• Un géant dans mon jardin de poche

    Eh oui ! j'ai un géant dans mon jardin de poche. Au début, je trouvai que c'était une catastrophe, une verrue, une plaie. Je n'avais qu'une envie l'abattre et que l'on ne m'en parle plus.

    Abattre un arbre de cette taille, cela a un coût forcément et aussi abattre un arbre en excellente santé c'est très difficile pour moi. J'ai donc décidé de conserver mon géant.

    Imaginez à peine 200 m2 et au fond du jardin sur un petit talus vit mon géant, mon épicéa.

    Finalement ce géant, j'ai commencé à l'aimer,  à l'embellir même, à lui trouver de la compagnie et maintenant couché sur ma chaise longue, j'aime le regarder vivre et danser dans le vent.

    Un géant dans mon jardin de poche

    voici une vue d'ensemble de ce petit coin

    Un géant dans mon jardin de poche

    C'est que cet arbre là, je ne suis pas la seule à l'aimer, les pigeons viennent y chercher des petites branches mortes pour leur nid et se font la cour, les mésanges y picorent les pignes et les insectes et visitent le nichoir, les verdiers y font les fous, les pies sont assommantes et le merle ne le quitte pas au printemps, l'écureuil y passe quelque fois (je n'ai jamais pu le photographier).

    Au pied comme vous le voyez il abrite le bois pour l'hiver car pas grand chose n'y pousse. Cela a un petit côté sauvage que j'aime bien.

    Mon époux m'a fait quelques marches pour pouvoir en faire le tour. Je tente d'y faire pousser des bulbes, des pulmonaires, des primevères.

    Le talus

    Je l'ai habillé d'un autre escalier en bambou celui-là pour essayer d'y faire grimper une clématite, elle a bien passé l'hiver et me semble en bonne santé. Au fond sous les lauriers c'est la cachette du hérisson, ne pas déranger ! 

    Un géant dans mon jardin de poche

    Au pied de la clématite, j'ai tout de même mis quelques vieilles tuiles car quant le soleil tape c'est aux heures les plus chaudes de l'été. Le reste du temps c'est le royaume de l'ombre.

    Un géant dans mon jardin de poche

    l'herbe a bien du mal à pousser et l'été elle est complètement grillée, la terre glisse et s'assèche vite. Tiens une pulmonaire a réussi à s'y installer au pied du broc en zinc, elle est toute seule... à suivre

    Un géant dans mon jardin de poche

    le vieux rhododendron blanc y fleuri tous les ans fin avril, devant le wegeilia est lui aussi en fleurs. Hum, je vois deux pissenlis qu'il faut que je retire, eux ils poussent partout.

    Un géant dans mon jardin de poche

     une vue un peu plus loin montre le prunier avec les anthémis et une hellébore à son pied. Si vous regardez bien sous le rhododendron il y a des pots noirs, ce sont mes boutures d'arbustes qui grandissent bien à l'abri du vent, du soleil et du froid. J'ai à cet endroit réussi quelques petites choses.

    Un géant dans mon jardin de poche

     Alors j'ai bien fait finalement de le garder mon géant !?


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Mai 2014 à 10:30

    Ce géant ne choque pas du tout dans ton jardin, finalement il tient moins de place qu'un gros arbuste, tu n'as que le tronc et comme il est élagué haut tu profites de son ombre et les oiseaux de cachettes, je trouve que c'est tout bénéfice !

    Un bel arbre en tout cas et puis tu l'agrémentes bien au pied, j'aime l'espalier pour la clématite une belle idée.

    Bonne semaine

    2
    Mardi 6 Mai 2014 à 10:45

    Merci caroline.

    3
    Mardi 6 Mai 2014 à 12:28
    Sylvaine

    Oh oui, c'est un bon géant qui veille sur le jardin !

    Même si ses racines assèchent la terre, même si son ombrage est peu propice aux floraisons, tu as tout de même de jolis arbustes de terre de bruyère qui s'en accommodent et apportent de la couleur.

    Et ton géant, en hiver, doit être magnifique lorsque ses branches sont recouvertes de neige.

    Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mardi 6 Mai 2014 à 15:05

    Oui c'est vrai Sylvaine en hiver il a fière allure

    5
    Mardi 6 Mai 2014 à 23:13
    Marie

    Oh oui ! Tu as bien fait !. Tu as réussi à donner à ce coin de ton jardin  beaucoup de charme ! C'est très agréable !

    6
    Mercredi 7 Mai 2014 à 10:00

    Je vais peut être mettre une chaise en haut du talus pour avoir une vision sur le jardin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :