•  

    C'est le temps du lilas, cela me fait penser à cette très jolie chanson de Barbara un peu mélancolique

    Fredonnez la avec elle et profitez bien du temps du lilas, la la lala

    Le temps du lilas


    7 commentaires
  • Celles ci sont plus tardives et me permette de profiter encore un peu de leur beauté

     tulipe dentelée 'Cuban night'

    Dernières tulipes

    Tulipe botanique clusiana lady jane

    Dernières tulipes


    1 commentaire
  • Une jardinière m'a offert une petite bouture d'herbe au curry au printemps 2016.

    Helichrysum italicum (herbe aux curry)

    Ce petit arbrisseau qui aime les terrains secs a passé les grosses pluies de 2016, il a juste perdu une branche. L'été sec ? il a aimé forcément et, contre toute attente, le froid de l'hiver ne l'as pas gêné non plus puisqu'il a été plutôt sec et le voici ce printemps.

    Il a doublé de volume et m'enchante par son beau feuillage gris tout doux à côté de mon cotinus lilla nana, ses fleurs jaunes sentent le curry et tiennent bien en bouquet. L'année dernière je n'ai eu qu'une seule fleur.

    Il est planté dans l'endroit le plus frais du jardin, pas très loin il y a de la saponaire que j'ai des difficultés à contenir. Je me demande d'ailleurs si elle ne pompe pas le surplus d'eau dont cette herbe au curry n'a que faire. Le cotinus qui fait ses nouvelles feuilles aussi doit lui soutirer un peu d'eau. Finalement ces associations lui sont bénéfiques pour l'instant.

    Helichrysum italicum (herbe aux curry)

    c'est une belle présence au jardin 

    Helichrysum italicum (herbe aux curry)

    Helichrysum italicum (herbe aux curry)

     

    je vais essayer de le bouturer au cas où 

     


    5 commentaires
  • un rayon de soleil avant la tombée du soir, un instant magique au jardin 


    7 commentaires
  • Il y a deux ans, souvenez-vous j'ai fait un pari fou

    J'ai planté derrière mon grand conifère Madame Alfred Carrière, dans un seau sans fond, en espérant qu'un jour il m'offre quelques roses et qu'il devienne un beau rosier grimpant vers le géant du jardin

    Je suis certaine que vous ne voyez pas le jeune rosier malingre

     

    approchez vous

    Un pari fou

    je l'ai souvent arrosé et surtout bien nourri, fumier, tonnerre d'engrais, compost

    et là regardez ! rapprochez vous encore un peu

    Il y a 5 boutons comme ceux-là, 5 promesses de roses

    Un pari fou

    Un pari fou

    Alors, c'est vrai, je suis un peu folle, mais finalement pas tant que cela.

    Le petit défaut de Madame Alfred Carrière est de fleurir au bout des branches qui s'élancent en se dégarnissant au pied. Ce défaut là ou je l'ai planté peut être un avantage car pour lui permettre d'avoir du soleil il faut qu'il se tende naturellement. A son pied il aura un géranium vivace.

    Je vous donne rendez vous d'abord dans quelques semaines pour les premières roses et puis dans encore 2 ans pour voir si mon malingre Alfred Carrière aura pris de la force

    A suivre...


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique