• Le Covid 19 a touché tout le monde, que ce soit dans notre chair pour ceux qui, malheureusement, sont tombés malades ou qui ont perdu un proche mais aussi dans nos esprits, notre moral. 

    Mon jardin de poche a été pour moi une bulle, un havre, un refuge. J'y ai puisé ma force, mon énergie, ma volonté, mon enthousiasme. Vous écrire aussi chaque jour m'a également portée et c'est grâce à vous que j'ai continué, grâce à vos gentils commentaires, à vos encouragements. Vous raconter mes aventures jardinesques et surtout partager mes expériences avec vous est un immense bonheur pour moi.

    Mais voilà aujourd'hui je ne vais pas bien, je doute. Mes certitudes, si toutefois j'ai pu en avoir un peu, sont ébranlées. La tour s'écroule. Suis-je un dinosaure ? Dois-je continuer à écrire ?

    C'est un ami qui récemment m'a fait part de ses propres doutes, il me disait que son travail d'écriture n'allait certainement plus rencontrer de lecteurs. Car la mode, à cause du Covid 19, n'était plus au jardin d'agrément, aux fleurs, aux roses, aux arbres... mais uniquement au jardin utile, au jardin nourricier. Qu'il devait parler de courgettes plutôt que de fleurettes. Qu'il était un dinosaure. 

    Sommes nous des dinosaures ?

    Dans mon jardin de poche en ville, je ne peux pas avoir un vrai potager qui puisse me nourrir. J'ai réussi à avoir quelques tomates, des carottes, un poignée d'haricots, une ou deux courgettes. Rien qui fasse rêver. Mais non ! mon jardinet n'est pas un jardin nourricier et je ne peux pas répondre à vos questions sur le potager. Comment planter des choux ? Blanchir des salades ? Avoir de belles asperges? Dans 160m2 en ville, même si j'introduis quelques belles potagères au milieu des racines de mes arbres, les roses et les vivaces ont ma préférence.

    Donc je me pose la question. Dois-je arrêter d'écrire ? Mes écris intéressent-ils encore des lecteurs ? Mes petites histoires de néné-le petit n-hérisson ou de  thé-o, mes poissons ou encore de polisson mon rouge-gorge... vous amusent elles encore ? Ou bien vous trouvez cela désuet, naïf,....mais surtout inutile, pas à la mode. 

    Est ce que, aujourd'hui, ce que vous souhaitez savoir c'est quand et comment (et avec force de détails s'il vous plait) vous pouvez faire de la permaculture sur votre balcon ou votre jardinet. Ce qui vous fait rêver aujourd'hui est-ce d'avoir des tomates juteuses sans mildiou ? Que les roses c'est juste pour faire une haie au fond du jardin comme des pyracantha bien piquants pour vous protéger du voisinage. Est ce que vous souhaitez, aujourd'hui, c'est tout savoir sur les maladies qui anéantissent vos récoltes et comment vous en débarrasser ?

    Sommes nous des dinosaures ?

    Qu'avez vous dans votre bibliothèque ? que regardez vous sur internet aujourd'hui ? Consultez vous beaucoup d'articles ou de livres sur le potager, sur la taille des arbres fruitiers ou bien vos étagères sont pleines à craquer de livres sur les roses et les vivaces. Allez vous remiser ces derniers au grenier ou les donner à la prochaine brocante ? Ou bien avez-vous deux étagères une sur le jardinier nourricier et l'autre sur le jardin d'agrément ? 

    Ainsi mes écrits peuvent ils encore vous faire sourire ? Le jardinage aujourd'hui doit il être seulement utile ? Le jardin d'agrément fait il encore rêver ? 

    Suis-je devenue un dinosaure ? Dois je arrêter d'écrire sur mon petit jardin de ville et ses fleurettes ?

    Sommes nous des dinosaures ? Sommes nous des dinosaures ? 

     En attendant je cours au jardin voir si je ne peux pas planter quelques fleurettes supplémentaires ;)

     


    70 commentaires
  • Les roses sont arrivées ! C'est le moment de la récompense, celui du partage également.

    Le jardin de Patou ouvre ses portes sur RDV 

    les vendredis 7 juin - 21 juin et 28 juin

    Le jardin de Patou sur RDV

    Moins de 200m2 et plus de 30 rosiers, des vivaces, des arbres et arbustes, une rivière et même une mare. 

    Mon jardin de poche se prend pour un grand mais il reste petit. C'est la raison pour laquelle je vous remercie de prendre RDV (pas plus de 6 personnes en même temps) en me laissant un message : gilles.mario@sfr.fr 

    A bientôt !


    17 commentaires
  • Maisonae a choisi une sélection de blogs jardin secret pour les mettre à l'honneur. C'est une jolie surprise que me fait Sophie et toute l'équipe de Maisonae. 

    Maisonae : jardins secrets

    Bonjour Patricia,
    Nous sommes heureux de t'annoncer que la sélection des meilleurs blogs Jardin Secret est (enfin !) en ligne sur Maisonae et que Le Jardin de Patou en fait partie ! 
    Tu peux la consulter à cette adresse : https://www.maisonae.fr/jardin-et-bricolage/meilleurs-blogs-jardin-secret/
    Nous espérons qu'elle te plait !
    N'hésite pas à nous dire ce que tu en penses ! Nous serions super contents d'avoir un retour !
    A très vite sur la blogosphère ;-)
    Sophie (et toute l'équipe Maisonae ne les oublions pas !!)

     Mon jardin de poche est en excellente compagnie. 

    Leur démarche est sympathique. Je découvre en même temps que vous le site de Maisonae qui propose des guides d'achats et des comparatifs sur un certain nombre d'accessoires pour la maison et le jardin en toute indépendance. Cela va du petit électroménager comme les robots pour la cuisine, à la tondeuse, le coupe bordure électrique et même la trottinette électrique.

    Le site est très agréable avec de jolies couleurs fraîches, des rubriques bien lisibles. Les textes agréables à lire. Voici un exemple de ce que l'on peut y découvrir. Les photos sont belles.

    Maisonae : jardins secrets

     Maisonae : jardins secrets

     Voici un extrait de leur page d'accueil :

    Maisonae : meilleurs blogs Jardin Secret

     Souhaitons beaucoup de succès à l'équipe de Maisonae

     


    8 commentaires
  • Carole me demandait quand j'avais écris mon billet sur le joli perce-neige paru samedi dernier à 6h du matin. C'est une question que vous vous posez sans doute aussi.

    Alors, je vais vous livrer ici un petit secret qui n'en est pas vraiment un.

    La semaine, je part travailler tôt et le soir je rentre tard. Il fait nuit. Donc l'hiver je ne peux voir mon jardin que le week end. Le vendredi est pour moi également un jour de repos car j'ai choisi de travailler à 80% pour me consacrer à ma passion et pour profiter un peu plus de la vie. C'est un grand luxe que je peux, à presque 55 ans, me permettre (j'ai bien de la chance !).

    Donc, tout ça pour vous dire qu'en hiver, je prépare bien souvent mes billets le vendredi et le week end car je peux faire mes photos. Les billets paraissent jusqu'au vendredi suivant (ils sont programmés pour être vus à 6h du matin pour les lèves-tôt comme moi). C'est la raison aussi pour laquelle mes billets sont courts, je suis une femme active et toujours pressée.

    Dès que les jours rallongent je peux me permettre d'écrire de façon beaucoup plus régulière, je peux faire des photos chaque soir en rentrant chez moi et écrire tout de suite mon billet qui paraîtra le lendemain. Je le fais devant la télé que je regarde d'un oeil.

    Ainsi mon petit perce-neige que vous avez vu dans mon billet de samedi, je l'ai découvert dans mon jardin le vendredi.

    La première chose que je fais le vendredi c'est de descendre au jardin, je suis encore en pyjama bien souvent. Tasse de thé d'une main et appareil photo de l'autre. Gribouille le chat à quelques pas de moi. Cela fait rire Jonas le merle ainsi que Polisson mon rouge gorge !

    Vous me demandez aussi, comment je fais pour répondre à vos commentaires. Je travaille dans un open-space mais j'ai toujours avec moi mon téléphone portable (dont je coupe le son bien sûr !) ainsi lorsque je fais des pauses, je peux vous glisser un petit mot. Je garde presque toujours le lien avec vous. J'ai également du temps lorsque je suis dans les transports en commun (3h par jour).

    Voilà vous savez tout sur mon organisation.

    Photo prise dimanche main 12 janvier en pyjama

    Secret de blogueuse

    Bonne journée


    22 commentaires
  • Pendant les journées de St Jean de Beauregard, j'ai été suivie par une équipe de France 2.

    Charline, la journaliste, m'a mise à l'aise et j'ai réussi à dire quelques mots. Son montage est très réussi. Il met bien en valeur les belles couleurs des stands présents à St Jean de Beauregard cet automne. Le reportage est passé ce matin dans l'émission pétillante de Sophie Davant "C'est le programme".

    C'était une expérience très amusante et, même si j'étais pétrifiée de trac, je dois bien avouer que j'ai aimé ça.

    Ah une vraie cabotine la Patou ! et puis ma Gribouille passe à la télé elle-aussi !

    Le reportage tourne sur FB grâce à Lo et Charlotte qui ont trouvé le lien, vous pouvez regardez ici à la 18ème minute mais je vous invite à tout regarder, l'émission est très sympa.

     

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique