• Souvenez vous ! en août 2016 je vous montrait comment j'avais planté des cyclamens pour couvrir le pied de la viorne de mon jardin. Il est temps de faire un "avant/après".

    août 2016 après la plantation des cyclamens 

    Sous la Viorne

    Les merles se sont beaucoup amusés l'hiver dernier en jouant avec les palets de cyclamens et presque chaque jour je devais les ré-enterrer.  

    J'en profite pour vous montrer la beauté du feuillage de ce viburnum 

    Sous la Viorne

    Aujourd'hui voici le résultat qui reste encore à améliorer.

    Pendant l'année, j'ai ajouté de la luzule, un épimedium, de l'herbe aux goutteux. Je viens aussi de planter quelques bulbes d'iphéon blancs.

    Sous la Viorne Sous la Viorne Sous la Viorne

    Au fond, de jeunes hortensias et ensuite les hellebores qui commencent à repousser.

    Les feuilles de cyclamens n'ont pas fini de sortir de terre

    Sous la Viorne

    Ce sont les fleurs qui apparaissent d'abord puis les feuilles, j'aime autant les unes que les autres

    Sous la Viorne

    Sous la Viorne

     le mélange des formes est fascinant

    Sous la Viorne

    Sous la Viorne

    je trouve qu'ainsi le tronc est magnifique

    Sous la Viorne

      Je suis assez contente du résultat et mes belles envahissantes peuvent s'étaler à leur guise

     

     

     


    9 commentaires
  • Mon jardin est né vraiment un beau matin lorsque j'ai décidé en 2013 d'abattre les haies de thuyas de chaque côté. Cela a donné des ailes à mon imagination. Depuis j'ai beaucoup planté avec plus ou moins de succès. Une lectrice me demandait récemment ce que devenait toutes mes plantes. 

    4 ans après, c'est le moment de faire le bilan et je me rends compte du changement. Je vais donc reprendre mes photos à partir de 2013 du même endroit du jardin fin avril. Je commence par le massif des oiseau.

    avril 2013

    Tout à gauche, vous voyez un choisya (oranger du méxique) le pauvre n'a vécu qu'une année, il était probablement déjà malade lorsque je l'ai acheté, il a fleuri et il est mort. Ma première déception.

    Entouré de bâtons, c'est le rosier fée des neiges qui vient d'être planté.

    En bleu c'est un mini rodhodendron, celui-ci est mort l'été dernier, les fortes chaleurs ont eu raison de lui

    Derrière vous voyez le piéris, une réussite même s'il s'est dégarni au pied, il m'enchante toujours

    A côté il s'agit d'un camélia, il est capricieux, cette année je n'ai eu qu'une seule fleur alors que mes autres camélia sont plus vigoureux, mais il est toujours au jardin.

    Le massif était entouré d'une petite palissade en bois qui a pourri.

    On voit un laurier tin, une erreur, je l'ai donné à ma maman, il est magnifique chez elle et fleurit.

    Un tradescantia, que j'ai toujours et qui prend maintenant de la place.

    Une hémérocalle orange vif, que je n'aimais pas, que j'ai donné également à ma maman qui l'adore.

    Avant-Après - le massif des oiseau

     

    avril 2014

    Le choisya a bien disparu, le laurier tin aussi.

    La clématite montana mayleen vient d'être plantée, elle fleurit déjà

    C'est aussi la première année de mon magnifique lupin "la chatelaine" que j'ai perdu en 2015 après une floraison extraordinaire de 15 hampes, vous voyez son feuillage découpé derrière l'hémérocalle toujours là.

    J'ai maintenant un fenouil bronze, il ne veut pas repousser cette année.

    Juste à côté de la coupette d'eau c'est une azalée J. Schneewttchen qui vient d'être plantée, elle n'est que fleur.

    Derrière la table la petite boule verte pâle c'est une spirée white gold, j'ai depuis plusieurs spirées au jardin elles se plaisent.

    Avant-Après - le massif des oiseaux

     

    avril 2015

    pas tout à fait la même vue mais de toute façon peu de changement, ça pousse

    Avant-Après - le massif des oiseaux

     

    avril 2016

    Vous voyez le piéris a pris ses aises ainsi que la spirée.

    L'azalée a pris elle aussi de la hauteur

    Le tradescantia est toujours là et l'herbe au curry et le Cotinus Lilla nana juste à côté vient d'être planté

    Au creux du massif il ne se passe plus rien depuis que le lupin est mort. Il tenait beaucoup de place.

    Avant-Après - le massif des oiseaux

     

    avril 2017

    A l'automne ont été planté des arbustes nains, je verrai si j'ai eu raison dans quelques saisons.

    Vous voyez tout à gauche comme la spirée a bien grandit, la clématite est en fleur.

    Le rosier fée des neiges est toujours là, il y a maintenant Rose Blush en plus

    Le piéris, le camélia.

    L'azalée est sublime, on voit le feuillage du tradescantia.

    L'herbe au curry à triplé de volume et le Cotinus Lilla nana a lui aussi grandit, il va fleurir.

    Les vivaces ont aussi pris de l'ampleur, notamment les geum que vous ne faites qu'apercevoir les années précédente, derrière  a été planté un deutzia elegantissima

    Il y a maintenant un euonymus alatus compactus, un viburnum nanum, un sarcococca confusa, un acer palmatum dissectum garnet (un nain), une autre spirée, oups ! c'est sans doute beaucoup trop.

    La petite heuchère rose a été déplacée, elle n'est pas morte mais je la trouvais trop présente à cet endroit

    Avant-Après - le massif des oiseaux

    Juste pour que cela plus facile voici en deux photos le résumé

    Avant-Après - le massif des oiseaux                      Avant-Après - le massif des oiseaux


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique