• Voici une plante que j'oublie souvent tant elle fait partie du jardin. C'est en cette saison qu'elle est la plus belle.

    Il s'agit d'une espèce de lianes à feuilles persistantes. Elle a mauvaise réputation, à tort je trouve, car elle rend bien des services. Elle peut grimper sur un arbre, en bonne santé je précise, et le protéger ainsi des intempéries comme elle va protéger aussi le mur de votre maison. Mais attention ne la laissez pas aller dans les gouttières ni sur un mur abimé. La belle liane peut aussi courir sur le sol, pendant plusieurs kilomètres, là où rien d'autre ne veut pousser. Elle a aussi pleins d'atouts médicinales.

    Je l'aime dégoulinant d'un pot, tapissant le pied des arbres et courant sur les pierres. L'envahissante s'il faut la surveiller et la maintenir là où l'on souhaite, peut aussi recouvrir une cabane disgracieuse et servir d'abri à des petits amis du jardin. Elle apporte beaucoup de charme et ajoute du romantisme au jardin.

    Vous l'avez devinez, cette liane est tout simplement du lierre grimpant. Son nom scientifique est Hedera Helix,  Hedera dérivé  du latin Hedea qui signifie : la corde, l’attache. Le nom d’espèce Helix signifie enlacer à la façon d’une spirale.

    Pour le rajeunir et qu'il reste beau et pas tout effiloché, il suffit de supprimer les vieux rameaux. Dans mon jardin de poche, le lierre anime les endroits où l'ombre est la plus dense. Ainsi dès que j'en trouve un qui me plait quelque part, j'en prélève un morceau et hop ! je l'installe au jardin. Il se bouture très facilement.

    Un oublié de nos jardins

    Un oublié de nos jardins

    J'en ai plusieurs au jardin mais je ne connais pas leur nom.

    Un oublié de nos jardins  

    Un oublié de nos jardins

    Un oublié de nos jardins  Un oublié de nos jardins

     Un oublié de nos jardins

    Un oublié de nos jardins

     Je vais en prélever pour en planter dans mon jardin de la vallée des rois et couvrir le cabanon en fer au fond du jardin. Qu'en pensez vous ?

    Un oublié de nos jardins

    Finalement le lierre est un oublié que l'on peut ignorer au jardin. Aimez vous le lierre ? Comment l'utilisez vous ?

      


    22 commentaires
  • Je déclare ouverte la saison des hellébores ouverte. Youpiiii ! Les rois de l'hiver sont de retour !

    Que serait cette saison sans ces fleurs pudiques qui cachent leur coeur pour mieux braver les intempéries. Même s'il faut mettre les genoux dans la boue pour pouvoir admirer leur beauté, je les adore et je ne peux leur résister. 

    Je déclare...

     Belle journée !


    7 commentaires
  • J'aime beaucoup la bruyère. Il en existe en toutes saisons mais c'est surtout en hiver que je la préfère.

    Elle peut former de charmants tapis de fleurs blanches, roses ou rouges, elle brave les frimas jusqu'à même percer le tapis de neige. Lorsqu'elle n'est pas en fleurs, son feuillage vert, bronze ou même doré apporte une jolie présence au jardin.

    Non gélives, leur seul ennemi est l'humidité stagnante. Toute les terres de jardin, même un peu calcaire, leur vont bien. Même si elle a, je pense, une préférence pour les terres acides. Par contre, c'est certain il faut lui éviter le plein soleil. Elle apprécie une ambiance mi-ombragée. S'il fait trop chauds et trop secs en été, il faut les doucher le soir pour les rafraichir. Ainsi pendant l'été trop chaud de 2019, j'en ai perdu une. Elle a grillé alors qu'elle était pourtant plantée à l'ombre.

    Pour les garder jolies en belles touffes, il suffit de les tailler après la floraison et aussi d'éliminer les parties sèches. Attention pas trop court car la bruyère émet difficilement de nouvelles tiges à partir du vieux bois.

    Dans mon jardin de la vallée des rois je les ai plantées près de jolies pierres recouvertes de mousses dans la rocaille près de la maison, elles assurent une présence fleurie. Les pierres leur conserveront un peu d'humidité pendant l'été.

    Bruyères

    Dans mon jardin de poche, ma bruyère s'épanouie près de la petite mare en compagnie de l'Helxine

    Bruyères d'hiver

    Avez vous de la bruyère chez vous ? Préférez vous celle d'hiver ou celle d'été. Je crois que celle d'hiver fleuri à partir de l'automne jusqu'au printemps et celle d'été, du printemps jusqu'à l'été. Finalement il y en a toute l'année ? 

     


    19 commentaires
  • Je suis toujours surprise de voir, en ces tous derniers jours de l'année, ces énormes bourgeons de fleurs.

    Ils appartiennent au Camelia Japonica 'Mme Martin Cachet'. 

    J'ai planté cet arbuste en 2010 dans mon jardin de poche alors que les haies de thuyas existaient encore. Il a souffert à la fois de la concurrence des racines, du grand chamboulement lorsque j'ai fait arracher les thuyas et enfin il a été ratatiné par les branches immenses du rosier liane.

    Bref ! Tout cela pour vous dire que c'est vraiment costaud mon camélia. Quand il veut il peut ! Mme Martin Cachet a un sacré caractère. Il va être magnifique cette année s'il ne gèle pas au mauvais moment.

     

      

     

    Parlez moi de vos camélias ! Comment sont ils chez vous en ce moment ? 


    20 commentaires
  • Ah ça oui ! il est sacré mais surtout sacrément lent à pousser ! Je parle de mon Nandina Domestica appelé aussi bambou sacré. Je l'ai acheté en automne 2013.

    Il est sacré !

    C'est un des premiers arbustes planté dans mon jardin de poche. Les années ont passé mais lui ne pousse pas,  enfin pas beaucoup. Il ne dépasse pas les 1,20m alors qu'il devrait adulte faire 2m. Mais il lui faut combien d'année pour être adulte.

    Je l'aime beaucoup mais il était prévu qu'il cache le grillage et qu'il ait une belle présence et là je l'oublie bien souvent. Pourtant c'est un petit arbuste très intéressant, une belle floraison, des baies, de jolies couleurs automnales. Tout pour me plaire mais il est nain chez moi et du coup je l'ai mal placé.

    Il est sacré ! Il est sacré !

    Avez vous un Nandina domestica dans votre jardin ? Comment se comporte-t-il ? Au bout de combien de temps a t il atteint sa taille adulte ?


    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique