• Grâce à mon amie Lo, qui avait gagné des entrée lors d'un concours organisé par Neudorff, j'ai pu aller au Festival International des Jardins au Domaine de Chaumont sur Loire. C'était une très belle édition.

    Festival des jardins - Chaumont 2020

    Le thème de cette année est "Les jardins de la terre, retour à la terre mère". Un thème qui a inspiré les participants et ils ont relevé le défi avec beaucoup d'imagination.

    Si l'année dernière, j'avais trouvé que malheureusement de nombreuses plantes mourraient de soif et étaient vraiment grillées. Cette année les végétaux étaient bien mieux adaptés à nos étés d'aujourd'hui. Il y avait même une vraie opulence dans les jardins. Beaucoup de naturel, de fleurs de chemin de campagne, de graminées. Une vraie impression de fraicheur très agréable.

    Je ne peux pas tout vous montrer. Il y avait 25 tableaux éphémères créés et bien entendu toujours les très beaux jardins pérennes et les créations contemporaines dans les bâtiments. Entre "" c'est ce qu'il est indiqué sur le fascicule donné à l'entrée. Puis, je vous donne ce que l'oeuvre évoque pour moi. 

    Festival des jardins - Chaumont 2020

    Voici les jardins que j'ai préféré

    1. Origines

    "Ce jardin est une ode à la terre, matériau de base de nombreuses habitations"

    Pour moi, l'impression d'être dans un petit cocon douillet au creux de la terre mère. J'avais envie de me blottir dans ses bras verts pour me réconforter. Tout ce que j'attends d'un jardin.

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

    4. Drôle de Trogne

    "Technique de régénérescence des arbres, la trogne, symbole d'harmonie entre l'homme et la nature, est un trésor oublié.

    Pour moi, une sculpture dorée contemporaine, un arbre même mort est encore précieux. L'arbre doré est au milieu d'un bel écrin vert qui le sublime. 

     Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

    6. La source vie

    "Evocation de la villa d'Este et de la déesse de la fécondité, ce jardin d'abondance, où coule du lait de chaux, évoque la maternité et la guérison. Source et ressource, il nous interroge sur l'origine et l'avenir de notre terre."

    Pour moi, la mère nature fait ce qu'elle peut pour absorber en son sein les traces laissées par les hommes sur sa peau

    Festival des jardins - Chaumont 2020

    8 Solstice

    "Un mur en ruine rappelle l'oracle de Delphes, traversé par le trait du solstice comme par une ligne de vie."

    Pour moi, un dolmen breton. Je ne savais pas que les bretons étaient allées jusqu'à Delphes ;) J'ai trouvé ce jardin très apaisant, à la fois simple et luxuriant. Le végétal est sublimé par le minéral. Le trait où l'eau coule m'évoque la vie qui passe vite. Les petits animaux doivent aimer ce beau jardin.

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

    9. Le jardin Moray

    "Hommage à la déesse inca Pachamama, ce jardin évoque d'ancestrales cultures en terrasses favorisant des microclimats".

    Pour moi, les formes rondes me font penser à la rondeur de la maternité ou à celle d'une belle dame généreuse. Les couleurs sont douces, du vert et du rose. Les végétaux débordent de partout. Cela évoque pour moi l'amour maternel. Encore un jardin qui doit être bien visité par les petits animaux.

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

    11. Le jardin du goût

    "Clin d'oeil à la gourmandise, que servent toutes les plantes comestibles, ce jardin est la mise en scène piquante d'un repas convivial autour d'une vaste table de salle à manger végétalisé."

    Pour moi, une évocation de la gourmandise comme celle que s'assouvit pendant les fêtes des plantes ou lorsque je mange un excellent gâteau préparé par mes amis. Miam ! Une très belle luxuriante, des végétaux magnifiques. Un jardin joyeux en plus d'être très beau. Décidemment je pense que les animaux du domaine doivent vraiment aimer le thème cette année. Tout se mange dans ce jardin.

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

     12. Hortux Vitae

    "Mêlant couleurs et parfums, fleurs et légumes, potager en forme d'oeuf et jardin sauvage, cet espace impressionniste apporte la preuve d'une biodiversité harmonieuse"

    Pour moi, une très jolie balade, un jardin des 5 sens, beaucoup de poésie joyeuse. Une belle diversité, de belles structures en matières naturelles qui évoque un passage vers le centre de mère nature, et un vrai bonheur pour les papillons. Un refuge au coeur de la nature.

    Festival des jardins - Chaumont 2020  Festival des jardins - Chaumont 2020

     13. Le Jardin de la Résilience

    Reprenant la forme d'un coeur, blessé même vivant, ce jardin pose un regard lucide sur nos erreurs et porte à la fois un message d'espoir pour affronter la transition à venir.

    Pour moi, à l'abri d'un mur, un jardin entoure une vieille souche d'arbre comme pour lui permettre de vivre encore. Un jardin poétique. On retrouve là encore une évocation de la force de la nature et de l'espoir qu'elle porte.

     Festival des jardins - Chaumont 2020

     

    14. Souvenir du futur

    "Une sphère de terre, symbole de notre planète, flotte sur l'eau, métaphore de l'univers. Habitat rudimentaire, elle rappelle une nécessaire humilité et invite à la frugalité."

    Pour moi, un jardin propice à la méditation sur notre humanité et notre place dans l'univers. Un habitat protecteur avec toujours cette rondeur, cette douceur que l'on retrouve dans tous les jardins cette année. Installez vous sur ces chaises et méditez.

     

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

     

    Je ne vais pas tout vous montrer, il faut y aller cette année. Une grande plénitude ressort de la visite de ces "jardins de la terre, retour à la terre mère". Une réflexion aussi sur notre planète et son devenir. La terre mère nous accueille, prenons soin d'elle.

     

    J'ai eu la chance de pouvoir voir le festival des jardins alors qu'avaient lieu en même temps les botaniques. Qu'est ce que c'est ? Et bien une fête des plantes pour rencontrer des pépiniéristes et artisans et bien sûr pour faire quelques achats. Loin de la foule des grandes fêtes, on peut discuter tranquillement avec les exposants dans un lieu très agréable. 

    Il y avait là, entre autres, Nicolas Hennebelle, Arom'antique, l'Atelier du Végétal, Dominique Evrard en personne pour le CCVS, le Jardin d'Adoué, la pépinière des Laurains, Sous un Arbre Perché... 

    Festival des jardins - Chaumont 2020

    Festival des jardins - Chaumont 2020 Festival des jardins - Chaumont 2020

     

    C'était la seconde édition des botaniques. Je ne les raterai pas l'année prochaine c'était vraiment très sympa.

    Belle journée !


    9 commentaires
  • Je quitte Mirepoix en voiture cette fois-ci pour partir à la recherche d'un jardin, un jardin extraordinaire. Oui j'ai trouvé un jardin à visiter ! Il se situe à Lieurac. Il mêle l'art et la nature avec poésie. Des scènes étranges avec de drôles de bestioles et des plantes dans un décor naturel.

    "C'est une invitation à voir, contempler, respecter, échanger, réfléchir ... Une balade ponctuée de fleurs, de légumes oubliés et de réalisations artistiques. Il nous permet de ne pas nous résigner, de ne pas sombrer dans la morosité qui caractérise si bien notre époque… et surtout de nous sentir actifs et acteurs… ne serait-ce qu'un moment… dans ce monde qui nous entoure ! De « résister » tendrement, sans violence… avec des fleurs et des pinceaux ! " Témoignage de 2015, d'Irène et François,  organisateurs du Jardin Extraordinaire

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Je vous emmène dans ma promenade. 

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

     Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

     Le jardin de fleurs est en plein soleil, près de l'Hers l'art et la fraîcheur

     Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

     Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

     Sur les chemins de Mirepoix 4

    Je me dirige vers le jardin des cucurbitacées, il y a une belle collection

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur des structures en osier, des grimpantes

    Sur les chemins de Mirepoix 4

     Sur les chemins de Mirepoix 4

     Je n'ai pas redressée ma photo, finalement c'est joli dans tous les sens

     Sur les chemins de Mirepoix 4 

    le jardin aquatique est encore en devenir

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4 Sur les chemins de Mirepoix 4

    des succulentes

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    et tant d'autres choses

    Sur les chemins de Mirepoix 4

     Avant de quitter les chemins de Mirepoix, j'y fait une dernière balade.

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Sur les chemins de Mirepoix 4

    Et voilà, mon échappée belle sur les chemins de Mirepoix est terminée. C'était rafraîchissant, reposant, étonnant, poétique et dépaysant.

    Depuis lundi dernier, je suis de nouveau dans mon jardin de poche. La canicule a fait quelques dégâts. Semis et boutures sont peut être perdus mais également les jeunes arbustes, les hortensias ont séché sur place, un camélia fait grise mine même les asters ne sont pas beaux. Je ne pourrai voir les dégâts qu'un peu plus tard je pense. Je suis certaine que j'aurai également de belles surprises.

     


    13 commentaires
  • La vieille voie du chemin de fer m'entraîne vers Léran. J'aperçois le château de Léran qui a été découpé en appartement. Ce sont 6 familles qui y vivent désormais avec tennis et piscine s'il vous plaît. 

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3 

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Le tour du château est bordé de platanes, l'ombre est bien agréable. Un peu plus loin, l'hers coule dans le village.

    Sur les chemins de Mirepoix 3 Sur les chemins de Mirepoix 3  Sur les chemins de Mirepoix 3

     Non loin de là

    Sur les chemins de Mirepoix 3

     

    Ce village est tout particulier pour la famille de Gilles car c'est ici le berceau de sa famille. Nous nous recueillons quelques instants sur le monument aux morts en souvenir des grands-oncles, frères du grand père de Gilles. Survivant de cette terrible guerre, il montera à Paris pour travailler et y fondera sa famille. Pendant la seconde guerre mondiale, André le père de Gilles, alors enfant, trouvera refuge chez sa grande tante, Léone, unique fille, restée à Léran. Elle y tenait avec son époux la boulangerie.

    Sur les chemins de Mirepoix 3 Sur les chemins de Mirepoix 3

    Je laisse derrière moi Léran et les vieux souvenirs et je continue plus légère sur les chemins de Mirepoix.

    Je fais le tour du petit lac de Mayrial que les pêcheurs de Mirepoix connaissent bien. C'est agréable, les températures y sont plus douces. Un havre de fraîcheur.

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Non loin de là des potagers entretenus avec passion

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Sur les chemins de Mirepoix 3

    Mais là c'est en plein soleil, il fait trop chaud ! Cela me donne des envies de jardin. Il paraît qu'à 20mn de Mirepoix en voiture, il y a un jardin extraordinaire. Ce sera ma prochaine balade.

    A suivre...


    10 commentaires
  • Je continue ma promenade avec vous sur les chemins de Mirepoix et plus précisément sur cette ancienne voie de chemin de fer. Gilles est devant moi car je traîne toujours pour prendre des photos et manger des petits fruits le long du chemin.

    Sur les chemins de Mirepoix

    Une gare sans train ni rail

    Sur les chemins de Mirepoix

    Je suis maintenant à Camon, charmant village, un des plus beaux villages de France. Comme à Chedigny, pour ceux qui connaissent, il s'agit d'un village ou la rose est reine. 

    Autrefois, Camon était avant tout un village de vignerons. Ses habitants plantèrent des rosiers au pied des vignes; particulièrement sensibles, ces rosiers prévenaient les viticulteurs de l'arrivée des maladies. ... Les rosiers restèrent et devinrent l'emblème de la ville. Cette célébrité, elle le doit surtout aux fortifications qui ceinturent la ville, surnommée également  " petite Carcassonne ", à l'ombre d'une abbaye cistercienne millénaire fortifiée , qui abrite aujourd'hui en grande partie une hôtellerie de luxe.
     
     Sur les chemins de Mirepoix 
     

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix
     
    Près du pont il y a une petite roseraie. Quelques roses remontent

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix 

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     J'aime lorsque la végétation envahit la façade des vieilles pierres

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    La vieille abbaye cystercienne de Camon abrite aujourd'hui des chambres d'hôtes

    "Cette abbaye est dédiée à saint Sauveur et à la Vierge Marie ; la tradition la fait remonter à Charlemagne en 778, qui aurait décidé la fondation d'un monastère sur le petit éperon rocheux qui domine un méandre de l'Hers. En 943, l'abbé de Camon, Simplicus et ses frères, remettent  l'abbaye et ses biens à la puissante abbaye bénédictine voisine de Lagrasse, dont elle devint un prieuré ; se développe alors autour de Camon la culture de la vigne et des céréales pour le paiement de l'impôt dû à Lagrasse.
    Le 18/06/1279, la rupture du barrage de Puivert détruit l'abbaye et ses dépendances,  ainsi que Mirepoix et les autres villages de la vallée. En  1498, l'évêque de Mirepoix, Philippe de Levis, fait richement reconstruire l'abbaye ; ses armes figurent toujours sur la clé de voûte de l'abside et les contreforts de l'église conventuelle. Il établit ses appartements au deuxième étage de la Tour, nommée aujourd'hui " le Château". La révolution, avec l'expulsion des moines, marque la fin de l'abbaye ; ses biens sont vendus aux enchères comme biens nationaux le 4 février 1791. Si l'église revient au peuple et à la Mairie, les autres biens sont lotis et vendus à des propriétaires privés. Ils changeront souvent de main jusqu'à aujourd'hui. L'abbaye et le château sont désormais exploités en hôtel de luxe."

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix 2

    Je m'éloigne de Camon et reprends la voie du chemin de fer

    A suivre....

     


    14 commentaires
  • Je vous ai laissé une semaine. Ce n'était pas vraiment prévu mais l'appel du pays de Mirepoix a été le plus fort.

    Chaque année, je prends mes vacances en septembre. Mais cette année, exceptionnellement, c'est en ce moment, en plein mois d'août, que j'ai pris un peu de repos. Je suis de retour dans mon jardin de poche et avant de pleurer sur mes semis perdus et mes boutures grillées pendant mon absence, je vais vous montrer quelques images rafraîchissantes du beau pays des parents de Gilles où je me ressource.

    Du vert, des fleurs, des rivières, des lacs, des montages, des chemins tortueux, de belles maisons, du mystère aussi, l'Ariège est une région fantastique et tout particulière le pays de Mirepoix. Mais chut ! j'aime les vacances tranquilles hors des sentiers battus et surtout surtout sans la foule des touristes alors ne répétez à personne qu'ici j'y suis bien.

    Je vous emmène cette semaine sur les chemins de Mirepoix.

    Il fût un temps que je n'ai pas connu mais dont les anciens se souviennent où il existait une ligne de chemin de fer qui desservait tous les petits villages du pays de Mirepoix. Les ariégeois étaient reliés les uns aux autres et étaient finalement bien moins isolés qu'aujourd'hui. De Mirepoix on pouvait prendre le train pour aller visiter sa famille à Chalabre ou à Camon ou encore à Lavelanet jusqu'à Monségur (=65Km de voie verte). Aujourd'hui il faut la voiture et les anciens regrettent ce temps où l'industrie du savon ou du tissus faisait vivre le pays. Le tourisme a remplacé l'industrie.

    Ainsi la ligne de chemin de fer a été abandonnée et les rails ont disparu. Il demeure un très beau chemin de randonnée que l'on peut prendre à pied ou en vélo et que les touristes n'empruntent pas beaucoup. Même au mois d'août, on peut s'y promener tranquillement et ramasser des prunes, des mûres et des figues sur le chemin.

    Nous quittons les dernières maisons du village et traversons les champs de tournesols.

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix

    Devant nous le grand chemin,

    Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix

     nous offre ses merveilles, linaires, roseaux, saponaires, fougères, chardons, clématite....

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix

    J'aime les meules aux couleurs blondes 

    Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     Bleuet

     Sur les chemins de Mirepoix

     Origan

    Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix

    un vieil ancêtre porte bonheur près d'une maison en ruine. Quelle est son histoire ? Je ne sais pas

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

     Scabieuses

     Sur les chemins de Mirepoix

     Sur les chemins de Mirepoix

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix 

    Sur les chemins de Mirepoix

    Il y a des choses curieuses sur ce chemin ?

    Sur les chemins de Mirepoix Sur les chemins de Mirepoix

    A suivre.... Bonne journée


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique