• Aujourd'hui, je voudrai vous montrer une jolie étoile. Comment vous ne la voyez pas ? 

    Là, au milieu de 'Sourire d'Orchidée' et au centre de 'Ghislaine de Féligonde' avec qui elle forme une bien jolie association

    Ah vous l'avez vu ? ouiiiiii

    Clématis viticella "Etoile Violette'

      

    La belle sera ma seule clématite cette année. Les autres pfft ! Je ne sais pas où elles sont. Je n'ai vraiment pas de chance avec les clématites. Etoile Violette par exemple avait disparu de mon jardin pendant plusieurs années et depuis l'année dernière, elle réapparaît. Bon ! Elle n'est pas super florifère chez moi mais elle est tout de même présente. Et elle m'enchante. 

     Si elle se plait chez moi, cela doit être une vraie costaude. Je la conseille donc. Une vraie clématite pour débutants.

     


    10 commentaires
  • Le Polemonium reptans "Lambrook Mauve" qui faisait partie de ma commande chez Thierry Delabroye et une belle heuchère offerte par mon amie Marie Thérèse en 2017 tente un rapprochement avec succès. J'aime beaucoup ce dégradé de jolis mauves. 

    Une de mes petites chéries, une ancolie (Aquilegia) s'est faufilée entre ce joli duo. Une petite perle rose dragée pour mettre en valeur un peu plus encore le coloris de ces deux vivaces. Je trouve cette association très fraîche et pas seulement parce que la photo a été prise après une petite pluie.

          En mauve

     Belle journée !


    8 commentaires
  • Il y a quelques jours je vous ai montré comment j'avais disposé la tulipe 'Mascotte' en scène près de ma gloriette. Une très belle tulipe bien joufflue et originale, couleur framboise et frangée. Une tulipe très sophistiquée loin de la simplicité que j'aime au jardin et pourtant... Je vais vous expliquer comment j'ai organisé un massif de tulipes à ma façon dans mon patio. Un tout petit espace.

    C'est le massif à droite que je vais vous détailler. Il y a quelques rosiers qui pour l'instant sont juste en feuille. Leur feuillage permet de flouter la scène que j'ai voulu très naturelle.

    Un massif de tulipes à ma façon

    Pour apporter du naturel, j'ai en plein milieu du massif l'Erysimum bowles mauve (qui me sert beaucoup au jardin) et un anthriscus sylvestris (autrement dit du cerfeuil sauvage) à gauche près du gros pot de lierre

    Un massif de tulipes à ma façon Un massif de tulipes à ma façon

    Pour donner une impression de naturel, je n'ai rien aligner du tout ou presque et surtout je n'ai pas respecter le principe qui veut que l'on doit planter selon la taille. Toutefois j'ai tout de même planté les petites tulipes jaune 'Concerto' en bord de massif. Pour le reste, j'ai planté les grosses 'Mascottes' par deux et les belles tulipes rose pâle en petit groupe. J'ai ponctué le tout de quelques tulipes 'havran' rouge profond. Bon il y en a une (que j'ai planté il y a quelques années et dont j'ai oublié le nom) qui a pris un peu de hauteur et se trouve haut perché. Voyez comment l'opulente frangée accompagne la simplicité de la 'havran' !

    Un massif de tulipes à ma façon Un massif de tulipes à ma façon Un massif de tulipes à ma façon

    les petits points blancs sur la pelouse sur la photo de droite, ce sont des pâquerettes tout simplement

    Un massif de tulipes à ma façon  Un massif de tulipes à ma façon  Un massif de tulipes à ma façon

    Un massif de tulipes à ma façon

    Un massif de tulipes à ma façon      Un massif de tulipes à ma façon

    Un massif de tulipes à ma façon  Un massif de tulipes à ma façon

     Je n'ai pas hésité à mélanger à ma façon les tailles, les couleurs et les formes de tulipes et de feuillage. L'année prochaine je rajouterai quelques tulipes pourpres derrière les roses pâles avec peut être un autre feuillage gris. Je vois bien aussi quelques oreilles d'ours avec les tulipes jaunes. Enfin en espérant que tout ce petit monde sera au rendez-vous l'année prochaine. Qu'en pensez vous ? 


    16 commentaires
  • Tintement !? Non ce n'est pas la solution d'un mot fléché dont la définition serait "son léger d'une clochette", mais ce que j'imagine être le petit bruit que font ces délicieuses Nivéole, que seuls les elfes du jardin peuvent entendre. 

    La nivéole de printemps est ravissante et se balance au-dessus des massifs de façon tellement gracieuse. On l'appelle aussi Claudinette mais je ne sais pas pourquoi. Quelqu'un pourra t il me le dire ?

    Son nom latin c'est Leucojum aestivum (je les ai planté en 2016 - cliquez pour voir ma commande)

      Tintement !? Tintement !?

     Dans mon jardin de poche, elle pousse au pied des camélias, l'endroit est frais et semble lui convenir. La Nivéole apprécie les terrains humides ou frais, la mi-ombre ou le soleil. Je trouve que la compagnie des grosses fleurs roses du camélia lui va bien, elle tranche avec sa robe blanche délicatement ponctué d'un peu de vert. Elle ressemble au perce-neige (c'est également un bulbe) mais elle se balance en haut d'une très grande tige de 50cm environ. Il faut que je l'essaye près de ma petite mare l'année prochaine.

    Chut ! Ecoutez ! Entendez vous le tintement des clochettes ! Des clochettes du printemps. Non !? Imaginez alors que vous êtes un elfe... Ah oui maintenant vous les entendez !

    Belle journée !

     


    5 commentaires
  • Je ne me lasse pas d'observer les jolis associations de feuillages qu'offre mon jardinet en cette saison. Certains végétaux se sont bien étalés ces dernières années. Je pensais que la sécheresse avait limité leur progression mais non ! 

    Le lamier et l'Epimédium forment un joli tapis au pied du grand conifère. C'est à qui prendra le plus de place. Le lamier semble remporter la bataille pour le moment mais c'est sans compter sur la pervenche qui adorent ce petit coin du jardin

     Tout mélangé (suite) Tout mélangé (suite)

    Tout mélangé (suite) Tout mélangé (suite) 

     Belle journée !

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique