Mirepoix et plus précisément sur cette ancienne voie de chemin de fer. Gilles est devant moi car je traîne toujours pour prendre des photos et manger des petits fruits le long du chemin.

    Sur les chemins de Mirepoix

    Une gare sans train ni rail

    Sur les chemins de Mirepoix

    Je suis maintenant à Camon, charmant village, un des plus beaux villages de France. Comme à Chedigny, pour ceux qui connaissent, il s'agit d'un village ou la rose est reine. 

    Autrefois, Camon était avant tout un village de vignerons. Ses habitants plantèrent des rosiers au pied des vignes; particulièrement sensibles, ces rosiers prévenaient les viticulteurs de l'arrivée des maladies. ... Les rosiers restèrent et devinrent l'emblème de la ville. Cette célébrité, elle le doit surtout aux fortifications qui ceinturent la ville, surnommée également  " petite Carcassonne ", à l'ombre d'une abbaye cistercienne millénaire fortifiée , qui abrite aujourd'hui en grande partie une hôtellerie de luxe.
     
     Sur les chemins de Mirepoix 
     

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix
     
    Près du pont il y a une petite roseraie. Quelques roses remontent

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix 

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     J'aime lorsque la végétation envahit la façade des vieilles pierres

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    La vieille abbaye cystercienne de Camon abrite aujourd'hui des chambres d'hôtes

    "Cette abbaye est dédiée à saint Sauveur et à la Vierge Marie ; la tradition la fait remonter à Charlemagne en 778, qui aurait décidé la fondation d'un monastère sur le petit éperon rocheux qui domine un méandre de l'Hers. En 943, l'abbé de Camon, Simplicus et ses frères, remettent  l'abbaye et ses biens à la puissante abbaye bénédictine voisine de Lagrasse, dont elle devint un prieuré ; se développe alors autour de Camon la culture de la vigne et des céréales pour le paiement de l'impôt dû à Lagrasse.
    Le 18/06/1279, la rupture du barrage de Puivert détruit l'abbaye et ses dépendances,  ainsi que Mirepoix et les autres villages de la vallée. En  1498, l'évêque de Mirepoix, Philippe de Levis, fait richement reconstruire l'abbaye ; ses armes figurent toujours sur la clé de voûte de l'abside et les contreforts de l'église conventuelle. Il établit ses appartements au deuxième étage de la Tour, nommée aujourd'hui " le Château". La révolution, avec l'expulsion des moines, marque la fin de l'abbaye ; ses biens sont vendus aux enchères comme biens nationaux le 4 février 1791. Si l'église revient au peuple et à la Mairie, les autres biens sont lotis et vendus à des propriétaires privés. Ils changeront souvent de main jusqu'à aujourd'hui. L'abbaye et le château sont désormais exploités en hôtel de luxe."

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix 2

    Je m'éloigne de Camon et reprends la voie du chemin de fer

    A suivre....

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Août à 06:18

    C'est bien agréable de te suive en balade

      • Mardi 11 Août à 13:00

        Et il fait frais juste à regarder la campagne ariégeoise. Prends bien soin de toi Nanie et de tes toutous. Bisous et belle journée. 

    2
    Christine_grellier@f
    Mardi 11 Août à 10:41
    Oh comme cestbeau jaime ce genre de village authentique tu dois etre a la fete et si en plus tu vois de beaux rosiers cest super
    Moi je suis dans ma maison de pornic un peu a lecart de la ville trop de touristes pour moi
    Bisous de vacances vive lete meme sil est chaud mais ici respirable
      • Mardi 11 Août à 13:02

        Je n'aime l'été que dans les endroits isolés. La foule que je supporte toute l'année pour aller travailler m'oppresse de plus en plus. Je suis bien à la campagne, dans le vert. Passes de bonnes vacances. Bisous

    3
    Marie
    Mardi 11 Août à 13:40

    Bjr quelle belle balade j'adore ces petits villages aux maisons de pierre, aux ruelles tortueuses,quelle jolie campagne avec encore de l'eau dans la rivière, je suis allée la semaine dernière dans le Jura à Baume les Messieurs, et par un joli chemin dans la forêt jusqu'à la cascade du Tuf, malheureusement peu d'eau et la rivière complétement à sec; bonne journée

      • Mardi 11 Août à 14:04

        Dans le pays de Mirepoix, les cathares étaient présents et s'ils ont souffert de bien des façons ce n'est pas d'avoir manqué d'eau. De tout temps c'est un pays bien arrosé même si les températures y sont extrêmes. Il faut être rude pour y vivre mais de l'eau dans les rivières et dans les sources il y en a toujours. Bisous

    4
    Nathalie Beaucou...
    Mardi 11 Août à 13:51
    Superbe village comme je les aime
      • Mardi 11 Août à 14:06

        Un village protégé et sauvegardé de la foule. Bises

    5
    Monique Baudel
    Mardi 11 Août à 15:59

    Superbe petit village. Nous avons de beaux joyaux en France !                

    6
    Emmanuelle
    Mardi 11 Août à 16:20

    Merci Patou pour le partage de vos vacances dans une région qui vous est  chère  ,des liens familiaux  précieux 

    Vous conter bien cette région et c'est un plaisir de  vous suivre dans vos balades .

    Bisous 

    7
    Danielle Ara
    Mardi 11 Août à 17:26

    Quels jolis moments de rêve éveillé avec toi en conteuse extraordinaire ! La France

    8
    Danielle Ara
    Mardi 11 Août à 17:27

    La France

    9
    Danielle Ara
    Mardi 11 Août à 17:28

    La France

    10
    Danielle Ara
    Mardi 11 Août à 17:35

    Quels jolis moments de rêve éveillé avec toi en conteuse extraordinaire ! La France

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :