• Cette année j'ai accompagné le joli rosier de Jean-Lin Lebrun (Mela Rosa), 'Ti Puce d'Amour' avec un Teucrium Hircanicum. 

    En fait, cette association est le fruit du hasard. Le Teucrium fait un peu ce qu'il veut et se ressème là où cela lui plait. Cela me va très bien. Ces deux là s'entendent plutôt bien et le rosier a accepté cette intrusion dans son espace. Je veille tout de même à ce que le sans-gêne respecte son voisin.

     

     Belle journée !


    6 commentaires
  • La fraicheur de ce début d'été met en valeur les jolis feuillages. Il pleut et ils ne souffrent pas. Pour une fois je n'ai pas de salade cuite !

    Heuchères et persicaires sont toutes pimpantes et joyeuses dans mon petit fouillis 

    feuillages d'été

    Maintenant qu'il n'y a plus de fleurs, le géranium macrorrhizum met en avant ses feuilles découpées et sert d'écrin aux autres feuillages comme celui de cornus elegantissima variegata

    feuillages d'été feuillages d'été

     L'été sera vert ! l'été s'ra vert la la lala !


    8 commentaires
  • Je l'aime, je l'adore le myosotis mais dans mon jardin de poche, je suis bien obligée de le contenir un peu. Sinon je ne verrai plus qu'un grand nuage bleu. Il faut que je laisse les autres plantes s'exprimer également et les laisser entrer dans la lumière.

    Avant

    hop hop ! quelques coups de ciseaux plus tard 

    Après

    Myosotis je t'aime mais....

    Pas grand chose. Voilà le type d'intervention que je fais de temps en temps dans mon jardin de poche. Un fouillis organisé en fait. Si vous ne voyez que la deuxième photo, vous ne savez pas que la jardinière est passée par là.

    J'avoue que je préfère laisser le myosotis se faufiler partout mais à un moment je dois lui dire stop car les longues tiges s'avachissent à la première grosse pluie et la touffe s'écrase en son centre. Je le trouve d'ailleurs très haut cette année. Je vous rassure j'en laisse bien suffisamment pour qu'il se ressème un peu partout. Ce que je coupe ira dans un vase et/ou sur le tas de compost.

    Faites vous la même chose dans votre jardin ? S'il est plus grand que le mien, vous n'y êtes peut être pas obligé ? Ou bien intervenez vous bien plus que moi ?

    Belle journée !


    25 commentaires
  • Il n'y a pas le même climat dans le patio devant la maison que derrière dans le jardin. Beaucoup plus petit (environ 6x4m) et complètement abrité du vent grâce à la haie de laurier, il ne reçoit de soleil que le matin. Comme le reste du jardin, il est humide en hiver mais la terre est nettement moins collante. La concurrence des racines y est très très présente forcément. L'été donc, la terre est très sèche et je ne l'arrose pas souvent. C'est la raison pour laquelle, j'ai dû abandonner d'y faire pousser des légumes qui demandaient hélas beaucoup trop d'eau. Mais beaucoup de plantes s'y plaisent et me ravissent.

    Dans le patio, il y a....

    Alors que dans le jardin, il n'y a plus de tulipes, ici elles sont encore bien jolies.

    Dans le patio, il y a.... Dans le patio, il y a....

    Les narcisses minnow s'y plaisent tout autant. Elles sont au pied de mon acer palmacetum dissectum 'Garnet' et des camélias. L'agaçant avec les camélias c'est qu'il faut retirer les fleurs fanées devenues moches qui y restent collées. Cette année les bergenias n'ont pas fleuris. J'ai encore quelques nivéoles de printemps (Leucojum vernum) qui dansent au-dessus du massif.

    Dans le patio, il y a.... Dans le patio, il y a....

    Je n'ai jamais réussi à cette endroit à avoir un beau gazon, mais cela ne fait rien. Pour le plus grand plaisir des butineuses, les pâquerettes ont pris possession du lieu. Je laisse faire, c'est bien mieux comme ça.

    Dans le patio, il y a....

    Devant l' origan doré (Origanum 'Norton gold') une jolie benoite rose cuivrée (Geum rivale 'Leonard's Variety') Je dois surveiller de très près l'origan qui a une grande tendance à vouloir piétiner les plantes autour de lui. J'arrache et je fais des dons. Il est très apprécié, il se plait partout.

     Dans le patio, il y a....(entre autres choses)

     Au pied de la structure en bois sur laquelle coure le rosier 'Nozomi' (que je vous montrerai plus tard) un joli Phlox divaritaca 'blue moon' acheté à Thierry Delabroye. Il se plait et d'étale depuis 2019 dans ce petit coin. Près de lui une Veronica gentianoides qui démarre sa floraison.

     Dans le patio, il y a....(entre autres choses) Dans le patio, il y a....(entre autres choses) 

    Dans le patio, les iris arrivent, les premiers donnent envie de mettre le nez dedans

    Dans le patio, il y a....(entre autres choses)

     Petit à petit, je vous montrerai toutes les autres choses qu'il y a dans mon patio cette année. A suivre...

    Dans le patio, il y a....(entre autres choses)

    Belle journée !

     


    18 commentaires
  • Voilà un endroit dont je ne vous parle jamais. Il s'agit d'un tout petit bout de terre coincé entre ma pauvre haie de lauriers que j'essaye de sauver et l'allée où est garée la voiture. Une toute petite plate-bande assez longue mais étroite d'une vingtaine de centimètre seulement ou pas grand chose ne veut pousser à cause des racines. Pourtant cette année, je trouve qu'elle ressemble à quelque chose. J'aime bien le mélange de gris et de vert anis avec flottant les fleurs de narcisses.

    Il y a là des corbeilles d'argent, des euphorbes petits-cyprès qui ont colonisé l'endroit, quelques narcisses et une plante grise dont j'ai oublié le nom (convolvulus cneorum me dit Vanessa dans les commentaires). Du lamier tente de se faire une place, même pour lui c'est difficile.

    Plate-bande Plate-bande Plate-bande

    Plate-bande Plate-bande

    Iberis Sempervirens 'Snowflake' (Corbeille d'argent)

    Plate-bande

     Euphorbia cyparissias (Euphorbe petit-cyprès) et Lamium galeobdolon (lamier jaune)

    Plate-bande

    Qu'en pensez vous ?


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique