• Samedi dernier ma nièce Audrey et son amoureux Julien se sont mariés à la Mairie du 3ème arrondissement. Un mariage intime et sans fête. Ils sont beaux et heureux. Comme promis je partage avec vous quelques photos des amoureux.

    Nous vivons des temps difficiles mais la jeunesse veut vivre pleinement chaque instant, elle est joyeuse et (presque) insouciante et c'est tant mieux. Ils connaissent le sida et maintenant la Covid mais qu'importe tout cela, ils croquent la vie à pleine dent.

    Le chien est un bouledogue français, elle s'appelle Lilou et elle ne les quitte jamais ;)

    Le mariage de Audrey et Julien  Le mariage de Audrey et Julien Le mariage de Audrey et Julien

    Il n'y a pas plus belles images d'espoir ! Prenez soin de vous et vivez !


    16 commentaires
  • Aujourd'hui, je voulais vous montrer un joli dessin. Celui réalisé et offert Clémence, la fille de Sophie (au chas fouineur) pour une occasion bien particulière. 

    Clémence, vous la connaissez c'est la petite puce que vous voyez là entre moi et Sylvaine. Enfin petite !? Elle est plus grande que moi maintenant. Elle fait partie de notre groupe de jardiniers-dingues. Une "perchée" comme nous mais cette jeune fille généreuse est une artiste en herbe et elle pousse très vite.

    Vous voyez sur le chapeau, il est indiqué "Jardinière du Dimanche"

    Alors vous ne trouvez pas qu'elle me ressemble ?! En tous cas c'est comme ça que Clémence me dessine et cela me plaît beaucoup. Qu'en pensez-vous ? Encouragez Clémence à poursuivre dans cette voie !

    Une artiste en herbe

     Merci Clémence !

     


    12 commentaires
  • Mon arrière grand-mère Célina, qui m'a légué son prénom puisque je m'appelle Patricia Célina a connu des moments difficiles mais elle était bien plus positive et joyeuse que beaucoup de gens aujourd'hui. Elle connaissait toute la valeur de la vie et elle la croquait à pleine dent. Chaque moment de bonheur était précieux.

    En ce jour du souvenir du 11 novembre 1918, je me souviens d'elle et de mon arrière grand-père que je n'ai pas connu et qui finissait ses lettres à Célina par "Meilleurs baisers et caresses de celui qui t'aime pour la vie. Jean".

    11 novembre : aux amoureux qui....


    11 commentaires
  • Le Covid 19 a touché tout le monde, que ce soit dans notre chair pour ceux qui, malheureusement, sont tombés malades ou qui ont perdu un proche mais aussi dans nos esprits, notre moral. 

    Mon jardin de poche a été pour moi une bulle, un havre, un refuge. J'y ai puisé ma force, mon énergie, ma volonté, mon enthousiasme. Vous écrire aussi chaque jour m'a également portée et c'est grâce à vous que j'ai continué, grâce à vos gentils commentaires, à vos encouragements. Vous raconter mes aventures jardinesques et surtout partager mes expériences avec vous est un immense bonheur pour moi.

    Mais voilà aujourd'hui je ne vais pas bien, je doute. Mes certitudes, si toutefois j'ai pu en avoir un peu, sont ébranlées. La tour s'écroule. Suis-je un dinosaure ? Dois-je continuer à écrire ?

    C'est un ami qui récemment m'a fait part de ses propres doutes, il me disait que son travail d'écriture n'allait certainement plus rencontrer de lecteurs. Car la mode, à cause du Covid 19, n'était plus au jardin d'agrément, aux fleurs, aux roses, aux arbres... mais uniquement au jardin utile, au jardin nourricier. Qu'il devait parler de courgettes plutôt que de fleurettes. Qu'il était un dinosaure. 

    Sommes nous des dinosaures ?

    Dans mon jardin de poche en ville, je ne peux pas avoir un vrai potager qui puisse me nourrir. J'ai réussi à avoir quelques tomates, des carottes, un poignée d'haricots, une ou deux courgettes. Rien qui fasse rêver. Mais non ! mon jardinet n'est pas un jardin nourricier et je ne peux pas répondre à vos questions sur le potager. Comment planter des choux ? Blanchir des salades ? Avoir de belles asperges? Dans 160m2 en ville, même si j'introduis quelques belles potagères au milieu des racines de mes arbres, les roses et les vivaces ont ma préférence.

    Donc je me pose la question. Dois-je arrêter d'écrire ? Mes écris intéressent-ils encore des lecteurs ? Mes petites histoires de néné-le petit n-hérisson ou de  thé-o, mes poissons ou encore de polisson mon rouge-gorge... vous amusent elles encore ? Ou bien vous trouvez cela désuet, naïf,....mais surtout inutile, pas à la mode. 

    Est ce que, aujourd'hui, ce que vous souhaitez savoir c'est quand et comment (et avec force de détails s'il vous plait) vous pouvez faire de la permaculture sur votre balcon ou votre jardinet. Ce qui vous fait rêver aujourd'hui est-ce d'avoir des tomates juteuses sans mildiou ? Que les roses c'est juste pour faire une haie au fond du jardin comme des pyracantha bien piquants pour vous protéger du voisinage. Est ce que vous souhaitez, aujourd'hui, c'est tout savoir sur les maladies qui anéantissent vos récoltes et comment vous en débarrasser ?

    Sommes nous des dinosaures ?

    Qu'avez vous dans votre bibliothèque ? que regardez vous sur internet aujourd'hui ? Consultez vous beaucoup d'articles ou de livres sur le potager, sur la taille des arbres fruitiers ou bien vos étagères sont pleines à craquer de livres sur les roses et les vivaces. Allez vous remiser ces derniers au grenier ou les donner à la prochaine brocante ? Ou bien avez-vous deux étagères une sur le jardinier nourricier et l'autre sur le jardin d'agrément ? 

    Ainsi mes écrits peuvent ils encore vous faire sourire ? Le jardinage aujourd'hui doit il être seulement utile ? Le jardin d'agrément fait il encore rêver ? 

    Suis-je devenue un dinosaure ? Dois je arrêter d'écrire sur mon petit jardin de ville et ses fleurettes ?

    Sommes nous des dinosaures ? Sommes nous des dinosaures ? 

     En attendant je cours au jardin voir si je ne peux pas planter quelques fleurettes supplémentaires ;)

     


    70 commentaires
  • Les roses sont arrivées ! C'est le moment de la récompense, celui du partage également.

    Le jardin de Patou ouvre ses portes sur RDV 

    les vendredis 7 juin - 21 juin et 28 juin

    Le jardin de Patou sur RDV

    Moins de 200m2 et plus de 30 rosiers, des vivaces, des arbres et arbustes, une rivière et même une mare. 

    Mon jardin de poche se prend pour un grand mais il reste petit. C'est la raison pour laquelle je vous remercie de prendre RDV (pas plus de 6 personnes en même temps) en me laissant un message : gilles.mario@sfr.fr 

    A bientôt !


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique