• J'aime le mois d'Avril, quand doucement le soleil caresse le jardin qui s'en étonne. Chaque fleurette semble touchée par une grâce nouvelle, par un sourire. Il faut saisir l'instant, le soleil passe vite. Il butine comme le ferait une petite abeille. Là il met en lumière une tulipe et hop il se faufile au pied des arbustes. Le soleil est un lutin farceur, il s'amuse et moi j'ai bien des difficultés à photographier mon jardin.

    le soleil joue avec le vent et les grandes tiges des narcisses. Arrêtez de bouger je n'arrive pas à prendre ma photo !

    Soleil farceur Soleil farceur Soleil farceur

    Les fleurs du cerisier d'ornement sont diaphanes

    Soleil farceur

     le soleil habille de lumière les pulsatives, magique ! caresse les derniers hellébores

    Soleil farceur Soleil farceur

    Ombre et lumière

    Soleil farceur

    ouille ! Ah non ! Jaune soleil

     Soleil farceur

     Ah c'est un peu mieux !

    Soleil farceur

     Ah j'aime le soleil d'avril !

    Soleil farceur

    Belle journée !


    9 commentaires
  • En retirant quelques Elymus repens, autrement dit du vilain chiendent, qui s'était faufilé dans un massif j'ai vu quelques semis d'hellébores. Je les ai prélevé pour qu'ils poussent sans être dérangés par mes coups de pelle intempestifs ou par mes gros sabots. C'est plus prudent.

    Vous croyez que je vais avoir de jolis hellébores dans quelques années ?

    Petites pousses


    13 commentaires
  • Ouille ! La haie de lauriers qui isole le patio de la rue est en triste état. Je n'en ai jamais pris vraiment soin. 

    C'est Gilles qui taille la haie tous les ans à l'intérieur et les jardiniers de la ville taillent le côté rue. Une maladie s'est peut être propagée. En outre, j'ai lu que le laurier n'aimait pas les terres calcaires ou trop argileuses. Les feuilles jaunissent et se dessèchent. Des branches entières sont mortes. La canicule a pu aussi fragiliser les arbustes. Je n'ai jamais nettoyé le pied des haies. Il y a une couche importante de feuilles mortes et les feuilles de lauriers ne se décomposent pas facilement. Mes lauriers sont également très vieux, environ 40 ans, et ils sont très serrés. Des mahonias se sont ressemés à l'intérieur. Bref ! C'est la catastrophe.

    Ouille !

    Ouille !

    Ouille ! Ouille ! 

    Il faut que je fasse quelque chose. J'ai commencé par retirer une partie des feuilles mortes avec précaution (je ne veux déranger aucune petite bête). Je pense que je vais devoir mettre de l'engrais anti-chlorose au pied mais je n'ai jamais fait ça et j'hésite. Qu'en pensez vous ? Que feriez vous ?


    11 commentaires
  • wikipédia me dit car je ne suis pas savante que : "la giroflée des murailles', aussi appelée violier jaune ou ravenelle, bâton-d'or ou autrefois Giroflée jaune ou cheiri, est une plante de la famille des Brassicacées assez commune en France, qui pousse sur les murs et dans les rocailles".

    Dans mon jardin de poche, elle se ressème très facilement et m'enchante chaque année avec ses couleurs solaires. 

    erysimum cheiri

    erysimum cheiri erysimum cheiri erysimum cheiri

    erysimum cheiri erysimum cheiri

     


    8 commentaires
  • Il faut toujours avoir un peu de monnaie avec soi disait ma grand-mère qui aimait tant le mois d'Avril. Me parlait-elle de son porte-monnaie ou bien de cette fleurette charmante qui coure dans les massifs au printemps.

    Lorsque l'on pense à la monnaie du pape (Lunaria annua) on voit les capsules blanches qui servent à nos bouquets secs en hiver mais c'est en fleurs que je la préfère. Elle a un côté champêtre que j'aime beaucoup et elle accompagne merveilleusement bien mes tulipes. Dans mon jardin de poche, elle se ressème un peu partout, je la laisse faire. 

    Un peu de monnaie !

    Un peu de monnaie ! Un peu de monnaie !

    J'ai également au jardin un pied de Lunaria annua variegata au feuillage panaché bordé de crème et fleurs blanches qui a bien voulu se ressemer. J'attends sa floraison. Je vous la montrerai plus tard.

    Un peu de monnaie !

    J'ai aussi un petit pot d'une Lunaria annua 'Chedglow'' au feuillage pourpre et aux fleurs violet rouge foncé que m'a offert mon amie Sophie que je regarde un grandir avant de pouvoir la planter à l'automne prochain. Celle-là je ne vous la montrerai que l'année prochaine.

    Alors ! vous êtes d'accord avec ma grand-mère, il faut toujours avoir un peu de monnaie avec soi ?


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires