• L'été n'est pas tout à fait fini. Les enfants ont repris l'école c'est vrai et leurs parents le boulot. Pour d'autres, comme pour moi, septembre est le mois des vacances. 

    Florence m'explique qu'elle a passé l'été dans son jardin, pour moi c'est déjà un voyage. Chaque coin du jardin est un petit bout d'évasion et de rêve. Grâce à Florence les "Chroniques d'une jardinière du dimanche" passe de main en main. J'imagine que chacun y aura glissé des petits marques pages ou bien des petites annotations. Peut être même que sur la première page, il y a le nom de tous les lecteurs, un peu comme dans une bibliothèque.

    "Voici une petite photo prise dans mon jardin car l'essentiel de l'été s'y est passé. Ton livre a tout de même déjà fait la route de chez toi à St-Jean de Beauregard avant d'arriver en Touraine et chez moi. Il est probable qu'il se balade ensuite car je pense que je ferai des heureuses en le prêtant. Bonne semaine. Bises"

    Je voyage... avec Florence

    J'aime ces tout petits pots de terre cuite qui attendent de recevoir une plante. Je les trouve jolis, j'en ai aussi une petite collection. Je ne l'ai utilise pas car j'ai peur de les casser, j'y mets des petits cailloux ou je les empile tout simplement. C'est une décoration à eux tout seul.

    Merci Florence pour cette jolie carte postale !


    5 commentaires
  • Sylvaine m'envoie sa carte postale. Son vieux clos est l'endroit idéal pour rêver mais aussi pour la conversation entre jardiniers. Je me vois très bien installée sur l'une de ses chaises, Sylvaine sur l'autre. Et nous voilà à papoter : "Comment se sont passées tes vacances ? " "Que vas tu planter cet automne  ? "Tu ira à la fête des plantes de St Jean de Beauregard qui a lieu fin septembre ?" "Oui ! Youpii ! nous nous y retrouverons alors" et  bla bla bla . Tiens la tortue chocolat qui passe, et voici Lutin qui demande une caresse. 

    Elle m'écris en attendant de se revoir : "Je relis avec bonheur ton livre, un vrai conte de fées sur ton petit coin de paradis."

    je voyage... avec Sylvaine

    Merci Sylvaine. A bien vite !

     


    3 commentaires
  • L'été, cette année, est vraiment une drôle de saison. Certains jours on pourrait se croire en novembre. Heureusement vos cartes postales m'apporte de la joie sinon il serait bien tristoune.

    Aujourd'hui c'est Marie qui m'emmène en voyage. Elle m'écrit : "Cette année les vacances se sont passées chez mes parents, à 1 km de chez moi, maman 96 ans a adoré ton livre et ton jardin."

    Cela me fait chaud au coeur d'imaginer mère et fille penchées sur les "Chroniques d'une jardinière du dimanche" et puis je les vois discuter là, sur ce banc, de cet art si délicat qui nous rend tellement heureux : le jardinage. Peut-être vont-elles planter d'autres fleurs, d'autres arbustes... Ah quelque fois je suis une petite souris curieuse !

    Merci Marie !


    5 commentaires
  • Je vous emmène quelque part dans le grand nord. C'est un long voyage ;) En fait, Gilberte vit à 30km de Bruxelles. Elle a allumé un petit feu pour réchauffer l'été.

     Elle m'écrit : "Bonjour, non pas en novembre, juste hier, il faisait frisquet j’ai repris ton livre au coin du feu , et je refais dans ma tête le jardin pour l’an prochain, oui on peut toujours rêver. Si ça se trouve l’an prochain il y aura 35°.  Amitiés"

    Je voyage... avec Gilberte

    Merci beaucoup Gilberte ! Ta carte postale m'a réchauffée

     


    9 commentaires
  • J'ai la chance d'avoir des amis qui me lisent depuis mes débuts de blogueuse. C'est pour moi une immense joie d'écrire pour que chaque matin, ou presque, nous puissions nous émouvoir de la beauté des petites choses, des instants, des grands bonheurs que nous offre nos jardins. Emmanuelle fait partie de ces personnes précieuses pour moi. Ses mots m'encouragent à continuer à écrire.

    "Chère Patou. C'est avec un immense plaisir que je vous félicite, à nouveau, pour votre livre qui depuis plusieurs semaines est du baume au coeur d'être un peu avec vous, au fil des pages, dans ce petit paradis, où vous n'avez omis aucun endroit, avec des mots justes et bien à ma portée(sourire). Il fut et, encore en ce jour, mon livre de chevet. Avec votre mari, Gilles, vous avez réussi votre rêve et vous le conter merveilleusement bien avec des superbes photos. Une corne d'abondance. Tous vos amis et amies ont, avec vous et ce dans le plus grand secret, contribué avec leurs conseils à aboutir à ce livre. Même Clémence a mis sa petite touche adorable en vous dessinant d'une merveilleuse façon. Votre délicatesse d'avoir des pensées pour tous et toutes celles qui vous suivent depuis tant d'années et je suis fière d'en faire partie...

    Amitié jardinière .Emmanuelle "

    Elle m'envoie une photo d'une partie de son magnifique jardin. Les "Chroniques d'une jardinière du dimanche" se trouvent bien au creux du thym et au milieu de la lavande. Voilà une carte postale qui sent divinement bon. Hum !

    Je voyage... avec Emmanuelle

    Merci Emmanuelle !


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique