• Viburnum obier

    Aujourd'hui je vais vous parler de la star de mon jardin. Il s'agit d'un bel arbuste vigoureux et bien touffu planté certainement il y a 40 ans lors du tout premier aménagement du jardin par les anciens propriétaires et j'en suis très heureuse.

    Il m'enchante toute l'année, en été ses feuilles lobées sont d'un beau vert intense et petit à petit elles deviennent rouge flanboyante en automne. Au printemps les fleurs font des cymes aplaties de fleurs blanches et l'arbuste devient gracieux. Ces fleurs sont suivies de gros fruits rouge brillants et globuleux. 

    Cette vione obier est très courante dans nos campagnes mais j'en ai peu vu dans les petits jardins, c'est pourtant un très bel arbuste qui est un bel abri pour les oiseaux. Ils s'y cachent l'été et y trouve de la nourriture l'hiver dans la mangeoire. Les fruits sont tous de même pas très comestibles. Je n'ai vu que la grive et le merle en manger et encore lorsqu'ils sont bien murs et presque prêts à tomber de l'arbre et qu'ils n'ont rien d'autre. Cet hiver a été doux et il reste encore des fruits, par contre l'année dernière hop ils avaient tout mangé. Donc je ne conseille pas d'y goûter.

    C'est un arbre facile mais il faut tailler chaque printemps les grandes branches toutes droites qui poussent en tous sens pour ne pas se retrouver avec un géant et lui conserver une belle forme en boule. Cette année mon époux a brossé le tronc envahit par trop de mousse. C'est un arbre en excellente santé. Et quand il fait bien chaud, j'y glisse sans le déranger ma chaise longue pour une petite sieste.

    Il est planté à la mi-ombre dans un sol plutôt frais et facilement humide à cet endroit. Il n'a jamais souffert d'aucun hiver.

    Le voici dans toutes les saisons

    l'été, lorsque les hortensias sont en fleurs

    Viburnum obier

    A l'automne, il devient flamboyant

    Viburnum obier

    Viburnum obier

    Viburnum obier

    En hiver, sous la neige, il a encore fière allure

    Viburnum obier

    Et regardez au printemps, il est comme couvert de naperons de dentelles flanches

    Viburnum obier

    Viburnum obier

    Viburnum obier

    Viburnum obier

     

    Viburnum obier

     


  • Commentaires

    1
    evapetitcoeur
    Vendredi 9 Mai 2014 à 23:21

    j'ai découvert cette viorne obier en automne dernier dans le Morvan en visitant un jardin de particulier qui avait une belle

    collection de viburnums et, je l'ai trouvé très jolie avec son feuillage cuivré et ses fruits rouge comme quoi même les indigènes

    ont du charme !!! bonne nuit .... Colette

     

    2
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:02

    Oui Colette et en plus, on est certains qu'ils se plaisent puisqu'ils sont bien de la région. Il ne faut pas les négliger sous le prétexte qu'ils sont un peu passés de mode. Bisous 

    3
    anne
    Samedi 10 Mai 2014 à 13:51

    très intéressant ton  docu sur cette viorne obier , et surtout de voir son image en chaque saison , changeante à souhait , c'est donc un vrai plaisir  , à admirer chez les autres , celles qui ont une terre acide

    4
    Samedi 10 Mai 2014 à 14:11

    Je crois Anne que la viorne peut se plaire en terre calcaire non acide, il s'agit comme le dit evapetitcoeur d'un arbuste indigène. On en voit facilement au bord des autoroutes par exemple. Bises

    5
    emmanuelle
    Samedi 10 Octobre 2015 à 14:38

    En voyant votre billet  de "un instant au jardin " je clique sur le conseil que vous donnez pour admirer vôtre sorbier ,il est superbe en toute saisons ,soit je ne vous suivais pas à cette époque ,soit je ne vous mettais pas de commentaire ....les photos sont superbes .

      • Samedi 10 Octobre 2015 à 17:28

        Merci Emmanuelle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :