• Les neiges sont parties, il fait bien froid mais les hellebores commencent à sortir de terre.

    Je me pose des questions sur l'helleborus orientalis picotee anemone.

    Celui-ci montre une très jolie fleur pour l'instant unique mais j'attends les autres. Il n'est pas très florifère chez moi mais il m'émeut beaucoup. J'adore sa couleur et les veines pourpres et ce joli liseré. Une vrai merveille ! Son coeur d'anémone n'est pas très visible il me semble et le picotee je ne le vois pas.

    Helleborus orientalis picotee anemone

     J'ai planté celui ci au jardin il y a plusieurs années déjà et ils n'ont en commun que le nom et le peu de fleurs. je pense qu'il y a une erreur d'étiquetage. Celui-ci est picotee pourpre et son coeur d'anémone est également peu visible. Il est blanc pur et je le trouve également ravissant.

    Helleborus orientalis picotee anemone

    Mais avouez que pour une même étiquette, ils sont très différents. Qu'importe je les aime tous les deux, je crois juste que je vais les renommer à ma manière.

    Qu'en pensez-vous ? 


    4 commentaires
  • Pour les grands bacs sur ma terrasse, j'ai commandé cet hiver le sarcococca hookeriana digyna chez Promesses de Fleurs.

    Il m'enchante déjà.

    Ses feuilles longues et étroites, un peu comme un olivier, sont différentes du sarcococca classique et elles sont d'un joli vert foncé vernissé. Les fleurs blanches avec des petites pointes roses en bouquet sont ravissantes et surtout parfumées. Pour son premier hiver, il a bien fleuri et je suis curieuse de voir ses petits fruits.

    Un arbuste compact à pousse lente qui devrait faire 80cm adulte, feuillage persistant et brillant, fleuri, parfumé et qui fait des fruits. Le sarcococca serait il l'arbuste parfait pour les jardins de poche ? Qu'en pensez-vous ?

    Sarcococca hookeriana digyna Sarcococca hookeriana digyna

     

    Sarcococca hookeriana digyna

     

     


    11 commentaires
  • Cet hellebore est magnifique et pourtant je ne l'avais pas encore au jardin. J'aime sa simplicité et son apparence fragile. Son nom est si charmant, une vraie sucrerie 'Candy Love' et il lui va si bien.

    Il est arrivé avec ma dernière commande chez Promesse de Fleurs en décembre dernier. Il est plein de boutons ravissants blancs et roses et sa fleur blanche est délicatement saupoudré de rose et d'un peu de vert pâle. Elle est très élégante, je trouve. Son feuillage, toujours très important pour moi, est vert sombre et contraste bien avec la fleur et la met en valeur.

    Sa description indique que c'est un hybride provenant de la rose de Noël et de l'hellebore de Corse, cela fait un très joli mélange et lui permet d'être rustique et solide et surtout de fleurir tôt dès décembre et tard jusqu'en mars. Une valeur sûre qui manquait à mon jardin.

    J'aurai l'occasion de la prendre plusieurs fois en photo d'ici mars, notamment pour observer ses fleurs à la fanaison. L'hellebore reste toujours très beau même fané, on peut donc en profiter très longtemps.

    Helleborus Candy Love

    regardez sur le bouton qui s'ouvre les veines légèrement pourprées

    Helleborus Nigerscors Candy Love

    alors que lorsqu'il est encore fermé, il est tout blanc

    Helleborus Nigerscors Candy Love

    ou  légèrement poudré de rose

    Helleborus Nigerscors Candy Love

    Voyez lorsque les gouttes de pluies jouent avec la fleur, d'où l'intérêt d'en planter proche de la maison pour mieux les admirer

    Helleborus Nigerscors Candy Love

    Le plus difficile avec l'hellebore c'est de choisir celui que l'on préfère, pour moi c'est impossible. Ainsi ma collection s'agrandit. Par contre, ce qui est bien c'est que lorsque l'on a plus de place au jardin, un gros pot lui convient tout à fait. 

    Il me reste encore des petits nouveaux à vous montrer au fur et à mesure de leurs floraisons et il y a aussi les anciens qui sortent de terre doucement. J'espère que tous seront présents au jardin.


    10 commentaires
  • Doucement ils arrivent dans nos jardins, ils sortent de terre sans se presser. Les miens sortent à peine et j'ai hâte de les revoir mais en attendant je profite de ceux qui sont en pot. Je veux parler bien entendu des hellebores, mes chouchoux de l'hiver, les petits bijoux de mon jardin de poche tellement précieux pour lutter contre la grisaille.

    Regardez celui que je viens de découvrir chez Promesses de Fleurs, une de leur nouveauté.

    Helleborus Ice n'Roses Red

     Voici ce qu'il est dit sur sa fiche. Hellébore Ice n' Roses Red

    J'ai essayé de faire quelques photos qui rendent hommage à la beauté de ce très bel hellébore. Ce que l'on voit tout de suite avant les fleurs, ce sont ces très belles feuilles larges et bien vertes veinées de pourpre. J'accorde beaucoup d'importance aux feuilles car lorsque la fleur n'est plus, la plante doit garder une belle présence au jardin et c'est le cas ici.

    Helleborus Ice n'Roses Red

     

    Les fleurs sont encore en bouton. Ce sont de très belles perles roses foncées veinées pourpres que l'on a envie de croquer. J'aime le bouton des fleurs, il est une future surprise, comme le joli emballage que l'on n'ose ouvrir. Voyez aussi la corolle des feuilles vertes tendres autour des boutons, magnifique.

    Helleborus Ice n'Roses Red

    Lorsque les gouttes d'eau glissent sur le velours de la feuille, c'est de la poésie pure. Ah que n'ais-je une macro plus performante !

    Helleborus Ice n'Roses Red

    Helleborus Ice n'Roses Red

    et voici la fleur, elle hésite un peu entre le velours et la soie.

    Helleborus Ice n'Roses Red

    lorsqu'elle s'épanouit la fleur devient rose pourpre avec des nuances chocolatées et son coeur jaune est lumineux. C'est une fleur simple mais voyez le contours des pétales n'est pas tout lisse. Il lui donne du relief à cet hellebore de caractère, très présent et qui paraît être très florifère si je regarde le nombre de boutons.

    Helleborus Ice n'Roses Red

    Helleborus Ice n'Roses Red

    Helleborus Ice n'Roses Red

    Vous savez maintenant pourquoi j'ai craqué sur ce petit bijou. Qu'auriez vous fait à ma place ?

    Promesse de Fleurs a ouvert une nouvelle page pour nous aider à découvrir des petites merveilles comme celle-ci et aussi à nous donner des idées, on y trouve des fiches très joliment écrites avec de très belles photos qui rendent hommage aux végétaux mais aussi des vidéos, bref tout pour nous aider à trouver l'inspiration et à créer des ambiances. J'adore voici le lien  https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ . Entre les idées que j'y trouve et celles que vous m'avez apportées il y a quelques jours je crois que je vais avoir une très belle terrasse. 

     


    13 commentaires
  • Dans la buanderie ça se bouscule entre le barbecue, les chaises du jardin, l'évier et la machine à laver, les frileuses et les plantes grasses qui n'aiment pas l'humidité hivernale ont pris place. 

    L'endroit bénéficie d'une fenêtre et d'une bonne exposition, il n'est pas chauffé mais les murs ont été isolés car il y a aussi le ballon d'eau Je n'ai pas le droit d'y faire pousser mes semis (car il paraît que je mets de la terre jusque dans la machine à laver) mais mes grasses peuvent y séjourner tranquillement en attendant la belle saison. Elles n'auront droit qu'à un tout petit peu d'eau une fois par mois sinon elles risquent de développer des maladies.

    Porcelaine à l'abri Porcelaine à l'abri

     

    Porcelaine à l'abri

    Porcelaine à l'abri

     

    Aujourd'hui je voudrai vous parler de cette plante çi en particulier, il s'agit d'une porcelaine rapporté de l'Ariège où vit ma belle maman. Chez elle, cette plante reste dehors en pleine terre mais en région parisienne je préfère l'abriter en hiver pas à cause du froid mais des averses fréquentes.

    Porcelaine à l'abri

     

    Elle profite d'être à l'abri pour faire de nouvelles pousses qui seront bientôt posées dans un nouveau pot, elles s'enracineront toutes seules dans un mélange de terre et de sable et de cailloux. Vous voyez les petites pousses sur les feuilles qui se sont détachées. C'est ainsi que la porcelaine se multiplie.

    Porcelaine à l'abri

     

    Porcelaine à l'abri

     

    Elle va également profiter d'être à l'abri pour fleurir

    Porcelaine à l'abri

    Voici ce que j'ai appris sur elle sur le net

    Nom: Graptopetalum paraguayense ssp paraguayense
    Synonyme(s): 
    Byrnesia weinbergii, T.B.Shepherd) Rose (1922) Echeveria weinbergii; Graptopetalum weinbergii; Sedum weinbergii;Echeveria arizonica; Graptopetalum byrnesia; "plante grasse porcelaine" 

    Origine: plante connue uniquement en horticultureau Mexique. Personne n'a encore vu cette plante à l'état sauvage.
    Famille: Crassulaceae
    Description: Graptopetalum paraguayense est une plante grasse retombante et rampante formant une rosette claire très marquée. Cette plante grasse très rustique est surnommée "plante grasse porcelaine". Sa rusticité lui permet d'être cultivée en de nombreux endroits.
    Feuille: épaisses, rigides et charnues, se détachant facilement de la tige. Couleur gris clair à rose clair. La feuille mesure 7 cm de longueur environ x 3 cm de largeur.
    Tige: longue (peut atteindre plus de 2 mètres de long), moyenne (2 cm de diamètre)
    Fleur: blanche avec de petits points rouges (traces laissées par les étamines) si la fleur n'a pas été délavée par la pluie, fine hampe florale de 30 cm de long. Sepales et bractées verdatres.
    Croissance: printemps, été (si la plante est à la mi ombre), automne
    Racines: courtes (20 cm)
    Exposition: plein soleil, mi-soleil, mi-ombre
    Résistance au froid: Excellente (-8°C) sans protection, mais elle peut tenir bien plus bas malgré quelques marques sur les feuilles.
    Résistance à la chaleur: Très bonne
    Arrosage: modéré en plein été, voire pas du tout.
    Méthode de reproduction: bouturage de tige, de feuille
    Parasite(s) possible(s): Pucerons lors de la floraison si elle est cultivée avec de l'engrais.. Pas de cochenille sur les Graptopetalum paraguayense!


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique