• Nous connaissons St Jean de Beauregard pour ses merveilleuses fête des plantes de printemps et d'automne mais vous y êtes vous déjà promené lorsque tout est calme et paisible.

    Le domaine ouvre ses portes tous les dimanches après-midi de mars à novembre. 

    Voici l'allée principale dès que l'on a passé la grille de l'entrée

    Un dimanche à St Jean de B.

    et l'endroit où nos pépiniéristes préférés exposent leurs merveilles

    Un dimanche à St Jean de B.

    il y a des petites choses qui sont cachées aussi, que l'on ne voit qu'en déambulant, en prenant le temps

    Un dimanche à St Jean de B.

     des arbres magnifiques

    Un dimanche à St Jean de B.

    des petits détails un peu partout qui enchantent

    Un dimanche à St Jean de B. Un dimanche à St Jean de B. Un dimanche à St Jean de B.

     Un petit coin secret pour papoter en privé. Il ne faut pas oublier que le château est vivant et habité. Ce n'est pas un musée mais un vrai lieu de vie pour une famille

    Un dimanche à St Jean de B.

    Un dimanche à St Jean de B.

     l'allée vers le pigeonnier si belle avec ses vieux pavés et ses beaux batîments

    Un dimanche à St Jean de B.

    Un dimanche à St Jean de B.

    voilà de quoi faire une belle jardinière

    Un dimanche à St Jean de B.

    la maison où sont exposés des peintures pendant les fêtes

    Un dimanche à St Jean de B.

    le bassin, vous pouvez bien voir les belles pierres qui le constituent 

    St Jean de Beauregard en secret

    regardez ces grilles comme elles sont sublimement restaurées

    Un dimanche à St Jean de B.

    et celles-ci plus secrètes entourées d'une végétation luxuriante

    Un dimanche à St Jean de B.

    le pigeonnier, un des plus grand d'Ile de France, a fait la célébrité du château

    Un dimanche à St Jean de B.

    Un dimanche à St Jean de B.

    le château du XVIème siècle, une architecture remarquable

    Un dimanche à St Jean de B.

    le potager enfin magnifique dans ses couleurs d'automne avec dahlias et cosmos en vedette

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    Au temps jadis, le potager à la française et le verger permettaient de nourrir les 40 personnes vivants au château et quelle merveilleuse idée d'entourer ces fruits et légumes par des fleurs qui attirent les butineuses et aujourd'hui aussi les visiteurs

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret St Jean de Beauregard en secret St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

     les serres emplies de raisins 

    St Jean de Beauregard en secret

    des légumes, des fruits, des fleurs toujours pour régaler les papilles et les yeux

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    St Jean de Beauregard en secret

    il y a tant à vous montrer, tant à voir... en repartant une petite chapelle juste avant la grille

    St Jean de Beauregard en secret

     J'espère vous avoir donné envie de venir découvrir ce domaine même en dehors des fêtes des plantes

    Fête des plantes d'automne les 22-23 et 24 septembre prochain 

     


    10 commentaires
  • Judith nous a convié chez elle dans son magical garden mais avant de nous le faire découvrir, elle a souhaité nous entraîner chez Edith et Dominique Brochet-Lanvin au lieu dit "La Presle" (http://www.pepiniere-brochetlanvin.com/) dans leur jardin botanique qui en plus d'être un centre pédagogique est un lieu de conservation botanique, un endroit ludique, une belle pépinière mais surtout un endroit magnifique.

    Je vous emmène, suivez moi, parcourons ensemble ce jardin remarquable.

    Nous avons commencé par une petite ballade dans les arbres très amusante et faisable même en ayant le vertige (je vous le confirme). Sans lire les consignes, nous suivons Charlotte, Gilles le raisonnable nous les rappellera "une personne à la fois, et on ne se balance pas" oups !

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

     le souci a été pour redescendre de notre perchoir. Enfin surtout pour moi et mon vertige, car Charlotte et Judith étaient, elles, parfaitement à l'aise. re-oups !

    Lieu dit "La Presle"

     Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

    nous avons admiré de belles clématites

    Lieu dit "La Presle"

    un arbuste incroyable, le sorbaria, aux fleurs toutes douces, 

    Lieu dit "La Presle"

    un hedera helix arbori compact a retenu mon attention, tout mignon

    Lieu dit "La Presle"

    cette spirée crépue également

    Lieu dit "La Presle"

     

    les roses partent à l'assaut des conifères 

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

     

    de vraies merveilles

    Lieu dit "La Presle"

     

    Lieu dit "La Presle"

     

    trop mignon ce "orange king"

    Lieu dit "La Presle"

     

    j'aime beaucoup les boutons de "perle d'or"

     

    Lieu dit "La Presle"

     

    Lieu dit "La Presle"

     

    Valérie marche sur une belle allée couvertes de trèfles car le jardin préserve la biodiversité, c'est si joli !

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

     

    Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle"

     

    un espace pour les petits et grands enfants

    Lieu dit "La Presle"

     

    un espace dédié aux vivaces et graminées

     

    Lieu dit "La Presle"

     

    Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

    Lieu dit "La Presle"

     

    Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle" Lieu dit "La Presle"

    Je ne vais pas tout vous montrer tout de même, il faut y aller et puis après faire un petit tour à la pépinière

    Lieu dit "La Presle"

    Comme malheureusement il fait bien trop chaud pour planter, j'ai juste rapporter deux petits pots d'érigerons

    A voir aussi : le billet de Valérie et celui de Charlotte


    5 commentaires
  • J'aime me promener dans le petit bois à côté de chez moi à l'automne.

    Allez, je vous emmène avec moi aujourd'hui. Couvrez vous bien, l'air est frais.

    Il était un petit bois... Il était un petit bois... Il était un petit bois...

     

    Il était un petit bois...

    Il était un petit bois...

    Il était un petit bois...


    9 commentaires
  • Le Gers ? c'est en Gascogne. C'est le pays de Dartagnan, pardi ?  

    D'abord pourquoi ce titre French Country, tout simplement parce que les couleurs, les paysages du Gers sont tout à fait ce qu'affectionnent les anglais qui visitent et même vivent dans cette belle région.

    De belles maisons avec de belles pierres, de jolis villages chargés d'histoire, une abbaye cistercienne, une cathédrale... voici quelques images du Gers.

    Abbaye de Flaran, sévère mais cistercienne

    French Country

    French Country

     

    Auch, sa cathédrale, ses toits et Dartagnan

    French Country French Country

    French Country

     

    Petit village de Fourcès

    French Country

     French Country French Country French Country

    French Country

    French Country French Country French Country

    French Country

     French Country French Country French Country

     

    Larressingle et sa forteresse

     

    French Country

     

    French Country

    French Country French Country French Country

    French Country

    Lavardens, petit village

    French Country

    French Country

     French Country French Country French Country

    French Country

    French Country

    French Country


    3 commentaires
  • Que faire par un bel après-midi pluvieux en ce début juillet ? Cinéma, Théatre, musée. Mouai si vous voulez. Moi ce que je préfère c'est retrouver deux copines pour aller visiter une roseraie. Mais attention pas n'importe laquelle, la roseraie du Val de Marne à L'hay les Roses.

    Imaginez 11 000 rosiers et 2 900 variétés, heureusement que tous n'étaient plus ou pas encore fleuris car nous y aurions campé, assurément !

    J'ai fait beaucoup de photos, je vais avoir des difficultés à trier. Je vous en propose quelques unes.

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    « C’est là qu’on a pu voir pour la première fois, toutes les ressources qu’offre la rose pour la décoration des jardins, ce fut une révélation, presque une révolution.  » Henri Gravereaux.

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Effectivement le jardin de roses, la roseraie est en 1910 un jardin nouveau. Il s'agit de prouver qu'autour d'une seule fleur et donc d'une collection, on peut créer un jardin magnifique, agréable à voir, et à s'y promener. Un jardin à la Française revisité dédié à la reine des fleurs, à la Rose. Edouard André et Jules Gravereaux puis le fils Henri Gravereaux ont créé ici la toute première roseraie. 

    Il y a là le rosier dans tous ses états : rosier buisson, rosier rampant, rosier tige, mais aussi rosiers sarmenteux et grimpants sur de magnifiques supports : pergolas, arceaux, guirlandes, pylônes. 

    Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Le jardin est tout en perspectives et allées avec ça et là quelques éléments décoratifs en pierre qui permettent s'il en était encore besoin de magnifier la rose, de lui donner du volume. Le lieu se veut grandiose et solennel, harmonieux et symétrique par endroit.

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Mais c'est aussi un lieu pour apprendre, un lieu savant et aussi un lieu où les époques défilent, on peut y voir des rosiers anciens avec de jolis noms et des rosiers plus modernes ou avec des noms excentriques. Toutes les époques mais aussi toutes les variétés sont représentés, rosiers de chines, rosiers rugosa, rosiers galliques etc... et beaucoup d'obtenteurs sont mis à l'honneur aussi (connus ou oubliés) et tout est parfaitement étiqueté ouf ! heureusement !

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    La roseraie est inscrite sur l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Un rosomane est obligé d'aller un jour voir cette magnifique roseraie. Je vous conseille d'y aller même un jour de pluie, vous serez surpris aussi par les odeurs délicieuses au détour des allées et la quiétude qui y règne enfin.... qui y régnait avant que Laurence, Charlotte et moi nous y entrions. 

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    photo de Lo

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Finalement non ! regardez comme elles sont concentrées les copines lorsqu'il faut photographier une rose, c'est sérieux !

    Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses  Un bel après-midi à L'hay les Roses

    Allez maintenant je vous montre mes chouchoux, les rosiers que j'aimerai avoir dans mon jardin s'il n'était pas de poche

    blush rambler

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Fifi sur la volière, celui-ci me fait craquer

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Emile Garcin

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Roseraie de L'hay

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    petite folie, tout joli

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

    nozomi, il faut absolument que je lui trouve une place

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Betty Boop, clin d'oeil à Monique qui cherche ce rosier, Regardes je l'ai trouvé !

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    il y en a aussi des extraordinaires ou des bizarres

    celui-là je ne voudrai pas tomber dedans, oups ça pique !

    rosa cericea

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    celui-ci fait de drôle de fruits

    rosa roxburghil

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    ceux-ci sont de vrais arbres

     

    Un bel après-midi à L'hay les Roses

     

    Si vous voulez passer un bel après-midi, allez à la roseraie de L'hay les Roses

    j'ai déjà prévu d'y retourner l'année prochaine avec mes copines Lo et Charlotte que j'embrasse

    retrouver leurs billets ici et ici

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique