• Voilà un petit arbuste qui revient de loin.

    Planté en automne 2015 près du rhododendron blanc sous le grand conifère, je pensais que c'était la meilleure place pour mon bel Acer palmatum dissectum garnet. Mais voilà ses feuilles ont grillées très vite et celles qui restaient ont été mangées par une bestiole que je n'ai jamais pu voir.

    J'ai donc déplacé mon petit bijou dans le massif de la lanterne mais là encore il dépérissait très vite. 

    Je n'ai pas hésité et je l'ai, une nouvelle fois, déplacé cette fois ci dans le patio au pieds des camélias. Il a passé un beau printemps, refais de jolies feuilles qui aujourd'hui prennent de belles couleurs d'automne. Je pense qu'il est sauvé.

    Cela me donne envie de planter un autre de ces petits trésors à cet endroit protégé du vent, du froid et du soleil par les haies de laurier. 

    L'acer a une préférence pour les terres bien drainées et fraîche voire même humide. Près des camélia, la terre y est neutre même plutôt acide. Ce qui m'étonne c'est que je n'arrose quasiment jamais le patio et que la terre, bien que paillée toute l'année, est assez sèche même si l'hiver elle peut être très humide. C'est le lieu de tous les extrêmes. 

    Je pourrai retirer un ou deux bergénia dont les feuilles sont un peu épaisses. Qu'en pensez vous ? Je trouverai bien un autre endroit pour replanter ces feuilles coriaces.

    Acer palmatum dissectum garnet Acer palmatum dissectum garnet

    Acer palmatum dissectum garnet


    13 commentaires
  • Voilà une plante tout à fait étonnante. Au printemps la lunaria annua est une ravissante fleurette rose-parme et petit à petit elle se transforme pour devenir cette monnaie du pape qui servira en bouquet sec à la maison.

    Voici ce que j'ai trouvé sur elle sur internet.

    "Plus connu sous les appellations Monnaie du pape ou Herbe aux écus, la lunaire est une plante originaire du sud-est de l'Europe. On peut la rencontrer sur le bord des chemins, dans des terrains vagues ou cultivés, car elle a tendance à s'échapper des jardins dans lesquels elle est cultivée en tant qu'annuelle. Il s'agit pourtant d'une plante bisannuelle. La racine forme un solide pivot sur lequel se dresse une tige velue. Sur sa partie inférieure, les feuilles vertes, triangulaires et dentées sont accrochées par de longs pétioles, tandis qu'on les trouve sessiles au sommet.

    Les fleurs mauves ou pourpres de la Monnaie du pape, réunies en grappes, éclosent à partir du mois de mars, jusqu'au mois de juin. Plante adorée des papillons, son parfum est d'avantage perceptible la nuit. Mais si la monnaie du pape est présente dans les jardins, c'est plus pour ses fruits qui sont très décoratifs : des siliques plates et arrondies, de 3 à 5 cm de large, qui laissent voir par transparence leurs graines. Lorsque les deux membranes latérales tombent, il ne reste plus qu'un mince disque nacré, celui-là même qui à fait la notoriété de la monnaie du pape, notamment dans la composition de bouquets de fleurs séchées."

    La première année elle n'a fait que des feuilles chez moi et j'ai bien failli l'arracher car j'avais oublié que j'avais semé la belle directement à la volée. C'est donc cette année que j'ai pu voir pour la première fois cette fleurette chez moi dans un endroit bien sec ou les fleurs ont bien des difficultés à pousser. Elle est donc bien intéressante.

    Aujourd'hui elle est toute transformée en monnaie volante car ces petites capsules portées par le vent vont aller se resemer dans mon jardin mais je pense aussi que mes voisins vont en profiter. J'espère qu'ils ne m'en voudront pas d'être envahi par cette jolie vagabonde qui de toute façon s'arrache très facilement.

    Monnaie monnaie Monnaie monnaie Monnaie monnaie

    je n'ai plus qu'à récolter. Qui a dit que la monnaie ne poussaient pas dans la terre ? Vous voyez bien que si. Par contre je me demande si mon boulanger va accepter cette petite monnaie comme de l'argent comptant.

    Bonne journée

     

     


    9 commentaires
  • Comme beaucoup de jardiniers, j'ai craqué pour le très beau et très poétique chrysanthème "Poésie". Une pure merveille couleur crème chantilly avec un petit coeur jaune.

    Un délice pour les yeux. Je l'ai planté au printemps dernier et il est déjà très beau.

    Le chrysanthème revient à la mode grâce à ce type de petit bijou et c'est tant mieux car c'est une fleur qui résiste bien aux caprices de la météo, qui permet de faire des bouquets et surtout qui donne l'illusion d'être au printemps tant il est florifère. 

    Poésie, pure merveille

    Poésie, pure merveille

     

    Voici ce qu'en dit Promesses de Fleurs où je l'ai acheté : "Chrysanthemum indicum 'Poésie' appartient à la famille des Asteraceae. C'est un cultivar issu de Chrysanthemum indicum, une plante originaire d'Asie orientale, cultivée depuis l'Antiquité en Chine, au Japon et en Corée, qui a donné naissance aux chrysanthèmes des fleuristes. Le cultivar 'Poésie' a été découvert dans un village des Carpates, c'est une sélection stable. Il forme un grand buisson d'1 m de haut sur 75 cm de large. Sa croissance est assez rapide. La floraison a lieu en septembre-octobre. La plante se couvre alors de nombreuses fleurs en forme de marguerite, doubles, d'abord jaune pâle teinté de vert, puis blanches à l'épanouissement, prenant parfois une teinte rosée s'il fait très froid. L'ensemble forme un bouquet nuancé de fleurs blanches, jaune pâle, avec une touche de vert.  Les fleurs sont composées de capitules en corymbes, de 5 cm de diamètre, odorants, à bractées étroitement lancéolées, ciliées. Le disque est jaune, les ligules sur le pourtour sont jaunes également. Les feuilles sont portées par un pétiole de 1 à 2 cm de long. Le limbe est ovale à elliptique ovale, mesurant de 3 à 7 cm de longueur pour 4 cm de lageur, pubescent (duveteux),penné, plus ou moins lobé, à base tronquée. Son système racinaire est un rhizome superficiel."

     Poésie, pure merveille

    Poésie, pure merveille

     Ne trouvez vous pas que cette petite fleur ravissante, poétique et joyeuse à sa place dans nos jardins petits ou grands ?

     


    6 commentaires
  •  

    Marie Pavie ou Marie Pavic,

    Je vois souvent les deux noms mais comment se nomme ce délicieux petit rosier que j'ai dans mon jardin

    'MARIE PAVIC' Obtenteur : Nabonnand  Date(s) : 1888  Classe : Thé
    Fleur d'un beau rose, revers des pétales blanc. Très grande, pleine, en forme de pivoine. Arbuste très vigoureux, belle.

    ou

    Rosier Ancien 'MARIE PAVIE' (Polyantha) Allegatière, 1888. Rosier à végétation basse et compacte, Fooraison continuelle jusqu'à la fin de l'automne. Fleurs disposées en bouquets doubles, moyennes, ouvertes, blanches avec le centre rose pâle. Hauteur 120 cm.

     

    Ce que je vois dans mon jardin c'est un petit rosier peu vigoureux d'environ 40cm de haut trois ans après sa plantation. De jolies petites roses doubles blanches légèrement rosées. Un bouton doucement rose pâle. Une fleur délicate qui n'aime pas la chaleur et qui est merveilleuse au moment de la floraison des myosotis et sublime au début de l'automne. Un rosier tendre et romantique.

    Avez-vous Marie Pavie ou Pavic dans votre jardin ? A quoi ressemble cette rose chez vous ?


    20 commentaires
  • La floraison des asters, même si elle est moins belle cette année à cause de la sécheresse reste tout de même, dans mon jardin de poche, un joli moment. Ils sont tous différents, de vraies merveilles, des bijoux dont je ne me lasse pas.

    Les étoiles du jardin 3 Les étoiles du jardin 3

    Les étoiles du jardin 3

    Les étoiles du jardin 3

    Les étoiles du jardin 3

    Les étoiles du jardin 3


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique