• Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

    Son démarrage a été très lent, voir calamiteux. A peine planté et le voilà qui perd deux charpentes sur trois et ensuite et bien il lui a fallu du temps mais maintenant avec son unique branche il m'enchante. Il ne sera jamais aussi resplendissant probablement que s'il avait un peu plus de soleil mais figurez vous que grâce à une petite intervention de Jean-Lin Lebrun (MelaRosa) en visite dans mon jardin, une branche pousse du pied. Je suis contente.

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

    ‘Ghislaine de Féligonde’ est très facile à reconnaître dans un jardin car ces boutons sont abricotés et ses fleurs en pompon évoluent du blanc au jaune abricot. Cette rose est absolument délicieuse, d’une grande douceur. Ces feuilles un peu allongées sont bien reconnaissables également. 

    Il s’agit d’un multiflora obtenu par le roséiste français Eugène Turbat en 1916. Il serait dédié à la fille d’un capitaine mort pour la France en 1914 mais plus probablement cette rose porterait le nom de la fille du comte Charles de Féligonde ami du paysagiste Jean Claude Nicolas Forestier créateur du concours international de roses nouvelles de Bagatelle, et de Turbat lui-même. 

    J'ai pu constater dans mon jardin que les caprices de la météo ne lui font ni chaud ni froid et qu'il supporte très bien de ne pas avoir beaucoup de soleil. Je trouve que ses branches souples retombantes sont autant émouvantes que les fleurs. Tout fait de ce rosier, une pure merveille de douceur et de romantisme.

    Voici Ghislaine de Féligonde accompagné de Sourire d'Orchidée et vous voyez quelques branches de la clématite montana mayleen

    Ne me demandez pas qui sert de support, c'est un beau fouillis, je n'en sais rien

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde 

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

     Ne le trouvez-vous pas irrésistible ?

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Juin à 07:51

    ce rosier j'en entends parlé depuis si longtemps !!! il va falloir que je le mette au jardin

    ici, j'ai enfin de la place en Picardie je n'avais pas assez de place

      • Lundi 12 Juin à 07:54

        C'est un amour de rosier qui a fait ses preuves tu ne seras pas déçue.  Bisous 

      • Lundi 12 Juin à 09:51

        merci Patou je te dis tout quand je l'aurai au jardin 

        bisou bonne journée

    2
    Lundi 12 Juin à 09:36
    Estelle

    J'ai planté Ghislaine de Féligonde il y a 2 ans maintenant. C'est l'un de mes préférés. Il est facile, gracieux, il remonte bien. Une merveille.

    3
    Monique
    Lundi 12 Juin à 23:02

    Adorable rosier ! Tu en as de la chance !

    4
    Mercredi 14 Juin à 18:13

    J'ai été surprise par ses boutons orangés au départ mais, alors que c'est un coloris que je n'aime guère, j'adore ce rosier facile et généreux. Il ne lui manque que le parfum.

    Aude.

      • Mercredi 14 Juin à 21:09

        Ce petit côté légèrement doré abricoté est très gourmand je trouve. Il est facile à associer. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :