• En fouinant un peu, le nez à ras de terre, pour découvrir les petites choses qui poussent, je me suis arrêtée sur une tulipe botanique qui pousse la tête dans le sol. J'ai froncé un peu le nez. 

     Oh ! En voilà une autre !

    la tête dans l'herbe

    et encore une autre !

    la tête dans l'herbe

    Flute alors !

    C'est la première fois que cela arrive. Ce sont des nouvelles tulipes, plantées à l'automne. Je suis très déçue.

    Leur couleur est magnifique mais elles ne poussent pas. C'est étrange tout de même. Mes tulipes ont peut être peur de quelque chose ? Elles ont le syndrome de l'autruche. 

    Mais pourquoi donc mes tulipes poussent elles la tête dans le sol ? Le savez-vous ?


    11 commentaires
  • Pulmonaire officinale, Pulmonaria officinalis

    J'aime beaucoup cette petite plante. Elle est ravissante, rose et bleue dans une même fleur et des feuilles vertes éclaboussées de blanc. Une curiosité, une préciosité. Les herboristes la nomme "plante de la respiration" ou herbe aux poumons ou encore herbe de coeur. J'ai lu aussi sauge de Jerusalem et coucou bleu. Elle est utilisée depuis l'Antiquité pour traiter les maladies des voies respiratoires (toux, bronchite...). Cela tombe bien puisqu'elle fleurit en hiver au moment où l'on a besoin de ses propriétés expectorante, astringente, émolliente, anti-inflammatoire et diurétique. On l'utilise aussi en cuisine, en salade ou en tisane.

    La belle pousse pousse sur des sols profonds frais à humides et à la mi-ombre. Ce qui en fait une indispensable à mon jardin de poche. 

    Plante de la respiration

    C'est grâce à un don qu'elle est dans mon jardin et ce sont les petits d'un même pieds qui petit à petit ont colonisé ce petit coin de mon jardin au pied du remblais. La terre y reste fraîche. Elle trouve sa place avec quelques primevères. C'est un excellent couvre-sol. Chez moi elle est lente à se propager mais qui va lentement va sûrement.

     

    Plante de la respiration


    8 commentaires
  • Elle est la première spirée à fleurir dans mon jardin.  

    Elle est arrivée dans mon jardin en mai 2016 grâce à Maurice Laurent. C'est dans sa pépinière à St Germain en Gal qu'il m'a montré cette petite merveille. La  spiraea thumbergii 'Fujiro pink' . Ce petit arbuste a trouvé très vite sa place dans mon jardin de poche. Il est maintenant adulte je pense et sa taille atteint 1,20m. 

    Ses ravissantes fleurs blanches et ses boutons rose vif sont si romantiques. Je ne l'ai jamais taillé. Son port est souple et gracieux. Il est très fin et il faut veiller à ce qu'il ne soit pas gêné par d'autres arbustes plus imposants qui pourraient l'étouffer visuellement.

    C'est bien sûr en ce moment qu'il est sublime. Sa floraison est précoce mais cette année il est me semble-t-il encore plus précoce. Son feuillage vert doux apparaîtra plus tard et il fera un joli fond aux autres végétaux qui l'entoure.

    Il a beaucoup de qualité, il est rustique (-25°) et supporte bien l'ombre. Il faut savoir qu'il aime les terres légèrement acide mais il est assez tolérant sur le type de sol. Il a aussi assez bien supporté la sécheresse de l'été dernier même si j'ai veillé à ce qu'il conserve une petite fraîcheur au pied. On voit d'ailleurs sur les vieilles feuilles qui ne sont pas tombées quelques marques de l'été.

    Spirée thumbergii 'Fujiro pink' Spirée thumbergii 'Fujiro pink' Spirée thumbergii 'Fujiro pink'

     Spirée thumbergii 'Fujiro pink'

    Spirée thumbergii 'Fujiro pink'


    7 commentaires
  • Ah comme j'ai ces petites fleurettes délicieuses et précieuses ! On pourrait les penser fragiles mais si elles se plaisent, elles se faufilent un peu partout. Il y a des endroits où elles n'ont pas voulu s'installer mais les belles, par un joyeux mystère, se sont déplacées ailleurs. Elles sont petites mais volontaires les belles violettes.

    Délicieuses violettes

    Délicieuses violettes

    j'aime beaucoup ces petites violettes rose pâle, des petits bijoux

    Délicieuses violettes

    Voyons que nous dit wikipédia sur ces petites fleurettes : 

    "Viola est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Violacea. Selon le positionnement des pétales, les espèces sont appelées « violettes » ou « pensées ». Les violettes sont parfois appelées « herbes de la Trinité ». Ces plantes ont un usage principalement ornemental.

    Des variétés odorantes servent en parfumerie et en confiserie. Violette est un prénom féminin existant en Europe depuis le Moyen Age."

     
    Il existe la violette cornue (Viola cornuta) qui fait 15cm, souvent cultivée en bisannuelle.  Feuilles oblongues, vert foncé.
    Fleurs bleues, d’avril à août et la violette. Exemple :
    • 'Johnny Jump Up’, à petites fleurs tricolores, violet, mauve et jaune.
    • ‘Molly Sanderson’, à fleurs noires, satinées .
    • ‘Prince Henri’, à petites fleurs violettes à cœur jaune.
    Et la violette odorante (Viola odorata) elle aussi fait 15cm mais elle forme de petite touffe, s’étalant par rhizome.
    Feuilles en forme de cœur. Fleurs violettes ou blanches, odorantes, d’avril à septembre. Exemple :
    • ‘Cendrillon’, à fleurs de couleur bleu violacé.
    • ‘Parme de Toulouse’, à fleurs doubles bleu lavande, parfumées.
    • ‘Mrs Pinehurst’, à fleurs violettes à longues tiges.
    • ‘Reine des Blanches’, fleurs doubles, blanches.

     

    Plantez les en automne ou bien fleurit en ce moment. Selon les espèces elles sont rustiques de -21 à -28°.

    Selon les variétés elles fleurissent de septembre à mai. elles aiment le soleil et la mi-ombre et les sols léger.

    Elles sont belles partout en rocaille, dans les massifs ou en sous-bois et même en jardinière
    Amusez vous à les dénicher lors des fêtes des plantes et envahissez votre jardin de ces petites merveilles ! 

    Et puis avec un peu de sucre, elles sont délicieuses ;)


    4 commentaires
  • Je profite d'un rayon de soleil entre deux averses pour continuer mes nouveaux aménagements. Il fait très doux en ce mois de Février. C'est donc le moment idéal pour repenser le jardin et l'embellir. Une fois que tout sera sorti de terre, ce sera trop tard.

    Voyez ! Avec quelques pierres, j'avais commencé à construire mon joli chemin des petits bonheurs pour mener à ma gloriette.

    Ca change tout !

    Pour la Saint Valentin, Gilles m'a offert d'autres pierres. J'ai ainsi pu le terminer. Avec un petit rayon de soleil et quelques fleurettes qui commencent à sortir de terre, ça change tout, non !? Je me sens joyeuse !

    Ca change tout !

    Ca change tout ! Ca change tout !

    Ca change tout !

    Ces petits chemins de pierres donnent le sentiment que mon jardin de poche est plus grand qu'il ne l'est. Il délimite les espaces. Il permet de mettre en valeur certains végétaux mais aussi de déambuler dans le jardin en donnant le sentiment d'une vraie promenade. J'accède facilement à l'intérieur des massifs pour aller tailler ou arroser. 

    Ca change tout ! Ca change tout ! 

     Belle journée !


    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires