• Son démarrage a été très lent, voir calamiteux. A peine planté et le voilà qui perd deux charpentes sur trois et ensuite et bien il lui a fallu du temps mais maintenant avec son unique branche il m'enchante. Il ne sera jamais aussi resplendissant probablement que s'il avait un peu plus de soleil mais figurez vous que grâce à une petite intervention de Jean-Lin Lebrun (MelaRosa) en visite dans mon jardin, une branche pousse du pied. Je suis contente.

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

    ‘Ghislaine de Féligonde’ est très facile à reconnaître dans un jardin car ces boutons sont abricotés et ses fleurs en pompon évoluent du blanc au jaune abricot. Cette rose est absolument délicieuse, d’une grande douceur. Ces feuilles un peu allongées sont bien reconnaissables également. 

    Il s’agit d’un multiflora obtenu par le roséiste français Eugène Turbat en 1916. Il serait dédié à la fille d’un capitaine mort pour la France en 1914 mais plus probablement cette rose porterait le nom de la fille du comte Charles de Féligonde ami du paysagiste Jean Claude Nicolas Forestier créateur du concours international de roses nouvelles de Bagatelle, et de Turbat lui-même. 

    J'ai pu constater dans mon jardin que les caprices de la météo ne lui font ni chaud ni froid et qu'il supporte très bien de ne pas avoir beaucoup de soleil. Je trouve que ses branches souples retombantes sont autant émouvantes que les fleurs. Tout fait de ce rosier, une pure merveille de douceur et de romantisme.

    Voici Ghislaine de Féligonde accompagné de Sourire d'Orchidée et vous voyez quelques branches de la clématite montana mayleen

    Ne me demandez pas qui sert de support, c'est un beau fouillis, je n'en sais rien

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde 

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

    Un jour, une rose : Ghislaine de Féligonde

     Ne le trouvez-vous pas irrésistible ?

     


    7 commentaires
  • C'est vrai j'aime le rose et les roses alors je vous propose un autre bouquet rose douceur.

    J'y ai rajouté de l'avoine que j'ai fait pousser dans mon jardin pensant que j'avais réussi le semis de LA graminée. Ce cadeau des oiseaux me permet de faire un bouquet champêtre.

    Avoine - Sourire d'Orchidée - Fée des neiges

    Encore rose douceur

    Encore rose douceur

    Encore rose douceur

     

    Bon dimanche


    7 commentaires
  • J'ai regardé pousser une drôle de plante dans mon jardin, en plein milieu de mon rosier féérie the fairy

    j'ai pensé que c'était une belle graminée 

    Je me suis dit que j'avais réussi un beau semis du SOL

    et puis j'ai compris que c'était un cadeau d'un champ voisin offert probablement par un oiseau

    et que je faisais pousser de l'Avoine

    C'est joli en fait je n'en avais jamais vu de près

      

    Demain je fais mon bouquet du dimanche avec.

    belle journée


    4 commentaires
  • Je le croyais disparu et voici qu'en écartant quelques branches du rhododendron, cachées dessous des petites perles douces.

    Il s'agit du fuchsia whiteknight's pearl acheté en 2015 ici

    il est accompagné d'un polemonium bambino blue issu du SOL et d'une fleur de l'heuchère chocolate

    voilà une jolie surprise pour un instant au jardin


    3 commentaires
  • Je me souviens bien d'avoir planté des petits bulbes au milieu de mon thym mais voilà j'ai oublié ce que c'est.

    Une sorte de petit allium peut être ? Cela se mange-t-il ?

    Aidez moi ! c'est quoi donc ?

     

    Merci


    4 commentaires