• Un bel exotique

    Ce drôle d'oiseau aux couleurs inhabituelles en France est en fait originaire des forêts tropicales d’Afrique subsaharienne et d’Inde. La perruche à collier au bec rouge puisque c'est d'elle dont je veux vous parler aujourd'hui s’est installée en région parisienne dans les années 1970 après s’être échappée de captivité. Son petit nom latin est Psittacula krameri. La malheureuse exilée a mauvaise réputation depuis qu'elle a été classée en France sur la liste des espèces exotiques envahissantes.

    Ces perruches qui nichent dans des cavités d’arbres ou de rochers, sont souvent accusées de prendre la place d’espèces locales. Toutefois les scientifiques s'accordent à dire qu'il est difficile de trancher sur son impact ou non sur notre écosystème. Il semble que finalement en dehors des problèmes avec le voisinage humain, ce bel oiseau n'a pas d'impact négatif démontré. En tout cas pas davantage qu'un troupeau d'étourneaux sansonnet.

    Tout cela pour vous dire que je vais laisser tranquille le bel oiseau vert qui vient chaque jour dans mon jardinet cet hiver faire des acrobaties pour manger des graines de tournesol. D'ailleurs lorsque les mésanges en ont assez de le voir, elles lui volent dans les plumes et le bel exotique va un peu plus loin.

    Un bel exotique Un bel exotique Un bel exotique

     


  • Commentaires

    1
    Dominique
    Vendredi 15 Janvier à 13:40

    Hello Patou

    J'en vois près de chez moi mais elles ne s’arrêtent pas au jardin et aussi belles soient elles j'avoue que je  n'y tiens pas vraiment !

    Je ne voudrais pas en avoir toute une colonie très bruyante  comme j'en vois dans les arbres d' une ville voisine ...

    Bises

      • Vendredi 15 Janvier à 13:58

        Oui c'est vrai qu'elles sont bruyantes. Je ne sais pas pourquoi elles crient tout le temps lorsqu'elles sont à plusieurs. Je n'en ai qu'une alors ça va. Bises

    2
    Michele gif
    Vendredi 15 Janvier à 14:49
    Tu peux lui dire que j'aimerais qu'elle me rende visite !
      • Vendredi 15 Janvier à 15:47

        Tu n'en a pas ? Oh je lui dit de passer chez toi. 

    3
    Monique
    Vendredi 15 Janvier à 16:18
    Je serai heureuse d en voir au jardin moi aussi .bises !
    4
    Vendredi 15 Janvier à 16:41

    Coucou Patou ,

    Aprés Sylvaine , la voici arrivée chez toi :p

    Tu en as depuis combien d'année chez toi ?

    Je suis un peu partager sur ce bel oiseau mais parfois , je reve en secret d'en avoir ici , dans mes bois ....

    Bisous et merci pour ces belles photos

      • Samedi 16 Janvier à 09:55

        Il y en a dans le parc de la mairie depuis presque 10 ans. Elles viennent dans le jardin depuis 3 ou 4 ans je crois.  Bisous 

    5
    Elmo
    Vendredi 15 Janvier à 19:16

    Je trouve cela chouette même si c'est pas très naturel de les voir en liberté chez nous. La faune et la flore ont toujours évolué et elles savent très bien s'adapter malgré les messages alarmistes que l'on entend. Par contre pour les animaux polaires et le réchauffement climatique, je pense qu'il est grand temps de s'alarmer :(. Bon we

      • Samedi 16 Janvier à 09:59

        Oui elles font partie du paysage maintenant.  L'adaptation semble s'être bien passée. Il y a bien plus grave. Bises

    6
    Monique -Saint Remy
    Vendredi 15 Janvier à 21:22
    A saint remy, elles sont aussi très présentes. Elles sont surtout sur les tres grands arbres mais quand une d'elles s'aventure sur mon distributeur de graines, je la chasse car j'en ai un peu marre de voir la place qu'elles prennent et je n'aime pas leur cri. C'est une vraie invasion, j'en vois davantage chaque année !
      • Samedi 16 Janvier à 09:59

        Tu es dans la vallée.  Dans la plaine il y en a moins. Bisous 

    7
    Samedi 16 Janvier à 05:38

    Bel oiseau en effet, ma belle-soeur Claudine en a près chez elle dans le Val d'Oise 

    elle aime les observer !!

      • Samedi 16 Janvier à 10:00

        C'est amusant de les voir s'abriter avec leur bec. Elles sont habiles. Bisous 

    8
    Dany
    Samedi 16 Janvier à 12:09

    Nous en avons pas mal aussi vers St Quentin en Yvelines. j'adore leur couleur, j'aime moins leur cri!

    Nous avions fait une visite vers Chatenay Malabry et le responsable et guide du parc nous a expliqué qu'elles étaient nocives pour les oiseaux locaux, leur détruisant ou prenant leur nid...je ne me souviens plus exactement.....

    Et c'est vrai qu'il y en a énormément dans ce coin...

    Bon , on verra, nimporte comment, on ne peut faire le tri dans les oiseaux qu'on nourrit!

      • Samedi 16 Janvier à 16:13

        Les avis sont partagés et comme tu dis on ne peux pas faire le tri ;) bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :